Test du Mio C620(T), premier GPS autonome avec une interface en 3D

0

Présentation vidéo du GPS autonome Mio C620

A travers cette vidéo d'une durée de 8 minutes, le Mio C620 est utilisé en conditions réelles dans une automobile pour voir comment s'affichent les monuments et bâtiments modélisés en 3D. Sont abordés différents thèmes, des nouvelles fonctionnalités du produit à la manière de créer un itinéraire ou de rechercher des points d'intérêt.

NB : a noter que ce test comporte 8 pages accessibles depuis le menu javascript en haut à droite des pages web ou directement en passant par les menus situés en bas de page.



Cette deuxième vidéo de 5 minutes montre quant à elle les fonctionnalités multimédia de l'appareil, de sa fonction kit main libre Bluetooth à sa gestion de l'écoute des musiques numériques ou de l'affichage des images JPEG. De même, la manière de créer un itinéraire complexe est abordée.

Présentation générale du GPS autonome Mio C620

00FA000000665290-photo-mio-c620.jpg
Cela fait quelque temps maintenant que Mio a dévoilé son nouveau GPS autonome le plus haut de gamme de la marque, le C620, disponible avec ou sans module RDS-TMC associé pour recevoir des informations sur l'information trafic en temps réel. Mais l'attente ne sera plus très longue avant sa sortie en France, Mio annonçant désormais sa disponibilité pour le début du mois de décembre.

Pour bien marquer la rupture avec les précédentes versions logicielles équipant les GPS Mio, la nouvelle version qui accompagnera le C620 est baptisée MioMap 2008. Multitâche, l'application a été refondue pour rendre ses différents modules accessibles depuis le même écran. Mieux la lecture d'un MP3 n'est dorénavant plus interrompue sitôt que vous lancez la navigation. Offrant la possibilité de gérer son agenda de rendez-vous, avec une synchronisation des données possible depuis un PC muni d'Outlook, MioMap 2008 offre deux nouveautés majeures en matière de navigation.

Les cartes fournies par TeleAtlas permettent d'offrir une élévation 3D, représentant ainsi les dénivelés sur la carte alors que les bâtiments les plus célèbres apparaissent en 3D sur la carte lors de la navigation. Toujours en matière de navigation, le logiciel propose lors du calcul d'itinéraire, trois résultats différents : le trajet le plus court, le trajet le plus rapide et le trajet avec le moins d'intersections. Pour chaque trajet l'application affiche le temps estimé et le kilométrage approximatif.

Le Mio C620 est équipé en outre d'un écran tactile d'une taille de 4,3 pouces capables d'afficher à la fois la route à suivre et des indications sur les prochaines modifications de trajectoire. Inaugurant ainsi une toute nouvelle interface de navigation, ce PND intègre une fonction de navigation simplifiée (comme l'affichage non pas de la prochaine route à suivre mais DES prochaines trajectoires) et... une division d'écran. Il sera donc possible sur la même interface de lire des MP3, accéder aux fonctions de main libre tout en continuant à naviguer. De même, il est donc dotés de fonctions multimédia pour écouter des MP3 ou être utilisé via sa connectique Bluetooth comme un simple kit main libre.

Le Mio C620 sera disponible début décembre au prix de 399 euros TTC. La version avec TMC (support de fixation faisant alimentation et TMC) intégrée, le C620t, sera disponible au prix de 449 euros TTC. A noter que HP commercialisera également cet automne le HP iPAQ 314, un GPS autonome utilisant le logiciel 3D iGO 2008 (comme Mio). Asus va également lancer deux produits similaires baptisés R300 et R700.

012C000000665242-photo-mio-c620.jpg
012C000000665254-photo-mio-c620.jpg

« Mio C620 de face et de dos »

012C000000665246-photo-mio-c620.jpg
012C000000665248-photo-mio-c620.jpg

« Le côtés du PND avec un emplacement audio jack 3,5 mm et prise SD/MMC »

012C000000665250-photo-mio-c620.jpg
012C000000665252-photo-mio-c620.jpg

« Prise Mini USB et bouton on/off »


Le packaging du GPS autonome Mio C620

Dans notre exemplaire de test du produit, le Mio C620 était livré avec un cordon allume-cigare, un support de fixation de type ventouse et un chargeur secteur. Pour la version commerciale du produit, ce seront également un manuel d'utilisation et des CD-ROM contenant les cartes numériques du produit qui seront mis à disposition du mobinaute.

