Pinnacle MovieBox Deluxe

14 mai 2004 à 15h00
0

00054736-photo-logo-pinnacle.jpg
Il y a un an maintenant, Pinnacle lançait ses fameuses MovieBox, des solutions innovantes d'acquisition vidéo dédiées au grand public avec pour maîtres mots la facilité d'utilisation et le design. Ce dernier point avait fait l'objet d'une attention toute particulière, les équipes de développement de la firme mi américaine, mi allemande, ayant travaillé non seulement sur le fond des produits mais aussi sur leur forme en les dotant d'un design pour le moins inattendu signé F. A. Porsche. Avec la sortie de la version 9.0 de Studio, le logiciel de montage vidéo maison, Pinnacle avait rafraîchit sa collection MovieBox en début d'année. Toutefois cette gamme restait encore incomplète...

Initialement déclinée en version FireWire et USB, la MovieBox première du nom souffrait en effet dans sa version USB du non support des caméras numériques. Le géant de la vidéo numérique sur PC corrige aujourd'hui cette lacune en lançant sa troisième MovieBox, sobrement baptisée MovieBox Deluxe, qui tout en utilisant l'interface USB 2.0 peut acquérir des flux vidéo analogiques et numériques. Alors que Dazzle, racheté par Pinnacle, et ADS Tech proposent de telles solutions depuis plusieurs mois, la réaction de Pinnacle peut sembler tardive au premier abord.

0000019000087300-photo-pinnacle-moviebox-deluxe-1.jpg

MovieBox Deluxe : le design

On ne change pas une équipe qui gagne, la MovieBox Deluxe revêt donc, comme ses prédécesseurs, un design signé par le cabinet F. A. Porsche. En conséquence le périphérique se présente sous la forme d'un boîtier métallique tout en rondeur, habillé pour l'occasion d'une robe bleue métallisée du plus bel effet. Pouvant reposer horizontalement et de manière stable grâce à des patins en caoutchouc très bien intégrés, la MovieBox Deluxe est fournie avec un socle qui permet de la positionner verticalement pour effectuer plus facilement les divers branchements requis. Dans cette configuration la MovieBox Deluxe prend alors des faux airs d'œuvre d'art contemporain, l'objet devenant à la fois fonctionnel et décoratif.

La tranche du périphérique, de couleur blanche, recèle divers connecteurs répartis sur les deux extrémités. On trouve ainsi d'un côté les connecteurs vidéo dédiés à l'acquisition : ceux-ci adoptent les formats composite et S-Vidéo et sont accompagné d'une entrée audio au format RCA. Les mêmes connecteurs sont répliqués de l'autre côté du périphérique mais sont cette fois-ci utilisés pour la sortie vidéo. L'ensemble dispose également d'un connecteur IEEE 1394 à six broches, d'un port USB 2.0 et d'une prise d'alimentation. Décidé à soigner la finition, Pinnacle a apposé au dessus des divers connecteurs un marquage spécifique pour rendre leur utilisation plus intuitive, en les organisant par groupe (entrée et sortie) et en identifiant clairement le type de signal accepté par chacun d'eux grâce à l'emploi de petits pictogrammes (audio, vidéo).

0000009600087299-photo-pinnacle-moviebox-deluxe.jpg
000000DC00087301-photo-pinnacle-moviebox-deluxe-2.jpg

La MovieBox Deluxe sous toutes ses coutures


Le branchement de la MovieBox Deluxe au secteur provoque l'illumination d'un petit voyant vert, et contrairement au premier modèle USB, aucun ventilateur n'équipe le produit assurant ainsi un fonctionnement des plus discrets.


