Un adblocker intégré à Chrome par Google ?

20 avril 2017 à 12h10
0
La publicité sur Internet est au centre d'une vaste campagne d'attaques de la part des internautes et d'une tentative de la rendre moins intrusive de la part des professionnels du secteur, que ce soient les régies ou les agences de création des publicités. Google, leader du marché de la publicité en ligne, est donc au premier rang de cette guerre qui oppose les marques et les régies aux internautes et qui cause de gros dégâts aux sites Internet.

Selon le Wall Street Journal, qui dévoile cette information le 19 avril 2017, Google aurait dans ses cartons une arme secrète pour calmer le jeu : un bloqueur de pubs pour son navigateur Chrome.

Vers un filtrage des publicités sur Google Chrome ?

Les informations du WSJ n'ont pas été confirmées par Google, mais si elles s'avèrent exactes, le groupe de Mountain View pourrait lancer ce bloqueur de pubs dans quelques semaines, en tout cas en 2017. Google serait en train de fignoler les détails de ce plug-in développé expressément pour son navigateur Google Chrome, qui est accessoirement le navigateur le plus utilisé du monde.

01F4000008661178-photo-google-chrome-android.jpg

Le plan de Google est simple : bloquer les publicités sur certains sites. Un plan qui peut paraître contre productif mais qui, selon le WSJ, est très réfléchi : donner accès aux internautes à un bloqueur de pub efficace mais dont Google aurait le contrôle permettrait au géant de Mountain View d'avoir le contrôle sur les publicités que les internautes pourront, ou non, voir.


Pour des publicités moins invasives

En fournissant son propre bloqueur de pubs, Google éviterait ainsi que d'autres internautes se tournent vers les bloqueurs tiers comme le célèbre AdBlock. Il peut aussi choisir de bloquer certaines publicités, certaines catégories de publicités ou les publicités sur des sites entiers. Une manière de contraindre les éditeurs et les régies de se plier aux nouveaux standards de la communauté.

Comme le précise le Wall Street Journal, Google pourrait décider de bloquer les publicités considérées les plus invasives. Le géant pourrait se baser sur les standards de la « Coalition for Better Ads » publiés en mars 2017. Ce groupement d'industriels du secteur de la publicité et d'Internet juge, par exemple, que les publicités dont le son est lancé automatiquement dégradent l'expérience utilisateur et sont donc dommageables pour l'internaute et le secteur.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top