A noter que le support de fixation comporte deux grandes vis permettant de bloquer de le produit de haut en bas et de gauche à droite. A l'inverse, ses dimensions imposantes font qu'il reste souvent assez difficile de l'emporter avec soi dans un petit sac.

012C000000665256-photo-mio-c620.jpg
012C000000665258-photo-mio-c620.jpg

« Un support de fixation... »

012C000000665260-photo-mio-c620.jpg
012C000000665262-photo-mio-c620.jpg

« ... agréable à utiliser mais trop volumineux »

012C000000665280-photo-mio-c620.jpg
012C000000665282-photo-mio-c620.jpg

« L'accès à la prise Mini USB pour la recharge est simplifiée »


Comparatif de taille entre le Mio C620 et d'autres GPS autonomes du marché

Avec son grand écran de 4,3 pouces, le Mio C620 n'est pas le produit dédié à la navigation GPS le plus compact de sa catégorie. Il reste néanmoins plus fin mais plus large que son concurrent direct, le GO 720 de . Dans tous les cas, le Mio C620 reste de plus léger et se fera rapidement oublier après l'avoir emmené avec soi.

A noter encore une fois que si le Mio C620 reste assez compact, c'est son support de fixation tout en largeur qui en revanche est assez volumineux. Dommage.

00C8000000665284-photo-mio-c620.jpg
00C8000000665286-photo-mio-c620.jpg
00C8000000665288-photo-mio-c620.jpg

« Mio C620 / TomTom GO 720 / Mio H610 »

Le Bluetooth sur le GPS autonome Mio C620

Le Mio C620 est équipé d'une connectique sans fil Bluetooth qui lui permet d'être utilisé suivant deux méthodes : la première permettant de le considérer comme un kit main libre et la seconde pour l'utiliser avec une oreillette sans fil pour rediriger le son des indications vocales sur un terminal externe.

A l'usage, il s'avère que le Bluetooth ne détecte que très peu de téléphones mobiles, ne fonctionnant ni avec l'iPhone d'Apple, ni avec un Blackberry de . Il a en revanche fonctionné correctement avec un smartphone de Nokia sous Symbian S60. La situation est la même avec les oreillettes Bluetooth, le Mio C620 ne prenant en compte visiblement que très peu de... casques Bluetooth. En revanche, avec des oreillettes Bluetooth seules, la situation s'arrange, étant compatible avec deux oreillettes de Jabra par exemple.

Côté fonctionnalité, une fois relié à un mobile Bluetooth, le Mio C620 permet d'importer les contacts téléphoniques (SyncML) du mobile, permet de consulter l'historique des appels et permet surtout de composer ou de répondre à un appel pendant sa phase de conduite. Il suffira alors de cliquer sur un bouton pour écouter son correspondant parler depuis les haut-parleurs de l'appareil. L'interface de navigation du GPS garde de plus toujours les indications à suivre et la carte en premier plan, les informations sur l'appelant (durée, ...) s'affichant à droite de l'écran. Un autre clic permet d'interrompre l'appel, les indications vocales à suivre étant dans tous les cas énoncées en premier avant de retourner ensuite en mode de navigation. Tout ceci fonctionne très bien malgré parfois un bouton « raccrocher » qui a tendance a n'effectuer aucune action.

Notons au passage que la liaison avec un mobile Bluetooth est assez fastidieuse (longue) et nécessite parfois de lier plusieurs fois un mobile en question pour le PND se rappelle du terminal en question et autorise sitôt le produit allumé une connexion effective. Ce point devrait cependant être rapidement corrigé par de nouvelles mises à jour logicielles.

Il est enfin possible également de rechercher des points d'intérêt et si leur numéro de téléphone est renseigné de les appeler directement en mode kit main libre. En cherchant un restaurant proche d'un lieu donné, il devient alors possible de commander directement une table à l'heure voulue, ce qui est très pratique.

012C000000665420-photo-mio-c620.jpg
012C000000665422-photo-mio-c620.jpg

« Lancement de menu Bluetooth sur le Mio C620 »

012C000000665424-photo-mio-c620.jpg
012C000000665426-photo-mio-c620.jpg

« Détection d'un mobile Bluetooth »

012C000000665428-photo-mio-c620.jpg
012C000000665430-photo-mio-c620.jpg

« Processus de liaison en cours »

012C000000665432-photo-mio-c620.jpg
012C000000665434-photo-mio-c620.jpg

« Saisie du mot de passe sur le mobile »

012C000000665436-photo-mio-c620.jpg
012C000000665438-photo-mio-c620.jpg

« Seulement maintenant le mobile Bluetooth est lié »

