Lumix LX 1 - Exilim EX-S500, flirt avec la vidéo

01 septembre 2005 à 13h00
0

Panasonic Lumix DMC-LX1 : premier compact 16/9e

Très complet (on le dira à nouveau plus tard : il n'a, sous certains aspects, rien à envier à la plupart des bridges), le Lumix DMC-LX1 n'a pour autant rien d'effrayant, et les commandes prennent place harmonieusement sur ce boîtier élégant, classique et au revêtement aluminium très doux. Le LX1 existe en deux coloris : noir ou argent. La face supérieure est assez dense. En plus de la molette des modes, on trouve l'interrupteur enchâssé dans la commande de zoom ainsi qu'une touche donnant un accès direct au mode de stabilisation. Le haut-parleur et le microphone sont situés à gauche de la molette de sélection des modes. Plus original, le LX1 dispose d'un loquet permettant d'extraire le flash intégré du boîtier.

0000012C00141909-photo-panasonic-lx-1-face.jpg
0000012C00141910-photo-panasonic-lx-1-arriere.jpg



L'écran LCD de 2,5 pouces occupe une grande partie des 106 x 56 x 26 mm de l'appareil. On trouve à nouveau plusieurs originalités sur la face arrière, dont :
  • Un bouton AE/AF permettant de verrouiller au choix, la mesure d'exposition (utile lorsqu'il y a un contraste très important) ou la mise au point. En sélectionnant AF/AE dans les menus, les deux automatismes seront alors verrouillés lors d'une pression sur cette touche.
  • Un joystick « façon Kodak » qui remplace les traditionnelles molettes pour la sélection de l'ouverture et de la vitesse dans le cas des modes manuel et priorité.

0000012C00141911-photo-panasonic-lx-1-dessus.jpg
012C000000141912-photo-panasonic-lx-1-cote.jpg



La commande quadri-directionnelle est plus classique : la touche centrale sert à la validation tout en donnant accès aux menus, les touches gauche et droite donnent l'une accès au retardateur l'autre aux réglages du flash (elle est inactive tant que le flash n'est pas extrait du boîtier. La touche supérieure est la plus riche ; par pressions successives, on accède à trois réglages :
  • Correction d'exposition de +/- EV par 1/3 d'IL
  • Rafale avec correction d'exposition, soit un Bracketing automatique, qui permet de prendre trois clichés consécutifs pour un seul déclenchement lorsqu'une correction d'exposition est choisie.
  • Réglage fin de la balance permettant de corriger le point blanc non pas en fonction du type d'éclairage mais en fonction de la dominante colorée (échelle allant du rouge vers le bleu). La touche inférieure sert à la prévisualisation.

00142003-photo-panasonic-lumix-lx-1-balance.jpg

Réglage fin de la balance


Tout en bas la touche Display gère classiquement l'affichage (possibilité d'afficher une grille pour faciliter la composition) et l'économie de l'écran et sa luminosité. Enfin, la touche à la signalétique poubelle permet d'effacer les images en mode lecture ; elle abrite également le mode rafale qui comporte trois valeurs : rapide (3 photos par seconde / 5 photos max.), lent (2 photos par seconde / 5 photos max.) et pas de limite (2 photos par seconde / jusqu'à remplissement de la carte).

La batterie Ion Lithium et la carte SD se trouvent dans le même logement sur la face inférieure de l'appareil. Sur la tranche droite, les ports sont protégés derrière un petit clapet aluminium. Ce tour d'horizon de l'appareil ne serait pas complet sans quelques mots à propos de la face avant. La base de l'objectif comporte deux curseurs, l'un permettant de débrayer l'autofocus ou de le régler en position macro, l'autre de choisir le format du fichier : 4/3, 2/3 ou 16/9e. L'objectif est protégé par un bouchon, un cordon étant fourni pour permettre de l'attacher à l'œillet de lanière.

Le relief des touches est bon, leur taille confortable : tout le monde s'y retrouvera. Ni ultra-compact ni poids lourd, le boîtier dispose d'une bonne épaisseur pour la prise en mains, rendue encore plus confortable par une petite butée et un pavé anti-dérapant.

