BrickerBot : le malware qui détruit les objets connectés

07 avril 2017 à 14h32
0
Les objets connectés sont le nouveau terrain de jeu des hackers et des pirates : de plus en plus de failles de sécurité sont découvertes, les dernières en date concernant l'OS Tizen de Samsung, et de plus en plus d'attaques sont recensées. La firme spécialisée dans la sécurité informatique Radware en a découvert une nouvelle : Bricker. Elle a pour objectif de détruire les objets connectés.

Contrairement à d'autres attaques, qui veulent faire des objets connectés des bots pour du spam ou pour des attaques par déni de service (DDoS), Bricker endommagerait les systèmes.

Une nouvelle menace PDoS (Permanent Denial of Services) pour les objets connectés



Dévoilée par la firme de sécurité Radware le 5 avril 2017, l'attaque Bricker est la dernière attaque de type PDoS recensée. Une attaque PDoS (Permanent Denial of Services) vise, comme son nom l'indique, à rendre les cibles complètement hors service. C'est donc une attaque plus dangereuse que les attaques DDoS, qui empêchent les services de fonctionner durant une durée plus ou moins longue.

Radware a pu identifier cette attaque grâce à des "pots-de-miel" qui ont été attaqués. Selon Radware, l'attaque a commencé le 20 mars 2017 et a continué au moins jusqu'à la révélation. Il semblerait toutefois que seuls les objets connectés utilisant Linux BusyBox soient concernés ; l'attaque les vise en utilisant les identifiants d'usine, ce qui laisse penser que le ou les pirates qui sont derrière Bricker puissent être en train de lancer un message d'alerte.

01F4000008128550-photo-malware.jpg


Une attaque dangereuse qui ne sert à rien d'autre que détruire ?



Les "pots-de-miel" de Radware ont subi deux attaques différentes par BrickerBot.1 et BrickerBot.2 et les deux avaient le même objectif : la destruction des objets connectés par l'exécution de commandes Linux. C'est cet objectif qui laisse les chercheurs perplexes : les objets connectés ainsi détruits ne peuvent pas devenir des machines zombies comme c'est le plus souvent le cas.

L'attaque pourrait être l'oeuvre d'un hacker, qui veut ainsi montrer le danger de ne pas changer les identifiants de base. Mais détruire à l'aveugle des objets connectés de cette manière peut être très dangereux, car des systèmes cruciaux pourraient tomber en panne.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top