012C000000665442-photo-mio-c620.jpg
012C000000665444-photo-mio-c620.jpg

« Liste des actions faisables sur le mobile »

012C000000665446-photo-mio-c620.jpg
012C000000665448-photo-mio-c620.jpg

« Annuaire téléphonique et importation de contacts »

012C000000665450-photo-mio-c620.jpg
012C000000665452-photo-mio-c620.jpg

« L'importation en cours »

012C000000665454-photo-mio-c620.jpg
012C000000665456-photo-mio-c620.jpg

« Composition d'un numéro de téléphone »

012C000000665458-photo-mio-c620.jpg
012C000000665620-photo-mio-c620.jpg

« Fonction de téléphonie qui s'affiche dans l'interface de navigation / Possibilité d'appeler un POI »

MioMap 2008 : création du premier itinéraire et gestion des POI

Un GPS autonome a beau avoir une jolie interface de navigation, il faut encore qu'elle soit utilisable simplement. Et pour cela, Mio a développé une interface de menus à onglets qui permet de créer rapidement un nouvel itinéraire.

Après avoir entré la ville puis la rue et enfin le numéro de rue, la navigation peut alors démarrer mais attardons nous sur les premières étapes de création d'un itinéraire. Mis à part les grandes touches proposées par le clavier virtuel du terminal, le Mio C620 possède en effet un clavier intelligent. Ne sont affichées que les touches qui peuvent donner lieu à des réponses de lieu ou de villes. Si l'on entre les lettres « pari », il sera par exemple impossible d'appuyer ensuite sur la lettre « W », aucun nom de ville en Europe ne portant cette dénomination.

De même, c'est un compteur de nombre de réponses qui peut concorder qui s'affiche suivant les lettres tapées en direct à l'écran. Plus il y a de lettres entrées par le mobinaute, moins il y a de réponses possibles. Au passage, une fois cette étape terminée, la navigation ne commence pas directement, le mobinaute se devant de choisir un type de trajet voulu, du plus rapide au plus court en passant par le plus économique (pour éviter les routes à péage par exemple).

Pour chaque itinéraire choisi, le nombre de km à parcourir est affiché de même que le temps moyen mis pour arriver à destination. A gauche de ces menus, c'est le trajet à vol d'avion qui s'affiche sur une carte numérique dans laquelle il est tout à fait possible de se déplacer. Au passage, chaque itinéraire s'ajoute automatiquement dans l'histoire du Mio C620 tandis qu'il reste possible de l'ajouter en tant que favori.

Concernant le temps de calcul d'un itinéraire, il est tout simplement quasi immédiat pour des trajets de quelques dizaines de kilomètres !

012C000000667256-photo-mio-c620.jpg
012C000000667258-photo-mio-c620.jpg

« Création d'un itinéraire »

012C000000667260-photo-mio-c620.jpg
012C000000667262-photo-mio-c620.jpg

« Un clavier virtuel intelligent »

012C000000667264-photo-mio-c620.jpg
012C000000667266-photo-mio-c620.jpg

« Saisie du numéro de rue »

00C8000000667268-photo-mio-c620.jpg
00C8000000667270-photo-mio-c620.jpg
00C8000000667272-photo-mio-c620.jpg

« Choix du type d'itinéraire voulu »

012C000000667274-photo-mio-c620.jpg
012C000000667338-photo-mio-c620.jpg

« La navigation peut démarrer »


Au sujet des points d'intérêt, le Mio C620 intègre un nouveau menu qui permet simplement d'entrer les initiales du POI de son choix pour y accéder. Le même système de clavier virtuel s'affichera alors. Pour les plus pressés, il est également possible d'entrer les coordonnées GPS de son choix pour lancer une navigation.
012C000000667344-photo-mio-c620.jpg

« Recherche d'un POI »

012C000000667352-photo-mio-c620.jpg
012C000000667360-photo-mio-c620.jpg

« Liste des POI trouvés »

012C000000667364-photo-mio-c620.jpg
012C000000667370-photo-mio-c620.jpg

« Historique de navigation / saisie des coordonnées GPS »

012C000000667374-photo-mio-c620.jpg
012C000000667380-photo-mio-c620.jpg

« Informations sur un itinéraire »

012C000000667386-photo-mio-c620.jpg
012C000000667440-photo-mio-c620.jpg

« Autres informations sur l'itinéraire en cours »

MioMap 2008 : une modélisation des bâtiments et monuments en 3D !

