Boursorama s'attaque à N26 en lançant Ultim, sa carte totalement gratuite même à l'étranger

le 13 juin 2019 à 18h54
0
Boursorama Ultim
Crédits : Boursorama

La guerre fait rage entre les banques en ligne et les néobanques, mobiles et plus attractives. Alors pour ne pas se laisser déborder, Boursorama lance cette semaine Ultim : une carte bancaire totalement gratuite et sans conditions de revenus pouvant être utilisée sans frais à l'étranger.

Boursorama, première banque en ligne en France avec plus de 1,3 million de clients, diversifie son offre avec une carte Visa totalement gratuite et sans condition de revenus. L'objectif ? Éviter une fuite des actifs de sa clientèle vers des fintech comme Revolut ou N26, qui ont pour particularité d'être sans frais (ou presque) pour les paiements et retraits à l'étranger.

Une carte accessible sans condition de revenus


Pour son offre Ultim, Boursorama aligne les arguments chocs. Accessible sans condition de revenus, sa nouvelle carte devient ainsi la formule la plus accessible de la banque en ligne.

Mais des limites s'appliquent malgré tout. D'abord, il est nécessaire d'effectuer un premier versement de 500 € sur votre compte Ultim pour valider son ouverture. Ensuite, il vous faudra obligatoirement effectuer au moins une transaction par mois avec votre carte pour qu'elle reste gratuite. Autrement, il vous en coûtera 15 € les mois où vous ne vous en servez pas.

Si ces conditions sont respectées, c'est en réalité un véritable compte bancaire qui s'offre à vous. La carte Visa Ultim, toute de noire vêtue, vous octroie les mêmes plafonds qu'une Visa Premier, à savoir 920 € par semaine en retrait et 3 000 € par mois en paiement. Par défaut, un découvert de 100 € est autorisé pour tous les clients.

Comme les autres cartes Boursorama, celle-ci est compatible avec Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay. Une différence de taille existe cependant : la carte Visa Ultim est à autorisation systématique, et non pas simplement à débit immédiat. Cela signifie que seul un solde suffisant permet de déclencher le paiement.



L'offre idéale pour voyager ?


Il n'est pas rare que des voyageurs réguliers ou occasionnels souscrivent à une offre chez Revolut ou N26 pour profiter de frais réduits à l'étranger sans pour autant changer de banque. C'est justement ceux-là que Boursorama espère garder dans son escarcelle.

Mais à la différence de ses concurrents, Ultim est une véritable offre bancaire. Complète, elle s'accompagne de toute une batterie d'assurances, mais aussi de tous les autres produits bancaires de Boursorama.

En souscrivant à Ultim, vous accédez ainsi aux plans d'épargne, assurances-vie, PEA et même aux crédits du catalogue Boursorama. Autant de cordes qu'il manque cruellement à l'arc des néobanques précitées.

Des conditions plus strictes... pour les clients actuels


Surprenante, la brochure tarifaire de Boursorama nous en dit plus sur les conditions d'accès à la nouvelle offre de la banque en ligne. Si Ultim est, on le répète, sans condition de revenus et totalement gratuite pour les nouveaux clients, il n'en est rien pour les clients actuels.

Boursorama Ultim
Détail des offres Ultim et Premier de Boursorama. Crédits : Boursorama

Ceux-là doivent justifier de revenus identiques à l'offre Visa Premier de Boursorama. Autrement dit : un revenu net mensuel d'au moins 1 800 € ou 5 000 € d'encours sur des comptes épargne. Dans le cas d'un compte joint, ces montants sont doublés.

Notons aussi que la migration vers Ultim est pour le moment impossible pour les clients Boursorama. Une offre véritablement taillée pour les nouveaux clients donc, et qui devrait permettre - d'après les vœux de Benoit Grisoni, Directeur général de Boursorama - d'atteindre l'objectif fixé de 3 millions de clients à l'horizon 2021.

Source : Communiqué de presse
Mots-clés :
Banque en ligne
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Le PC pliable à deux écrans de Microsoft sortirait début 2020 et ferait tourner des apps Android
Google Pay étend son aura en intégrant le paiement PayPal à son service
Jugée insuffisamment sécurisée, la version gratuite de Slack est bannie en interne par Microsoft
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le MacBook Pro 16 pouces pourrait être présenté en septembre
Google Slides est (enfin !) contrôlable au clavier
Le smartphone est désormais l’appareil de prédilection pour regarder la télévision en ligne
L'intérieur et l'écran de bord de la Porsche Taycan fuitent (et confirment l'Autopilot)
Pour Ubisoft, la PS5 et la Xbox Scarlett représentent un « bond majeur » en termes de puissance
La OnePlus TV pourrait être lancée très prochainement
scroll top