Cheval de Troie : le code source de ZeuS est en libre accès

01 juin 2018 à 15h36
0
Le cheval de Troie ZeuS est utilisé par des pirates plutôt versés dans la cyber-fraude, notamment bancaire. Selon des experts, le code source du malware, également connu sous le terme Zbot, serait désormais disponible sur les forums spécialisés.

00A0000000049880-photo-cheval-de-troie-trojan.jpg
Selon plusieurs spécialistes en sécurité, le code source du cheval de Troie ZeuS serait librement disponible. Peter Kruse, expert chez Csis explique avoir trouvé sur certains forums une archive zip contenant toutes les informations nécessaires au développement et à la modification du malware.

Sur le blog de la société, Kruse confirme que « le code source complet de ZeuS est désormais librement disponible pour être non seulement inspecté mais pour éventuellement inspirer ou être compilé en vue de mener de nouvelles attaques. Ce kit était déjà configurable facilement, avec cette fuite, ZeuS/Zbot pourrait rapidement se diffuser et devenir une menace plus importante encore ».

Pour rappel, le Cheval de Troie Zeus est généralement transféré au sein des courriers électroniques. Une fois le malware installé sur une machine, il récupère des informations confidentielles comme les mots de passe, les numéros de cartes de crédit ou les numéros de comptes bancaires. Avec ces données, des pirates peuvent alors pénétrer sur le compte bancaire d'un utilisateur et procéder à des paiements non-autorisés.

Par le passé, plusieurs opérations ont été menées, notamment par le FBI, pour mettre sous les verrous des groupes versés dans l'utilisation de ce malware. En octobre dernier, le bureau fédéral des enquêtes avait procédé à plusieurs arrestations après avoir découvert un réseau de hackers pratiquant la cyber-fraude. Plutôt que de cibler les grosses institutions financières, le réseau visait des petites et moyennes entreprises, voire des églises, localisées dans des villes de taille modeste.

Par contre, rien ne précise à l'heure actuelle, comment ni pourquoi le code-source du trojan est désormais disponible. Selon certains spécialistes, son créateur, un russe connu sous le nom de « Slavik » ou « Monstr » aurait simplement cessé de vouloir commercialiser son malware.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

PC Mark 7 disponible en version finale
39% des logiciels installés en France seraient des copies pirates
Rapport SIR v10 : les tendances de la cybercriminalité en 2010 selon Microsoft
Avertisseurs de radars : Coyote, Inforad et Wikango s'allient contre leur interdiction
Fractal Design Core 1000 : une mini-tour performante à bas prix (màj)
Yahoo serait intéressé par le rachat de 5:1
Mobile Mouse 3500 Artist Edition : souris colorées chez Microsoft
MSI X-Slim X370 : l'ultrafin adopte Brazos en attendant Sandy Bridge ? (màj)
Google Task s'ouvre aux développeurs
Téléchargement illégal : 23 322 internautes américains dans le même panier
Haut de page