Intégré dans les GPS autonomes entre autre de Mio ou de Philips, le logiciel de navigation GPS iGO, nommé sur le C620 « MioMap », possédait jusque là principalement deux avantages majeurs par rapport à des logiciels concurrents comme Navigator ou Destinator PN : la taille des cartes numériques - très inférieure à celles des autres logiciels - et la vitesse d'exécution du programme - pouvant s'exécuter même sur des GPS autonomes assez anciens.

Cette fois, avec la version 8 du logiciel iGO, nommée ici « MioMap 2008 », c'est une interface de navigation en vraie 3D qui est disponible suivant les capitales européennes visitées. Ainsi, lors d'une visite de Budapest, capitale de la Hongrie, ce sera une interface intégralement en 3D qui sera disponible, permettant d'avoir la hauteur et une représentation des bâtiments, monuments et autres zones modélisées en 3D.

Pour les autres capitales européennes, l'utilisation de la 3D est déjà plus limitée, ne permettant que de représenter certains monuments en 3D comme l'Arc de Triomphe de Paris ou le Colisée de Rome... dans une interface générale qui reste en pseudo 3D. Enfin, NavnGO, la société qui édite le logiciel iGO, prévoit également d'intégrer prochainement des photos aériennes de certains lieux ou des photos « satellite ».

De plus, selon nos informations, MioMap 2008 intègre des cartes numériques TeleAtlas datant de Juillet 2007 avec une modélisation en 3D de 79 POI de Paris, 26 POI de Lyon et 25 POI de Marseille. En dehors de ces trois villes, aucun autre monument ne sera affiché en 3D en France sur le Mio C620.

Pour le reste, il apparaît désormais au vue de la présentation du logiciel que iGO 8 n'est pas réservé uniquement à de nouveaux produits GPS dotés de plusieurs Processeurs graphiques. En effet, les cartes numériques avec des monuments en 3D n'occupent que 1 Go d'espace pour toute l'Europe tandis des prototypes fonctionnels de GPS autonomes sous iGO 8 ont été présentés, le H610 déjà commercialisé depuis plusieurs mois en Europe étant par exemple déjà prêt pour utiliser le logiciel. Le Mio C620 est en revanche le premier GPS autonome à l'exploiter commercialement.

La nouvelle interface du logiciel iGO 8, qui intègre une possibilité d'interagir en temps réel sur ses cartes pour passer en mode 2D ou 3D - voire pour faire pivoter l'axe d'affichage des cartes de 50 ou 80 degrés -, est donc tout à fait fonctionnelle, le tout sans saccades.

012C000000665526-photo-mio-c620.jpg
012C000000665528-photo-mio-c620.jpg

« Le Mio C620 vers le quartier Opera de Paris »

012C000000665530-photo-mio-c620.jpg
012C000000665532-photo-mio-c620.jpg

« Vue de l'Opera et des galeries Lafayette en 3D »

012C000000665534-photo-mio-c620.jpg
012C000000665536-photo-mio-c620.jpg

« Affichage de la Madeleine en 3D »

012C000000665538-photo-mio-c620.jpg
012C000000665540-photo-mio-c620.jpg

« Affichage des ponts avec leur élévation associée »

012C000000665542-photo-mio-c620.jpg
012C000000665544-photo-mio-c620.jpg

« Affichage des voix à suivre »

012C000000665546-photo-mio-c620.jpg
012C000000665548-photo-mio-c620.jpg

« En proche banlieue, il n'y a plus aucun monument en 3D »

012C000000665550-photo-mio-c620.jpg
012C000000665552-photo-mio-c620.jpg

« Affichage bien rendue d'un rond-point »

012C000000665554-photo-mio-c620.jpg
012C000000665556-photo-mio-c620.jpg

« Elevation de certaines routes »

012C000000665558-photo-mio-c620.jpg
012C000000665560-photo-mio-c620.jpg

« La tour Montparnasse en 3D »

012C000000665562-photo-mio-c620.jpg
012C000000665564-photo-mio-c620.jpg

« Passage automatique en mode d'affichage de nuit »

012C000000665578-photo-mio-c620.jpg
012C000000665580-photo-mio-c620.jpg

« Louvre et musée du quai Branly en 3D »

012C000000665582-photo-mio-c620.jpg
012C000000665584-photo-mio-c620.jpg

« Gros plan sur l'une des annexes du Louvre »

012C000000665586-photo-mio-c620.jpg
012C000000665588-photo-mio-c620.jpg

« Opera Garnier - Paris en 3D »

