Cinq DAC audio USB pour votre musique numérique

0

Aune T1 MKII

A l'origine, les Chinois de Aune se sont fait la main sur du "Do It Yourself", au niveau local. A force de progrès, ils ont fini par créer leur propre marque pour décliner une gamme entière de produits audio. Le T1 en version MKII illustre assez bien ce qu'un DAC peut apporter, avec ici un étage de sortie à tube !

0226000007728787-photo-aune-t1mkii-1.jpg

Présentation de l'appareil

Le T1 MKII affiche un look d'enfer : un beau boîtier tout en aluminium brossé (noir ou gris), une prise casque de 6,35 mm en façade, amplifiée et commandée par un gros "potar" sur le dessus, un interrupteur USB/entrée ligne à l'ancienne et... un tube (6922EH de conception russe), couvert par une protection en plexiglas. Indéniablement racé, le T1 MKII sait aussi rester discret, puisque de dimension assez compacte.

012C000007728797-photo-aune-t1mkii-6.jpg
012C000007728791-photo-aune-t1mkii-3.jpg

A l'arrière du boîtier, Aune a disposé la grosse fiche d'alimentation, un interrupteur marche-arrêt, la prise USB de type B et deux paires de RCA, une en entrée, l'autre en sortie. Sous le boîtier enfin, on découvre des cavaliers de réglage du gain de la sortie casque, de 0 à 16 dB ! De quoi gérer des impédances de 30 à 600 ohms, avec des puissances de respectivement 1 000 mW à 150 mW. C'est-à-dire des gros casques Hi-Fi bien exigeants !

012C000007728793-photo-aune-t1mkii-4.jpg
012C000007728799-photo-aune-t1mkii-7.jpg

D'une manière plus générale, les spécifications ne laissent présager que du bon : contrôleur USB asynchrone, DAC Burr-Brown PCM1793 gérant des fréquences d'échantillonnage de 32 à 96 kHz sur 16 à 24 bits et atteignant un rapport signal/bruit supérieur ou égal à 120 dB, réponse en fréquence de 20 Hz à 20 kHz. Attention : à ceux qui pensaient pouvoir utiliser le T1 MKII comme préamplificateur à tube, sachez que l'entrée RCA ne permet que de sortir par la prise casque. La sortie RCA n'est activée que lorsqu'on entre en USB... dommage !

Installation

Tout roule pour Aune de ce côté-là : le T1 MKII est détecté automatiquement par Windows, et compatible avec les pilotes ASIO4ALL. Pas de mise à jour de firmware ni de pilote en particulier à trouver. Un détail pourra tout de même gêner certains utilisateurs : le bloc d'alimentation est énorme !

01C2000007728795-photo-aune-t1mkii-5.jpg

Qualité audio

On attendait un son chaud, on est servi. Mais c'est aussi une courbe sans trop de relief que nous propose Aune : comprenez par-là que les aigus plutôt ronds ne se détachent pas autant qu'avec d'autres DAC plus analytiques, et que les basses ne percutent pas outre mesure. Du coup, c'est le médium qui prime. Un beau médium chaleureux qui met magnifiquement en avant les voix dont celle de Gainsbourg et les instrumentations à corde. Mais les amateurs de densité dans le bas du spectre et de grande brillance dans le haut trouveront meilleur allié chez Arcam, Micromega, et surtout Cambridge Audio. Notez que le tube peut être remplacé par un modèle différent, histoire de changer la coloration du son. Dans tous les cas, il faut attendre une trentaine de secondes que le tube chauffe avant de pouvoir utiliser le T1 MKII.

000000FA07728803-photo-aune-t1mkii-9.jpg
000000FA07728789-photo-aune-t1mkii-2.jpg


Sur notre ensemble Hi-Fi, il y aurait presque un peu trop de chaleur, les KEF IQ90 étant déjà assez généreuses sur le médium. Mais l'aération de la scène sonore est fort belle, la précision intéressante. En revanche, le DAC intégré de l'amplificateur Onkyo n'est pas inquiété, sans grande surprise.

Notre avis

Le T1 MKII de Aune a le mérite d'être atypique, et de vraiment modifier la sonorité de vos équipements, même des bons. Tube oblige, le rendu est chaleureux tout en respectant un bon équilibre entre haut, milieu et bas du spectre. Un raffinement et une coloration sonore qui ne plairont pas à toutes les oreilles cependant. Le T1 MKII est esthétique et bien fini, sa sortie casque musclée ravira les amateurs d'écoute intimiste. On pourra lui reprocher de ne pas autoriser le mode pré-ampli, de ne pas disposer d'entrée audio numérique, ou encore de devoir chauffer pour fonctionner. Mais en tant que DAC USB, il fait très bien son travail, à un prix encore abordable (159 €).

Aune T1 MKII

Les plus
+ Sonorité chaude de la lampe
+ Prise casque ultra puissante !
+ Super design / finition aluminium
+ Entrée analog avec switch line/USB
Les moins
- Rendu moins dynamique qu'autres DAC
- Pas de mode pré-ampli sur sortie RCA
- Pas d'entrée numérique
- Temps de chauffe
Sonorité
Connectique
Finition
Rapport qualité/prix
4
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top