Installer sa MovieBox Deluxe

L'installation de la MovieBox Deluxe n'a rien de bien sorcier et se déroule de manière quasi transparente. Avant de brancher le périphérique à votre système, il faut tout d'abord lancer le programme d'installation de Studio 9.0 qui va déployer le logiciel de montage vidéo. Attention à ne pas sélectionner l'installation personnalisée qui semble contenir un bug empéchant l'installation des Drivers (il faudra alors le faire manuellement). Une fois Studio 9.0 installé, vous êtes invité à redémarrer votre système. Au chargement Windows XP va copier les fichiers de la MovieBox Deluxe, dont le petit nom de code est Marvin, et vous serez alors autorisé à l'utiliser en la raccordant à un port libre, au format USB 2.0, de votre PC. Attention la MovieBox Deluxe est uniquement compatible avec les systèmes dotés de l'interface USB 2.0. Les anciennes machines en USB 1.1 ne la supporteront pas.

Avant de poursuivre, arrêtons nous quelques instants sur le contenu de l'emballage qui comprend, outre la MovieBox Deluxe et son socle, un adaptateur secteur, un câble FireWire, un câble USB 2.0, un guide de l'utilisateur ainsi qu'un jeu de trois CD regroupant les logiciels livrés.


MovieBox Deluxe : les caractéristiques techniques

Se raccordant donc exclusivement à un port USB 2.0, la MovieBox Deluxe innove en étant le premier périphérique de capture vidéo à être capable de fonctionner dans les deux sens avec les périphériques numériques. Ainsi la MovieBox Deluxe peut non seulement faire de l'acquisition depuis des Caméscopes Numériques mais aussi, et c'est une première à notre connaissance, exporter les vidéos montées sur votre PC sur des sources numériques, le tout via l'interface FireWire. A cette possibilité relativement intéressante s'ajoute des fonctions plus traditionnelles permettant de capturer des vidéos analogiques au standard PAL ou SECAM avec une résolution maximale de 720x576. Pour cela Pinnacle utilise une puce Philips SAA7113H connue pour ses excellentes prestations qualitatives. La MovieBox Deluxe offre naturellement une sortie vidéo analogique au standard PAL exclusivement et dont la résolution maximale est de 720x576. L'acquisition se fait à 25 images par seconde pour les vidéos analogiques, alors que la capture DV s'effectue selon le standard établi à 25MB par seconde. Précisons d'ailleurs que la MovieBox Deluxe offre un contrôle total du Caméscope Numérique grâce à son respect total de la norme IEEE 1394.

La MovieBox Deluxe innove donc par rapport à la première MovieBox USB en offrant le support des caméscopes numériques. Hélas cette avancée se fait au détriment de la compression matérielle MPEG2. Ce point peut être interprété comme négatif ou positif c'est selon puisque contrairement à la MovieBox USB, la MovieBox Deluxe ne chauffe pas, est silencieuse (car dépourvue de ventilateur) et n'a pas de temps de latence entre l'affichage à l'écran lors d'une capture et ce que vous voyez sur la source analogique. Il va de soi que la MovieBox Deluxe bien que dépourvue d'encodage matérielle au format MPEG 2, est capable de compresser vos vidéos à ce format via le logiciel Studio 9.0 à condition que vous disposiez d'un puissant système (Pentium 4 1.6 GHz au minimum). Précisons également que la MovieBox Deluxe ne peut pas servir de bridge pour raccorder à votre PC des périphériques FireWire tels des Disques durs via l'USB 2.0.

MovieBox Deluxe : le point sur l'offre logicielle

Ayant déjà traité de Studio 9.0 dans un précédent article, nous ne reviendrons pas en détail sur le logiciel qui conserve toutes nos faveurs, d'autant que le produit qui nous préoccupe aujourd'hui est livrée avec une version 9.06 complète. Cette révision de Studio corrige nombre des bugs que nous soulignions dans notre précédent test et nous ne pouvons que féliciter Pinnacle pour sa réactivité. Ainsi les plantages liés à l'utilisation de plug-ins ne sont plus qu'un mauvais souvenir alors que d'autres petits raffinements sont apparus notamment au niveau du titrage et de la gestion des transparences. Le logiciel continue à mûrir au fil de son développement et on remerciera les équipes de Pinnacle d'avoir pensé à corriger le bug qui réglait subitement le volume audio au maximum lors du passage d'un module à l'autre ce qui évitera les hauts le cœur inattendus !