012C000000665590-photo-mio-c620.jpg
012C000000665602-photo-mio-c620.jpg

« Arrière de l'Opera Garnier / une vue de la Tour Eiffel »

012C000000665604-photo-mio-c620.jpg
012C000000665606-photo-mio-c620.jpg

« Même vue en 2D / 3D »

012C000000665608-photo-mio-c620.jpg
012C000000665610-photo-mio-c620.jpg

« C'est seulement après paramétrage qu'on peut cliquer sur un POI en 3D pour avoir plus d'informations »

012C000000665614-photo-mio-c620.jpg
012C000000665616-photo-mio-c620.jpg

« Gestion de l'élévation de l'affichage des monuments en 3D »

015E000000665612-photo-mio-c620.jpg

« Le zoom reste très fluide sur le Mio C620 »


Revenons-en à l'interface de navigation à proprement parler du Mio C620 à sa barre latérale droite qui peut indiquer différentes informations et qui peut surtout être cachée pour rester en mode plein écran. Cette barre latérale permet d'afficher contacts téléphoniques, musiques écoutées, prochaines destinations à suivre ou encore d'autres informations sur les prochains POI de son choix.

Il est donc possible d'afficher les prochains parking ou stations-essence ce qui s'avère très pratique pendant la phase de conduite.

012C000000667810-photo-mio-c620.jpg
012C000000667812-photo-mio-c620.jpg

« Navigation avec et sans barre latérale »

012C000000667814-photo-mio-c620.jpg
012C000000667816-photo-mio-c620.jpg

« Trajet à suivre et POI »

012C000000667818-photo-mio-c620.jpg
012C000000667820-photo-mio-c620.jpg

« Le nom des marques de POI s'affiche à l'écran »

012C000000667822-photo-mio-c620.jpg
012C000000667824-photo-mio-c620.jpg

« Autres options de la barre de navigation »

Les fonctions multimédia du Mio C620

Mis à part son mode de navigation GPS, le Mio C620 possède une suite logicielle qui lui permet d'écouter des musiques numériques MP3 ou de visionner des images JPEG. De même, il est possible de connecter le GPS sur un PC pour synchroniser ses contacts via Outlook. Les adresses des contacts seront alors tout à fait accessibles pour créer un itinéraire vers le contact en question.

Dans le même ordre d'idée, il est possible de trouver un agenda également synchronisable avec Outlook. Les fonctions multimédia du Mio C620 fonctionnent toutes très correctement et il est à noter que certaines d'entre elles peuvent être intégrées directement dans l'interface principale de navigation. Il est possible en effet d'afficher le nom des musiques en temps réel depuis le menu de droite de l'interface GPS du Mio C620, de la même façon que peuvent s'afficher le nom des contacts téléphoniques appelant ou appelés.

012C000000667624-photo-mio-c620.jpg
012C000000667626-photo-mio-c620.jpg

« Ecoute d'une musique numérique »

012C000000667628-photo-mio-c620.jpg
012C000000667630-photo-mio-c620.jpg

« Paramètres d'écoute d'une musique »

012C000000667632-photo-mio-c620.jpg
012C000000667634-photo-mio-c620.jpg

« Ecoute d'une musique »

012C000000667636-photo-mio-c620.jpg
012C000000667638-photo-mio-c620.jpg

« Visualisation d'une photo »

012C000000667640-photo-mio-c620.jpg
012C000000667642-photo-mio-c620.jpg

« Affichage d'une image en plein écran »

012C000000667648-photo-mio-c620.jpg
012C000000667650-photo-mio-c620.jpg

« Possibilité de relier une oreillette Bluetooth »

012C000000667652-photo-mio-c620.jpg
012C000000667654-photo-mio-c620.jpg

« Agenda du Mio C620 »

Les paramètres de configuration du GPS autonome Mio C620

Le Mio C620 possède un menu dédié pour ses paramètres de configuration. De la luminosité de l'écran à l'affichage d'alertes visuelles et sonores lors de la rencontre de radars fixes, tout y est et classé dans différentes rubriques accessibles assez aisément.

Il est possible par exemple de régler le volume sonore des appels téléphoniques, le volume des musiques MP3 ou celui du guidage vocal de manière totalement autonome. La manière d'afficher les POI sont également gérés de même que la barre latérale présente en option dans l'interface de navigation de l'appareil. Il est possible d'y afficher entre autre la liste des prochaines station-essences ou des prochains parkings pour y accéder en moins de 2 clics.

