Des pirates utilisent le Coronavirus pour répandre des malwares

31 janvier 2020 à 15h52
0
malware

Des pirates informatiques profitent du risque sanitaire mondial que constitue le virus 2019-nCoV pour répandre la peur et diffuser un malware via des liens infectés, envoyés massivement par e-mails.

Affirmant donner des informations sur le virus et la manière de s'en protéger, tout en se faisant passer pour une agence de santé gouvernementale, les pirates s'attaquent aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers.


Propagation : du coronavirus au malware

Le virus 2019-nCoV, communément appelé Coronavirus, a pour le moment été détecté en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Il vient d'être qualifié d'urgence internationale par l'OMS, après plusieurs jours d'hésitation. Toutes les informations et recommandations officielles concernant ce virus sont disponibles sur le site du gouvernement, et certainement pas dans des chaînes d'e-mails. Pourtant, des groupes de pirates informatiques encore non identifiés voguent sur la panique générale pour diffuser un cheval de Troie nommé Emotet et connu depuis 2014.

La manœuvre a pour le moment été observée au Japon, où les pirates se font passer pour des organisations de santé officielles. Ces e-mails incluent des liens infectés vers de faux bulletins officiels, censés indiquer de nouvelles mesures à prendre face au virus.

L'équipe de recherche en cybersécurité d'IBM à l'origine de la découverte, nommée X-Force Exchange, affirme que des entreprises et des particuliers ont été victimes de ce stratagème pour le moins mesquin. Comme souvent avec ce type de spam, les e-mails sont écrits dans un langage peu soutenu, voire carrément mauvais, ce qui peut mettre la puce à l'oreille des potentielles victimes.


Emotet, un virus bien connu

Les liens infectés se présentent sous forme de pièces jointes aux allures de document Microsoft Word. Une fois que l'on a cliqué sur le document, celui-ci demande à « autoriser le contenu » et c'est ainsi que le cheval de Troie s'installe sur l'ordinateur.

Le malware utilise ensuite l'ordinateur infecté pour envoyer des messages par lui-même aux contacts de la victime, permettant sa reproduction. Il installe également des rançongiciels, qui peuvent coûter des fortunes à une entreprise infectée.

Nommé Emotet, le malware en question est connu depuis 2014. À l'origine il s'agissait d'un trojan bancaire, tentant de récupérer vos données financières ; Emotet est désormais un malware polymorphe.

Les pirates l'utilisent souvent de la même manière : en voguant sur l'actualité et la panique générale pour le diffuser. Il avait notamment été repéré en septembre sur une chaîne d'e-mails, selon ce même principe de document Word à ouvrir.

Source : Toms Hardware
Modifié le 31/01/2020 à 15h54
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Le processeur AMD Threadripper 3990X peut faire tourner Crysis… Sans carte graphique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top