Parfaitement intégrée à Studio, dont la version 9.06 lui est exclusivement dédiée, la MovieBox Deluxe offre un mode de contrôle parfois un peu surprenant. En effet si par défaut le logiciel propose de contrôler le périphérique en mode analogique pour la capture, le passage au mode DV n'est pas évident. Intuitivement et naturellement on s'attend à ce que Studio détecte automatiquement le raccordement d'un Caméscope Numérique à la MovieBox et bascule en conséquence en mode de capture DV. Ce n'est hélas pas le cas et l'onglet de configuration vidéo, qui permet pourtant de switcher l'entrée analogique (composite ou S-Vidéo) ne permet pas de passer en mode DV. Il faut en fait se rendre dans le menu outils pour sélectionner dans l'onglet source de capture des options de configuration du logiciel, le périphérique Caméscope DV. On a connu plus simple !

000000DC00087302-photo-pinnacle-moviebox-deluxe-capture-analogique.jpg
000000DC00087303-photo-pinnacle-moviebox-deluxe-capture-num-rique.jpg

Pinnacle Systems Studio 9.06 : capture en analogique et en numérique avec la MovieBox Deluxe


Une fois ces petites subtilités maîtrisées l'utilisation de Studio 9 redevient un pur moment de bonheur grâce à son ergonomie et à la richesse de ses fonctions. Richesse des fonctions qui est d'autant plus grande que Pinnacle a eu la très bonne idée d'intégrer la version Plus de son pack de transitions Hollywood FX. Du coup la vingtaine de transitions 3D livrées en standard avec le logiciel s'enrichit dramatiquement puisque Hollywood FX Plus comporte 288 transitions en 2D et en 3D avec en prime un éditeur vous permettant de les personnaliser. On apprécie le geste de Pinnacle de livrer une version complète d'Hollywood FX Plus, beaucoup d'utilisateurs ayant eu l'impression d'être floué en découvrant que Studio 9, tout comme les versions précédentes, ne dispose en réalité que d'un nombre limité d'effets de transition et qu'il fallait encore débourser 50€ pour en acquérir des supplémentaires. Voilà donc un très bon point pour le produit.

000000B400087304-photo-pinnacle-moviebox-deluxe-editeur-d-effets-hollywood-fx.jpg
000000DC00087305-photo-pinnacle-moviebox-deluxe-hollywood-fx.jpg

Hollywood FX en action


Sachez encore que Studio 9 vous permet de capturer vos vidéos aux formats MPEG 1, MPEG 2 et AVI. L'exportation offre des options beaucoup plus riches puisqu'il est possible ici d'utiliser les formats précédemment mentionnés avec en prime le RealVideo 8 et le Windows Media 9. Studio 9 est naturellement capable d'exploiter les codecs présents sur votre machines ce qui permet par exemple d'exporter un film en DivX. Terminons sur l'exportation pour préciser que le logiciel permet d'envoyer votre chef d'œuvre sur une source vidéo externe numérique ou analogique afin d'en faciliter la diffusion. Tout le monde ne dispose pas encore d'un lecteur DVD et l'exportation analogique sur magnétoscope peut être d'un grand secours.


Fonctionnement et qualité

Techniquement la MovieBox Deluxe est pratiquement irréprochable puisqu'elle fonctionne remarquablement bien. On est par exemple favorablement impressionné par le pont FireWire qui est non seulement exploitable par Studio 9 mais aussi par n'importe quelle autre application (Windows Movie Maker 2, Premiere, etc), y compris Windows lui-même. Le raccordement d'un caméscope numérique entraîne le basculement automatique du périphérique en mode DV, ce qui se traduit sous Windows XP par l'apparition de l'assistant 'Caméra vidéo numérique'. Pinnacle a donc réalisé ici un très bon travail d'intégration, certains périphériques de capture vidéo en USB proposant le support FireWire n'étant pas reconnus nativement comme tel par Windows. Sachez enfin que Pinnacle utilise un chipset Agere pour le contrôle du FireWire.