Du côté des modes

Le LX1 est un appareil complet qui dispose de tous les modes manuel et semi-automatiques. Il réserve également la possibilité de l'utiliser de façon simple, au moyen des modes automatique, programme et scène.

Auto
Difficile de s'emmêler les pinceaux dans ce mode ; le menu est limité à 3 réglages qui se passent d'explications : format image / qualité / zoom numérique. Afin de faciliter l'exposition de certaines scènes difficiles, une fonction « compensation de contre-jour » est disponible depuis la touche supérieure de la commande quadri-directionnelle.

Programme
Le mode programme permet d'agir conjointement sur la vitesse et l'ouverture, en affichant les deux valeurs et en montrant leur variation simultanée.

Les modes priorité
Les modes priorité ouverture et vitesse donnent accès à l'ensemble des réglages. On fait varier les valeurs au moyen du joystick :
  • de f/2,8 à f/8 pour l'ouverture
  • de 1/2 000 à 8 secondes.

Manuel
Le mode manuel est comme toujours le plus complet. Une pression latérale sur le joystick permet de passer d'un réglage (ouverture) à l'autre (vitesse). Seule différence par rapport aux modes priorité : le verrouillage AE/AF qui est inactif (grisé dans le menu).

En mise au point manuelle :
En mise au point manuelle, une zone d'aide s'affiche au centre de l'écran pour faciliter la mise au point du sujet. Il est possible d'agrandir soit la partie centrale, soit l'ensemble de l'image.

00142131-photo-panasonic-lx1-mf.jpg

Interface de mise au point manuelle


Les modes scène
Les voici :
portrait, sports, nourriture, paysage, portrait nocturne, paysage nocturne, bébé, soft skin, lumière bougie, fête, feu d'artifice, neige, ciel étoilé et autoportrait.

Dans ces modes, les réglages pris en charge automatiquement par l'appareil (balance des blancs, sensibilité, effets de couleur et réglages d'images) disparaissent des menus.

00141901-photo-panasonic-lumix-lx-1-interface-modes-scene-2.jpg
00141900-photo-panasonic-lumix-lx-1-interface-modes-scene.jpg

Les modes scène restent sobres et sont bien documentés


À noter :
  • La molette de sélection des modes comporte deux positions : scène 1 et scène 2. Ce sont les mêmes modes qui sont proposés dans les deux cas, mais grâce à une option du menu Configuration, il est possible de régler la molette sur les modes les plus fréquemment utilisés. Cette fonction permet de réduire le nombre d'opérations.
  • Le mode scène étoilée permet de prendre des poses de 15, 30 ou 60 secondes.

En mode lecture
Le mode lecture permet d'afficher les photos sous forme de diaporama (choix de l'intervalle de défilement, avec ou sans son), d'enregistrer les images dans ses favoris, de protéger des images du formatage, de présélectionner les images pour l'impression ou d'enregistrer une séquence sonore de 10 secondes maximum etc. Agissant plus directement sur l'image, l'appareil propose également de redimensionner (en 6 ou 4 millions de pixels), de recadrer voire de modifier le format (4/3 ou 2/3).

Naviguons dans les menus

Les menus sont sobres et plaisants construits sur la base d'un seul onglet, avec des réglages répartis sur 3 pages. Ils se parcourent aisément, sont bien hiérarchisés et assez clairs. Sur cet appareil, on nuancera tout de même le jugement élogieux que nous avions eu à propos du FX8, car la présence de modes plus complets et de réglages plus nombreux fait que l'on perd un peu en lisibilité. Ainsi, les options de la balance des blancs, présentées à partir de simples pictogrammes, seront peu parlantes pour beaucoup, et certaines abréviations ne seront pas comprises par les plus novices :

00141899-photo-panasonic-lumix-lx-1-interface-menus.jpg

Les menus sont sobres et bien hiérarchisés, mais certaines abréviations ou icônes se seront pas parlantes pour tous


À noter :
Le joystick permet d'utiliser l'appareil en mode configuration rapide. Une pression centrale maintenue affiche un mini-menu reprenant les principaux réglages.

