Les astuces pour profiter au mieux de votre Eee PC

le 29 septembre 2008
 0
0096000001533014-photo-ordinateur-portable-asus-eee-pc-901-12g-xp-noir-clone.jpg
Il y a un peu moins d'un an, nous vous avions présenté le premier netbook du marché, le fameux Eee PC d'Asus. À l'époque déjà, nous vous avions laissé entrevoir le potentiel de cette petite machine. Nous avions alors évoqué la personnalisation de l'interface en accédant à des outils plus avancés de la distribution Linux Xandros livré avec l'appareil. Nous avions également précisé qu'il était possible d'installer un autre système d'exploitation, qu'il soit GNU/Linux, Windows ou même Mac OS.

Aujourd'hui, nous allons détailler davantage ces astuces qui vont vous permettre d'utiliser votre Eee PC comme bon vous semblera. Si les différentes manipulations que nous allons décrire ici ne constituaient pas forcément une bonne idée au moment de la sortie du premier Eee PC, le modèle 901 que nous avons utilisé, équipé de son processeur Atom et de son giga de mémoire vive, s'est lui montré plus conciliant. Ces astuces restent toutefois valables quel que soit votre modèle, du 701 au 1000 en passant par les 900 et 901. Voici donc les astuces pour personnaliser l'interface du Eee PC sous Linux, comment installer des programmes supplémentaires sous Xandros, les clés pour mettre Windows XP dans votre petite machine, celles pour augmenter (légèrement) la fréquence de fonctionnement de son processeur et d'autres choses encore que nous vous laissons découvrir en parcourant les lignes de ce dossier.

Modifier le Xandros de votre Eee PC



Commençons simple : vous avez acheté un Eee PC sous Linux, l'interface d'Asus ne vous déplaît pas, mais vous vous sentez quelque peu limité. Sans toucher au Bios et sans manipulation très complexe, voyons comment vous pouvez vous sentir un peu plus maître de votre netbook.

C'est par la console que tout commence



Il existe une façon simple d'augmenter considérablement et très simplement le nombre d'applications de votre interface Xandros. En effet, si vous appuyez simultanément sur les touches CRTL+ALT+T durant une session sous l'interface d'Asus, vous ouvrirez une console qui peut potentiellement vous permettre de faire à peu près ce que vous voulez. La première expérience de cette toute nouvelle liberté est d'utiliser l'utilitaire Tweakeee. Vous pouvez le télécharger à l'adresse suivante. Une fois copié dans votre répertoire personnel, faites un clic-droit sur ce fichier et choisissez l'entrée « Installer fichier DEB ». Puis ouvrez la fameuse console et entrez la commande tweakeee. Là, vous devriez voir apparaître quelques messages d'erreur. Pas de panique, il suffit d'entrer cette fois la commande fix_tweakeee (et le mot de passe tweak) pour que tout rendre dans l'ordre simplement. Enfin, saisissez de nouveau la commande tweakeee.

01F4000001655228-photo-console.jpg


Tweakeee, contrôlez en profondeur votre Eee PC



Dès lors, la fenêtre (malheureusement en anglais) s'ouvre et va vous laisser disposer de multiples réglages tels que la possibilité d'afficher un menu complet, d'augmenter le nombre de bureaux virtuels (et les raccourcis pour y accéder) ou encore l'apparence des fenêtres ou de la barre d'onglets. Dans l'onglet « Configuration », vous pouvez modifier aussi des choses aussi diverses que les éléments inclus dans la barre des tâches, choisir la console par défaut, demander la mise en place d'un écran de veille visant à préserver l'autonomie de votre Eee PC ou encore activer ou désactiver la webcam sans avoir à aller faire un tour dans le Bios.

0190000001655230-photo-tweakee-1.jpg
  
0190000001655232-photo-tweakee-2.jpg

Autre gros avantage de ce petit utilitaire qui vous évite bien des lignes de commandes, l'onglet « Software ». Un logiciel très intéressant comme VLC est ici mis en avant et son installation devient un jeu d'enfant. De même pour The Gimp ou Mplayer, qui manquent cruellement à l'installation initiale. Au niveau des logiciels qu'il est possible d'installer sur votre distribution Linux, vous pouvez également, via Tweakeee, ajouter d'autres sources que celles présentes par défaut sur Xandros.

Plus anecdotique, le dernier onglet permet d'installer un module météo qui vous permettra de connaître le temps partout dans le monde, en choisissant les éléments à afficher et les unités.

Synaptic, ou comment installer plus de programmes



Si l'interface classique du Eee PC propose un module d'installation et de mise à jour dans l'onglet « Réglages », celui-ci est limité volontairement par Asus à quelques programmes spécifiques. Pour passer outre cette limitation, vous pouvez à nouveau utiliser la console, vous identifier en tant qu'administrateur (sudo bash) et entrer la commande synaptic. Là, un gestionnaire de paquets complet vous permettra de mettre vos programmes à jour, mais surtout d'en installer d'autres parmi un choix infiniment supérieur à celui donné par Asus. Un module de recherche est prévu et si vous êtes à l'aise avec le monde de Linux, vous pouvez même indiquer de nouvelles sources pour ouvrir encore plus grand le champ des possibles.

0190000001655398-photo-gestionnaire-de-paquets-asus.jpg
  
0190000001655400-photo-gestionnaire-de-paquets-synaptic.jpg

Avec Synaptic, vous pouvez installer autant de logiciels que vous le permet la taille de votre disque dur...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Processeur

TSMC a achevé la conception de son infra destiné à la production de puces 5 nm
TSMC : les commandes de puces 7 nm en hausse grâce à AMD et Android
AMD : le silicium des processeurs ne sera pas remplacé avant au moins 10 ans
Spectre : aucun correctif logiciel n'en viendra à bout, selon des chercheurs de Google
TSMC : l'incident survenu fin janvier coûtera 550 millions de dollars au groupe
Le Machine Learning pourrait permettre d'exploiter des processeurs composés de diamant
TSMC : la production de masse en 7nm démarre dès mars
Le fondeur américain GlobalFoundries, second mondial derrière TSMC, chercherait un acheteur
Google recrute à tout va chez Intel ou Qualcomm pour concevoir ses propres processeurs
TSMC : le 7 nm représente maintenant la plus grosse source de revenus du fondeur
Les premières puces Exynos Auto de Samsung arriveront sur les futures Audi
Qualcomm dévoile le processeur mobile Snapdragon 855
Intel pourrait préparer le
scroll top