L'Iran re-confirme que Stuxnet visait bien le nucléaire

30 novembre 2010 à 15h45
0
Cela fait plusieurs semaines que l'affaire du ver Stuxnet a quitté la sphère de la sécurité informatique pour rejoindre celle de la diplomatie et de la politique. Cette fois, c'est le président iranien qui officialise l'infection virale et communique sur le fait que certaines centrales nucléaires du pays étaient bien visées par le malware.

00A0000002638022-photo-iran-jpg.jpg
Pour ceux qui n'ont pas suivi l'actualité du ver, Stuxnet est accusé d'avoir attaqué des réseaux de type SCADA, des infrastructures appelées Supervisory Control And Data Acquisition (télésurveillance et acquisition de données). Plusieurs centrifugeuses produisant de l'uranium enrichi à l'usine de Natanz, en Iran, auraient ainsi été mises « hors service ».

La confirmation émane du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad. Lors d'une allocution, il a également précisé que le problème avait, depuis, été réglé. Il confirme ainsi les propos de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) qui évoquait une interruption de la centrale d' « au moins un jour ».

Pour autant, bien que cette thèse soit confirmée, il faut rappeler que l'Iran n'était pas la seule cible du malware puisque lors d'une conférence sur le sujet, Pascal Lointier, président du Clusif, rappelait que : « l'Inde est le pays le plus touché par Stuxnet. 86 258 utilisateurs ont été infectés. Mais au-delà des chiffres, il est amusant de voir ressortir le mythe du complot alors que la propagation est traditionnelle, sur des postes Windows peu sécurisés ». Le ver s'est donc logiquement propagé...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les
Orange lance son
2 Français sur 3 auront accès à la 5G en 2025, selon le patron de l'Arcep

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top