La partie analogique de la MovieBox Deluxe est toute aussi excellente puisque les Drivers WDM fournis sont non seulement exploitables sous Studio 9.0 mais aussi avec certaines applications tierces. Nous avons pu vérifier le bon fonctionnement du pilote avec Windows Movie Maker 2 et Roxio VideoWave 7 alors que VideoStudio d'Ulead et NeroVision Express n'ont pas daignés fonctionner. Signalons que nous n'avons pas non plus pu exploiter le périphérique avec VirtualDub en analogique et qu'avec les logiciels compatibles, seule la capture vidéo est opérationnelle, la prise en charge audio n'étant pas au programme.

Niveau qualitatif c'est là encore un sans faute de la part de Pinnacle dont la solution est à l'origine de très belles vidéos tant en analogique qu'en numérique. Le seul et unique petit défaut que nous avons pu constater durant nos tests concerne l'acquisition analogique sous Studio. L'écran de prévisualisation vidéo n'apparaît que si vous branchez le caméscope à la MovieBox Deluxe avant de démarrer le logiciel. Si vous démarrez le logiciel sans raccorder votre source analogique (ou sans la mettre en route) l'écran de prévisualisation de Studio restera désespérément vide.

000000C800087306-photo-pinnacle-moviebox-deluxe-test-analogique.jpg
000000C800087307-photo-pinnacle-moviebox-deluxe-test-dv.jpg

A gauche une capture depuis une source analogique, à droite depuis une source numérique

Conclusion

Comme toujours ou presque, Pinnacle signe avec sa MovieBox Deluxe un produit de grande qualité qui combine le meilleur des deux mondes en permettant de capturer et d'exporter vos vidéos depuis et vers des sources analogiques ou numériques le tout par l'entremise de l'interface USB 2.0. L'intérêt du produit ne fait aucun doute, l'USB étant très populaire la MovieBox Deluxe peut fonctionner sur pratiquement n'importe quel PC, alors que sur son support du numérique la rend universelle, le standard FireWire étant incontournable sur les caméscopes récents. Pinnacle complète donc sa gamme MovieBox de bien belle manière d'autant que le rafraîchissement cosmétique subit par le produit n'est pas pour nous déplaire !

On retiendra de cette MovieBox USB 2.0 sa capacité à supporter nativement les entrées et sorties FireWire et ce de manière totalement transparente vis-à-vis de Windows. Les utilisateurs avancés seront séduits par la compatibilité des Drivers WDM avec certaines applications et nous notons pour notre part les progrès effectués par Pinnacle même si cet aspect est encore perfectible. Le bundle logiciel, principalement basé autour d'un Studio 9 dorénavant mature, s'enrichit d'un Hollywood FX Plus absolument indispensable pour les cinéastes amateurs en manque de créativité, ou d'inspiration. En résumé, la MovieBox Deluxe est un excellent choix si vous êtes à la recherche d'une solution d'acquisition vidéo externe, complète et souple qui utilise l'interface USB 2.0. Le seul hic peut venir de son prix qui annoncé à 299€ TTC pourraient freiner certaines velléités, mais force est de reconnaître qu'à ce prix, la qualité est au rendez-vous.

Pinnacle MovieBox Deluxe

8

Les plus

  • Entrée et sortie FireWire
  • Interface USB 2.0
  • Package logiciel

Les moins

  • Le prix

0

Fonctionnalités8

Qualité visuelle8

Offre logicielle9

Prise en main8



Cet article vous intéresse ? Retrouvez le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Pinnacle MovieBox Deluxe
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Découverte d'une faille de sécurité du WiFi
E3 : Half-Life + Half-Life 2 et CS 2.0
E3 : Les Sims 2 : le 17 septembre ?
E3 : GTA San Andreas infos et premières photos
Le 64 bits Intel plus tôt et moins cher que prévu?
Philips présente son concept Connectedplanet
Prescott en entrée/milieu de gamme: pas avant 2005
Deux nouveaux moniteurs LCD chez Samsung
Les drivers GPS de TomTom à revoir
Le Sendo X sortirait dans quelques semaines
Haut de page