00142130-photo-panasonic-lx1-menu-rapide.jpg

Le mode configuration rapide permet de disposer rapidement de tous les réglages


Les indicateurs en mode prise de vue
L'affichage est complet, et toutes les options choisies sont rappelées sur l'interface. On n'est pas pour autant envahis : l'écran large supporte bien toutes ces indications, par ailleurs affichées dans une zone en légère surbrillance qui n'empiète pas sur l'image.


00141902-photo-panasonic-lumix-lx-1-interface-prise-de-vue.jpg

Choisissez vos réglages ; tout s'affichera


Les indicateurs en mode lecture
Toutes les informations souhaitables sont reprises sur cette interface.

00141898-photo-panasonic-lumix-lx-1-interface-lecture.jpg

Tout y est !


Transfert, retouche et offre logicielle

Le LX1 donne la possibilité de « jouer » avec l'image, en intervenant sur la couleur (chaud, froid, noir et blanc et sépia) ou sur quelques réglages : contraste, netteté, saturation, réduction du bruit. Trois valeurs sont proposées : haut, standard et bas.

Il est livré avec une suite logicielle plutôt importante, comprenant notamment deux visionneuses.

PHOTOfunSTUDIO
Beaucoup plus avancée que LUMIX Simple Viewer, cette application offre notamment de très utiles options de traitement par lot : redimensionner, convertir le format, renommer, changer la date, changer la date d'enregistrement et effectuer une rotation. L'affichage est agréable, et permet de passer facilement d'une présentation par vignettes à un affichage plein écran. Un double-clic suffit pour afficher une image et faire apparaître les principales données exifs. Quatre raccourcis dans la colonne de droite permettent d'effectuer de façon simple et complète quelques tâches de partage : impression, envoi par mail, création de papier peint, sélection des photos pour l'impression et enregistrement sur une carte mémoire. Enfin, la barre d'outils contient un lanceur pour la conversion des fichiers Raw du Lumix LX1.

012C000000142208-photo-photofunstudio.jpg
012C000000142209-photo-photofunstudio.jpg

Au final, voici une vraiment bonne visionneuse !


LUMIX Simple Viewer
Ce logiciel est accessible depuis la barre d'outils de PHOTOfunSTUDIO. L'application est plus simple (comme son nom l'indique) que celle que nous venons de voir. Elle délivre des informations exifs, permet de disposer simplement les images dans la page en vue de l'impression et d'enregistrer les images en fichier joint dans l'application de messagerie. Ce n'est déjà pas si mal.

012C000000136269-photo-panasonic-fx8-viewer-1.jpg

Visualisation, impression et envoi par mail : sobre mais efficace


  • PhotoBase 4.5
PhotoBase 4.5 est un gestionnaire d'images qui offre les fonctions caractéristiques de ce genre d'applications telles que le tri ou le traitement par lots (renommer, redimensionner et convertir). PhotoBase permet également de créer des diaporamas avec ajout d'effets et d'informations sur l'image, ainsi que des pages web (très sobres, certes, mais tout de même, cela peut dépanner). L'application offre également quelques options de retouche qui sont ni plus ni moins celles que propose PhotoImpression 5.

  • Panorama Maker 3
Le LX1 ne dispose pas d'un mode panorama, mais il propose toute de même cette application visant à assembler des images. Quatre types d'assemblage sont proposés : vertical, horizontal, sur 360° et mosaïque. Une fois les images assemblées, un outil permet d'ajuster les raccords.

0190000000136392-photo-fx8-panarama.jpg

Trois images ont été assemblées

Téléchargez ce panorama sous forme d'archives .zip


  • PhotoImpression 5
Cette application signée ArcSoft permet de retoucher les images et de les mettre en forme avant de les imprimer ou de les envoyer. L'orientation est grand public (les clip art, les modèles de projets et de cadres suffisent à s'en convaincre) mais les outils proposés ont l'énorme avantage d'être simples d'utilisation et franchement ludiques.

012C000000136271-photo-panasonic-fx8-photoimpression-1.jpg
012C000000136273-photo-panasonic-fx8-photoimpression-3.jpg

Simple d'utilisation, l'application a une orientation ludique


La suite logicielle fournie avec le LX1 est complète. Aucune application ne pousse très loin son domaine de compétences, mais toutes se prennent en main simplement et permettent des réalisations convaincantes (panoramas, albums) même pour les plus novices. Entre la suite logicielle et l'appareil, la complémentarité est réelle et les redondances peu importantes.

