ATi All In Wonder 9700 Pro

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
22 avril 2003 à 10h00
0
00C8000000054060-photo-chip-radeon-9700.jpg
Au coeur de la All In Wonder 9700 Pro, on retrouve l'un des Processeurs graphiques les plus en vue de ces derniers mois, le R300 d'ATi. Egalement connu sous le nom de Radeon 9700 Pro, ce composant a permis à ATi de redorer son blason en prenant une petite revanche sur le rival NVIDIA. Mieux encore, il a permis à ATi de conserver son statut de leader pendant plusieurs mois avant d'être légèrement distancé par les récents GeForce FX5800 Ultra et le nouveau Radeon 9800 Pro.


Au coeur d'un système "sous-traité"

Ainsi équipé, la All In Wonder 9700 Pro ne pouvait évidemment pas décevoir les amateurs de jeux. Afin de ne pas surcharger inutilement l'article nous ne détaillerons pas davantage ce composant qui avait déjà fait l'objet d'un test approfondi en août dernier (consultable ici). Le composant embarqué par la All In Wonder 9700 Pro est en effet strictement identique à celui que nous avions testé alors et les fréquences de fonctionnement (325 MHz pour le core et 310 MHz pour la mémoire) sont elles-aussi les mêmes. Il n'est dès lors pas surprenant de retrouver exactement les mêmes performances entre une Radeon 9700 Pro et une All In Wonder 9700 Pro, 3D Mark 2001 SE et Quake 3 sont là pour en témoigner :

01DF000000057638-photo-all-in-wonder-9700-pro-3d-mark-2001-se.jpg

01DF000000057639-photo-all-in-wonder-9700-pro-quake-3-arena.jpg

Elles font de la All In Wonder 9700 Pro, une des cartes 3D les plus performantes du moment. Des performances auxquelles s'ajoutent les innombrables fonctions multimédia que nous détaillons dans la suite de l'article mais avant de commencer, nous allons décrire de manière plus précise la carte cobaye envoyée par ATi. Il faut toutefois savoir qu'elle ne sera jamais distribuée tel quel en France, ATi ne commercialisant plus la moindre carte graphique en Europe. La compagnie canadienne a en effet décidé de sous-traiter cette partie du monde à quelques compagnies triées sur le volet et parmi lesquelles nous retrouvons Hercules, Sapphire, Gigabyte, Connect 3D, HighTech et enfin, PowerColor. Cependant, dans un souci de fiabilité, c'est encore ATi qui fabrique réellement les cartes ne laissant à ces six compagnies que le rôle de distributeur.

00D2000000057645-photo-all-in-wonder-9700-pro-un-ventilateur-plut-t-discret.jpg
Elles auront le droit d'ajouter quelques logiciels de leur cru, mais devront au moins commercialiser l'ensemble de ce que nous décrivons ensuite. Le descriptif que nous allons maintenant faire de la carte et des accessoires qui l'accompagnent peut donc s'appliquer à n'importe laquelle des cartes All In Wonder 9700 Pro disponibles à travers l'Europe.


Un PCB plutôt chargé

En plus du R300, facilement reconnaissable, surmonté qu'il est du système de refroidissement caractéristique d'ATi, divers composants sont identifiables à la surface de la carte. On remarque tout d'abord l'imposant tuner-TV mais son cas mérite une attention particulière et nous le laisserons donc de côté pour le moment. Tout autour du processeur graphique sont disposées les puces mémoire. Au nombre de huit (quatre sur chaque face), elles totalisent 128 Mo de mémoire et se distinguent par leur temps d'accès : 3 ns. Il s'agit d'un changement par rapport aux Cartes Graphiques Radeon 9700 Pro qui elles tournent avec de la mémoire de même marque (Samsung), de même capacité (128 Mo), de même format (BGA) mais dotée d'un bien meilleur temps d'accès (2.3ns).

Cette différence n'a cependant aucune incidence sur les performances puisque la fréquence de fonctionnement des puces mémoires est comme nous le disions précédemment strictement identique (310 MHz). En revanche il est possible que cela limite les possibilités d'overclocking d'une telle carte. Autre changement par rapport au design des Radeon 9700 Pro : la disparition de la plaque métallique que l'on trouvait au dos de la carte. Elle servait à refroidir certains composants et ne peut ici se retrouver au même endroit du fait de la présence du tuner-TV. Pour compenser, ATi a utilisé de minuscules radiateurs sur certains composants comme il est possible de le voir sur la photo. Ce changement ne semble pas avoir d'incidence sur la chaleur produite par la carte qui est à peu de choses près identique à ce que nous avions observé lors des tests Radeon 9700 Pro.

00D2000000057641-photo-all-in-wonder-9700-pro-tout-mimi-les-radiateurs.jpg
00D2000000057642-photo-all-in-wonder-9700-pro-le-fameux-theater-200.jpg
00D2000000057643-photo-all-in-wonder-9700-pro-puces-m-moire-bga.jpg

Quelques uns des éléments caractéristiques de la carte

La All In Wonder 9700 Pro est en revanche accompagnée de la même prise d'alimentation supplémentaire afin de pouvoir subvenir à ses besoins électriques. Il ne faudra pas oublier de la brancher avant tout démarrage et si vous ne disposez pas de connecteur Mini-Molex de libre, ATi fourni heureusement un adaptateur. Petite précision pour les possesseurs de Mini-PC : malgré l'importante quantité d'énergie demandée par la All In Wonder 9700 Pro, elle passe très bien sur les deux barebones Shuttle que nous avions à disposition (SS51G et SK41G). Le reste du PCB est occupé par différents composants sans grande importance et par l'ATi Theater 200 dont nous reparlerons plus tard dans le test, ATi ayant décidé de se séparer du FireWire. Afin de réduire le coût de fabrication de la carte, d'en diminuer la consommation et de rendre le travail d'intégration plus facile, ATi a en effet considéré qu'une telle fonction n'était pas indispensable. Reconnaissons d'ailleurs qu'une carte externe ne coûte pas bien cher.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top