Amazon Cloud Player boudé par l'industrie musicale ? (MàJ)

01 juin 2018 à 15h36
0
00AA000004124960-photo-logo-amazon-mp3.jpg
En lançant son lecteur de musique hébergé, Amazon aurait ainsi devancé Google et Apple sur le marché de la musique en streaming mais se serait également attiré les foudres des maisons de disques

Dévoilé en début de semaine, le service « Amazon Cloud Player » permet d'écouter des fichiers au format AAC ou MP3 mis en ligne sur un espace de stockage baptisé « Amazon Cloud Disk ». L'internaute est alors invité à y placer les titres achetés au travers du kiosque d'Amazon MP3 et dispose en plus de 5 Go gratuits avec l'option d'étendre cet espace personnel jusqu'à 1To.

Reste que ce nouveau service ne semble pas plaire à tout le monde. Dans l'une de ses dernières dépêches, Reuters rapporte notamment que Sony Music n'accepte pas cette démarche. En effet le cyber-marchand n'aurait pas signé d'accords pour ce type de services de diffusion en streaming. Liz Young, porte-parole de la maison de disque, déclare alors : « nous espérons qu'un contrat sera signé », avant d'ajouter : « mais nous prendrons toutes les mesures légales nécessaires ».

Il faut dire que selon un autre dirigeant proche de cette affaire, les labels n'auraient été prévenus que la semaine dernière du lancement d'Amazon Cloud Player. « Je n'ai jamais vu une société de cette envergure faire une annonce, lancer un service et dire en même temps que des licences sont en cours de négociation », explique cet anonyme à Reuters.

Reste à savoir si l'impatience d'Amazon sera punie de poursuites judiciaires. Selon les dernières rumeurs, Google lancerait un service similaire en mai, suivi par Apple le mois suivant.

Mise à jour :
La société Amazon a réagi aux propos rapportés plus haut. Interrogé par le magazine Ars Technica, Cat Griffin, porte-parole du cyber-marchand, déclare : « Cloud player est une application permettant aux utilisateurs de gérer et de jouer leur propre musique. En ce sens elle s'apparente aux autres gestionnaires de médias. Nous n'avons pas besoin de licence pour proposer Cloud Player ». Amazon estime par ailleurs ne pas avoir besoin de signer d'accords particuliers pour le stockage de fichiers musicaux au sein de Cloud Drive. Selon M. Griffin cette fonctionnalité s'apparenterait tout simplement à la sauvegarde de morceaux sur un disque dur externe.

0258000004124994-photo-amazon-cloud-drive.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

WP7 : Microsoft suivra la tendance du NFC
Le paiement in-app disponible sur Android
Cheezburger Network vient de racheter Know Your Meme
Quand Dell et HP jettent des pierres à Apple...
AMD publie les Catalyst 11.3, ainsi qu'une version de test des 11.4
Gmail : bientôt des pubs davantage personnalisées
Hotmail déploie ses emails interactifs
Surfer avec IE9 optimiserait le cycle de la batterie
Google lance un bot de questions / réponses via GTalk
Etude : WP7 en 2e position sur le marché des smartphones en 2015
Haut de page