Quid des performances ?

Le LX1 a beaucoup d'atouts et de particularités qui lui permettent de bonnes performances. Quelques mots sur son capteur pour commencer : vous ne bénéficiez de la pleine résolution - soit 8 millions de pixels (3840 × 2160 pixels) - qu'en format 16/9e puisque c'est bien là le format du capteur. Les autres formats consistent en un recadrage à partir de ses dimensions initiales, et la résolution est donc réduite :
  • 7 millions de pixels dans le cas du 3/2
  • 6 millions de pixels dans le cas du 4/3
0000009600141859-photo-panasonic-lumix-lx1-4-3.jpg
0000009600141858-photo-panasonic-lumix-lx1-3-2.jpg
0000009600141860-photo-panasonic-lumix-lx1-16-9.jpg

Une bonne façon d'utiliser ce capteur : 4/3 pour l'affichage PC, 2/3 pour l'impression, 16/9 pour la vidéo

Téléchargez ces photos à leur format d'origine sous forme d'archives .zip 4:3, 2:3 et 16:9e


Le LX1 est remarquable par son objectif. C'est un vrai grand-angle (28 mm) doté d'un zoom x 4, ce qui est plutôt rare sur les compacts. Il a par ailleurs la particularité d'être doté de la fonction Extra Optical Zoom. En quoi consiste-t-elle ? Non pas en une interpolation, mais en un recadrage - tel que ceux que l'on peut effectuer en post-traitement-, qui extrait la partie centrale de l'image et l'agrandit pour donner le même effet que celui que l'on aurait avec un téléobjectif plus puissant. Avec une base de 8 millions de pixels au départ, le LX1 autorise de généreux recadrages. L'Extra Optical Zoom (EZ) permet d'aller jusqu'à x 5 lorsque le format de l'image correspond à une valeur suivie de EZ (ex. : 4M EZ).

Pour permettre de s'assurer de la réussite de l'exposition, en plus de l'histogramme, le LX1 dispose de la fonction Hautes lumières qui signale, lors de l'aperçu automatique, les parties surexposées. Toujours à propos de l'exposition, l'écran dispose d'une fonction Power LCD (écran lumineux) qui augmente sa lisibilité en extérieur (accessible depuis une pression d'une seconde sur la touche Display / PWR LCD). Et puisque l'on parle de l'écran, signalons en effet cette lisibilité exceptionnelle : quel que soit l'angle sous lequel on le regarde, l'image reste lumineuse et lisible. Il est large et extrêmement confortable, seul son taux de rafraîchissement laissant un peu à désirer.

Nous l'avons dit, le LX1 permet d'enregistrer en deux types de formats non compressés : Tiff et Raw (PHOTOfunSTUDIO permet de traiter le Raw issu du LX1, mais c'est également le cas d'applications tierces comme Photoshop CS). Lorsque la qualité de l'image est réglée sur Tiff ou Raw, une image JPEG de qualité standard est automatiquement créée.

Le LX1 dispose d'un bon mode rafale permettant de prendre 3 photos par seconde (5 photos max.) ou 2 par seconde jusqu'à remplissement de la carte. Il effectue la mise au point sous des délais corrects, mais est en revanche un peu à la traîne pour l'enregistrement entre deux images, ce qui peut freiner la spontanéité.

Conclusion

Le Lumix DMC-LX1 est un appareil atypique, ne serait-ce que par son capteur sans équivalent connu. Mais au-delà de cette particularité flagrante, il se fait remarquer par maintes caractéristiques qui nous font dire que c'est un compact qui tend vers le bridge. En plus de tous les modes manuel et semi-automatiques, il dispose de fonctions avancées que l'on ne trouve souvent (et même pas toujours) que sur les appareils plus haut de gamme, à savoir : un grand-angle, un réglage fin de la balance des blancs, une touche pour le verrouillage AE / AF, les formats Tiff et Raw, un flash pop-up. Mais le rapprochement permet également de montrer les limites de cet appareil : le LX1 est dépourvu de viseur, et malgré l'excellente lisibilité de son écran, c'est un manque certain !