Détail intéressant, il est possible de modifier le thème par défaut de l'appareil en en téléchargement de nouveaux. Par contre, dans la catégorie des points négatifs de l'interface de personnalisation du Mio C620, il est possible de noter qu'il est obligé de modifier certains menus pour simplement afficher le nom d'un monument ou bâtiment en 3D directement dans l'interface de navigation.

012C000000667740-photo-mio-c620.jpg
012C000000667742-photo-mio-c620.jpg

« Interface de réglages du Mio C620 »

012C000000667744-photo-mio-c620.jpg
012C000000667746-photo-mio-c620.jpg

« Réglages nationaux »

012C000000667748-photo-mio-c620.jpg
012C000000667750-photo-mio-c620.jpg

« Gestion du mode 3D »

012C000000667752-photo-mio-c620.jpg
012C000000667754-photo-mio-c620.jpg

« Gestion des informations à afficher sur la carte »

012C000000667756-photo-mio-c620.jpg
012C000000667758-photo-mio-c620.jpg

« Gestion des POI »

012C000000667762-photo-mio-c620.jpg
012C000000667764-photo-mio-c620.jpg

« Gestion des infos trafic »

012C000000667766-photo-mio-c620.jpg
012C000000667768-photo-mio-c620.jpg

« Gestion des itinéraires »

012C000000667770-photo-mio-c620.jpg
012C000000667772-photo-mio-c620.jpg

« Gestion des radars »

012C000000667774-photo-mio-c620.jpg
012C000000667776-photo-mio-c620.jpg

« Un gestionnaire de fichiers intégré »

012C000000667778-photo-mio-c620.jpg
012C000000667780-photo-mio-c620.jpg

« Gestion du TMC »

012C000000667782-photo-mio-c620.jpg
012C000000667784-photo-mio-c620.jpg

« Gestion des effets sonores »

012C000000667788-photo-mio-c620.jpg
012C000000667792-photo-mio-c620.jpg

« Autonomie restante et infos sur les satellites captés »

012C000000667794-photo-mio-c620.jpg
012C000000667796-photo-mio-c620.jpg

« Bluetooth et choix des thèmes »

L'avis de la rédaction

00C8000000667860-photo-mio-c620.jpg
Difficile de trouver vraiment beaucoup de points négatifs au dernier GPS autonome de Mio tant ses points positifs l'emportent. Il intègre en effet une navigation fluide et performante, une puce GPS de très bonne qualité, une suite multimédia somme toute assez correcte et surtout des cartes numériques à jour datant de Juillet 2007.

A l'inverse, ses quelques petits défauts concernant sa puce Bluetooth compatible avec peu de mobiles du marché, sa mauvaise autonomie (2h30) lorsqu'il n'est pas relié sur une prise allume-cigare ou le manque d'informations données sur les monuments et bâtiments modélisés en 3D. En effet, il apparaît que bon nombre de points 3D ne sont que des grandes boutiques (Galeries Lafayette, Tour , maison de la radio) et il n'est possible d'avoir facilement le nom des monuments en question pendant la phase de navigation. Il faudra alors reconfigurer une partie du Mio C620 pour lui ajouter une telle option. Dans le même ordre d'idée, rappelons que les points 3D ne sont disponibles pour la France qu'à Paris, Lyon et Marseille.

Pour le reste, avec un système de navigation utilisable en vraie plein écran et une barre latérale totalement configurable dans laquelle il est possible de gérer coups de téléphone, musiques écoutées ou trajets à suivre, le Mio C620 est le premier GPS autonome du marché à intégrer le logiciel MioMap 2008 dérivé de iGO 2008 de Navngo. Ce logiciel est réellement utilisable très facilement avec un temps de calcul des itinéraires assez impressionnant.

Le Mio C620 sera disponible début décembre au prix de 399 euros TTC. La version avec TMC (support de fixation faisant alimentation et TMC) intégrée, le C620t, sera disponible au prix de 449 euros TTC.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une nouvelle démo pour  Sudden Strike III
  Universe At War  à présent en démo jouable
Mac OS X Leopard 10.5.1 disponible
Une démo multijoueur pour  TimeShift
Google : un gadget de traduction intégré aux blogs
Micro Application décale la sortie de  Mozart
  Empire Earth  ,  TimeShift  ,  Call Of Duty  : patch day !
Vague de Radeon HD 3850 et HD 3870
Skype 3.6 finale et Skype 2.0 Linux sont dispo
Windows Vista SP1 : le développement avance
Haut de page