Des fans de Pewdiepie créent des ransomwares pour aider le vidéaste

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
26 mars 2019 à 16h18
4
PewDiePie

Pewdiepie, ex plus gros YouTuber au monde, s'est récemment fait dépasser au jeu des abonnements par le label musical indien T-Series. Pour lui venir en aide, et lui permettre de regagner sa place de numéro un, des fans du vidéaste suédois ont eu recours à des Ransomwares pour le moins... inhabituels.

Voilà une démonstration de soutien dont Pewdiepie (91 millions d'abonnés à l'heure où nous rédigeons ces lignes) se serait probablement bien passé. Pour aider le YouTuber à passer au plus vite la barre des 100 millions d'abonnés, des fans avaient, début d'année, piraté des Chromecasts et des imprimantes pour persuader les victimes de s'abonner à la chaîne du vidéaste. On apprend aujourd'hui de ZDNet (via Slashdot), qu'un autre Ransomware lié à Pewdiepie a commencé à sévir en janvier dernier.

Forcer les victimes à s'abonner pour récupérer leurs fichiers

Nommé PewCrypt, ce ransomware, décrit par ZDNet comme « pleinement fonctionnel », était codé en Java. Comme la majorité des logiciels d'extorsion circulant sur le web, ce dernier chiffrait les fichiers des victimes et proposait de les recouvrer à une date ultérieure. Le piège ? Contrairement à un ransomware classique (qui réclame d'ordinaire une somme d'argent en échange d'une clé de décryptage) les utilisateurs touchés devaient attendre que Pewdiepie atteigne le seuil des 100 millions d'abonnés avant de pouvoir regagner le contrôle de leurs fichiers.

Pour compliquer les choses, et probablement pousser les victimes à s'abonner sans traîner, PewCrypt était codé de manière supprimer définitivement la clé de décryptage si T-Series parvenait à dépasser ce même seuil avant Pewdiepie. Les utilisateurs impactés n'auraient alors eu aucun moyen de récupérer leurs données, note ZDNet.

Le pirate, repenti, a publié un outil de décryptage sur GitHub

Présenté comme une blague potache, PewCrypt avait malgré tout infecté quelques utilisateurs, indique le média. Face à la perspective d'éventuels ennuis avec la justice, le pirate à l'origine du ransomware a heureusement fait machine arrière fin février.



L'intéressé a en effet déposé le code source de PewCrypt sur GitHub ainsi que sur Google Drive, et a ajouté à l'ensemble la ligne de commande nécessaire à l'outil de décryptage. En cours de semaine dernière, ce sont finalement les équipes d'Emsisoft (société spécialisée dans la sécurité informatique) qui ont apporté une réponse définitive aux victimes de PewCrypt en lançant leur propre outil de décryptage basé sur le code partagé en amont.

Ce dernier est disponible à cette adresse.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
opiumdna
Jamais compris le délire de filer du pognon à ce genre de mecs
lolol98
Ta lu juste le titre hein?
opiumdna
Non non, j’ai lu toute la news, rassure-toi. C’est juste un constat.
PierreKaiL
J’ai jamais compris non plus pourquoi tous ces artistes qui divertissent les gens gagneraient de l’argent, cela devrait être bénévole de leur part franchement… Perso c’est ton délire que je ne comprends peut être pas (qu’entends tu par "donner de l’argent ?), à sa façon Pewdiepie est un artiste dans son domaine et les gens l’ont choisi, on appel ça un travail et tout travail mérite ? la jalousie quand c’est très bien payé
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Conférence Huawei P30 et P30 Pro, les nouveaux photophones de référence ?
Doom Eternal, Fallout 76... Bethesda va lancer ses jeux sur Steam
Microsoft appelle l'industrie tech à s'unir pour modérer immédiatement les vidéos violentes
🔥 Huawei P30 et P30 Pro : précommandez dès maintenant !
Les conseils du cofondateur de Wikipedia pour reprendre le contrôle sur sa
⚡️ Bon plan Amazon : Western Digital SSD 500GB 2.5
⚡️ Bon plan : Kit VR Nintendo Labo pour Nintendo Switch en précommande à 59,99€ au lieu de 69,99€
La Directive Copyright votée par le Parlement européen
⚡️ Bon Plan Amazon : AUKEY Chargeur rapide sans fil à 15,79€ au lieu de 29,99€
L'écran du Sony Xperia 1 affiche de la 4K en permanence... bye bye l'autonomie ?
Haut de page