Le LX1 se caractérise par une très bonne polyvalence, celle des formats résumant presque celle des utilisations : affichage, impression et vidéo comme nous le suggérions dans la partie supérieure. Bien que pointu, il est possible d'en faire un usage très simple, et de profiter pleinement du séduisant format 16/9e pour donner un coup de jeune à la photo de paysage de vacances. Pour les plus exigeants, nous l'avons dit, le LX1 offre à peu près toutes les fonctions avancées que l'on peut désirer. Son caractère « pro » se ressent notamment par l'ensemble des réglages accessibles depuis le boîtier. Ainsi, avec plusieurs touches abritant jusqu'à 3 réglages accessibles par pressions successives, avec 2 modes scènes pré-programmables plus un menu configuration rapide, le moins que l'on puisse dire est que le LX1 s'y entend pour nous mettre tous les bons outils directement à portée de main !

Pointu et ludique, on aurait envie de le conseiller à tous. Seul son prix fait réfléchir.

» Accédez à la page de photos test et vidéo.

Panasonic Lumix DMC-LX1

Les plus
+ Modes PSAM et formats 16/9e, 4/3 et 2/3
+ Grand angle
+ Verrouillage AE/AF - Réglages des blancs personnalisés
+ Formats Tiff et Raw
+ Joystick pour l'ouverture et la vitesse
Les moins
- Son prix (600 € environ)
- Dépourvu de viseur
- Réinitialise heure et date à chaque retrait de batterie
- Pas de sauvegarde de réglages personnalisés
Ergonomie
Fonctions
Qualité d'image
4


Galerie


0096000000141855-photo-panasonic-lumix-lx1-galerie-4.jpg
0096000000141856-photo-panasonic-lumix-lx1-galerie-5.jpg
0096000000141857-photo-panasonic-lumix-lx1-galerie-6.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine sous forme d'archives .zip : Images 1, Image 2, Image 3.

0000009600141852-photo-panasonic-lumix-lx1-galerie-1.jpg
0000009600141853-photo-panasonic-lumix-lx1-galerie-2.jpg
0000009600141854-photo-panasonic-lumix-lx1-galerie-3.jpg

Télécharger ces images à leur format d'origine sous forme d'archives .zip : Image 4, Image 5, Image 6.


Spécifications


 Panasonic Lumix DMC-LX1
CapteurCCD type 1/1,65"
8,4 millions de pixels effectifs
Ratio de format : 16/9 e - 4:3 - 2:3
ObjectifOuverture : f/2.8 - f/4,9
Focale : eq. 28 - 112 mm
ZoomOptique : x 4 (x 5 avec fonction zoom optique)
Numérique : x 4
Dimensions/Poids106 x 56 x 26 mm pour 185 g (sans carte ni batterie)
SensibilitésAutomatique, 50, 100, 200, 400
Vitesse60 - 1/2 000 sec
ModesAutomatique, manuel, programme, priorité ouverture, priorité vitesse et modes scène (Portrait, sports, nourriture, paysage, portrait nocturne, paysage nocturne, bébé, soft skin, lumière bougie, fête, feu d'artifice, neige, ciel étoilé, autoportrait)
Effets spéciauxChaud, froid, noir et blanc, sépia, contraste, netteté, saturation et réduction du bruit
Mesures de lumièreMatricielle, centrale pondérée, spot
Correcteur d'exposition+/- 2 IL par incréments d'1/3
ViséeEcran ACL : 2,5''
Résolution : 207 000 pixels
Balance des blancsAuto, soleil, nuageux, tungstène, personnalisé 1 et 2, manuel
Par incrément de 150 ° K, entre -1500 et +1500 °K
AlimentationBatterie Ion Lithium
Support d'enregistrementCarte Secure Digital et MMC
Video VGA 848 x 480 (16:9), 640 x 480 (4:3), 320 x 240 (4:3) à 30 ou 10 i/s ; avec son
FlashAutomatique, forcé, réduction des yeux rouges, synchro lente
FormatsRAW, TIFF, JPEG, QuickTime Motion JPEG
Résolution2560x1920, 2560 x 1712 (3:2), 2304 x 1728, 2048 x 1536, 1600 x 1200, 1280 x 960, 640 x 480

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top