Base de registre : découverte et optimisation

Par
Le 27 juin 2008
 0

Nettoyage de la base de registre


La base de registre a tendance à enfler au fur et à mesure de l'installation de logiciels, et même de leur désinstallation, celle-ci ne s'effectuant pas forcément de manière très propre. Il en résulte des clés de registre obsolètes qui remplissent inutilement la base. Chaque problème de Windows inspirant forcément des éditeurs de logiciels, les problèmes de base de registre dont souffre Windows ont généré un marché pour les nettoyeurs de base de registre et ce depuis des années maintenant. Certains sont des outils spécifiquement destinés à cette tâche comme CCleaner ou Registry Mechanic, d'autres sont inclus dans des solutions plus générales de nettoyage de Windows (TuneUp Utilities, System Mechanic, Glary Utilities...)

000000c801404812-photo.jpg
000000c800583521-photo.jpg

TuneUp Utilities et CCleaner font partie des logiciels permettant de nettoyer le registre


Que faire pour nettoyer la base de registre ? Les logiciels de nettoyage agissent en supprimant des clés qu'ils jugent inutiles, renvoyant par exemple vers des applications qui ne sont plus installées sur le système. Le cas est assez fréquent : malgré la « propreté » réputée des modules de désinstallation des logiciels, merci Windows Installer, il reste souvent des traces, notamment au niveau des réglages utilisateurs contenus dans les sections HKEY_USERS ou HKEY_CURRENT_USER.

Le gain de performances obtenu après le nettoyage de la base de registre, notamment au niveau du temps de démarrage de Windows, est l'argument de vente principal de ces logiciels. Pour autant, de nombreuses réserves ont été émises ces dernières années sur l'efficacité réelle de cette action à ce niveau. Plusieurs spécialistes, sont arrivés à la conclusion que cette opération apportait de vrais résultats sous Windows 95, 98 ou Me, mais nettement moins évidents sur les systèmes basés sur NT, notamment Windows XP et Vista.

012c000001413738-photo-tuneup-registry-affichage-des-erreurs.jpg
Le module de nettoyage de TuneUp Utilities affiche les erreurs trouvées


Pour tenter d'y voir plus clair, nous avons effectué un test sur un PC Dell Vostro 200 Core 2 Duo 2,20 Ghz équipé de 2 Go de mémoire vive,d'un disque dur de 300 Go (206 Go libres) et de Windows Vista Service Pack 1. Le PC en question est utilisé au quotidien et a déjà « subi » de nombreuses installations et désinstallations de logiciels. Nous n'avons pas procédé à une réinstallation « propre » du système pour les besoins du test, ni installé et désinstallé des logiciels spécialement dans le but de réduire artificiellement ses performances. Le PC met environ 65 secondes à démarrer (moyenne obtenue à partir de trois mesures successives)

0190000001414696-photo.jpg
Temps de démarrage de Windows avant et après nettoyage (en secondes)


Sur cette configuration, nous avons utilisé le module de nettoyage de registre de TuneUp Utilities 2008. Celui-ci localise 1362 erreurs, majoritairement des clés relatives à des historiques de fichiers. Après nettoyage des erreurs, le gain de performances au démarrage est totalement imperceptible : le démarrage est même plus lent d'une seconde sur nos mesures (66 secondes). Celles-ci ne sont pas à prendre à la lettre, le démarrage de Windows pouvant être aléatoire. Néanmoins, ce test ne montre aucun gain de performance notable. Bon point, en revanche, pour la stabilité : il ne semble pas que celle-ci ait été impactée par les erreurs réparées. En outre, les nettoyeurs de base de registre proposent généralement une option permettant de sauvegarder et restaurer la base, si des dysfonctionnements se manifestaient.

Si les performances ne bénéficient d'aucun gain, pourquoi alors prendre le risque de nettoyer sa base de registre ? A cette question, on peut répondre que cela permet de faire le ménage dans une base qui peut devenir confuse si on est amené à y chercher des informations : les modules de désinstallation ne faisant pas toujours le ménage correctement, on peut se retrouver avec des entrées qui n'ont plus rien à y faire. Pour l'utilisateur lambda qui ne passe pas sa vie dans Regedit, cela n'est pas d'une grande utilité, mais comme l'a évoqué notamment Mark Russinovich (fondateur de Sysinternals, racheté depuis par Microsoft), il en est tout autre pour un administrateur système. On peut également évoquer l'argument du gain en espace disque : tout comme la suppression des fichiers temporaires et autres historiques, le nettoyage de la base de registre permet de gagner de l'espace disque, même négligeable, et de réduire l'empreinte mémoire de celle ci, ce qui en laisse davantage pour les autres applications. Mais en aucun cas on ne pourrait considérer cette opération comme un remède miracle pour rendre à votre PC ses performances d'antan, en tous cas pas sur les versions récentes de Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top