Malware BlackShades : une centaine d'arrestations dans le monde, dont 26 en France

20 mai 2014 à 10h18
0
Un gigantesque coup de filet mondial s'est déroulé ces derniers jours pour mettre à mal l'activité criminelle autour de BlackShades. Ce malware permet de prendre le contrôle d'une machine à distance, et d'activer la webcam à l'insu de l'utilisateur. 26 personnes ont été mises en garde à vue en France.

00FA000005346226-photo-virus-malware-logo-gb.jpg
Le FBI, Interpol et Europol ont annoncé en début de semaine l'arrestation d'une centaine de personnes dans 19 pays. Ces dernières ont toutes un lien présumé avec le malware BlackShades, qui permet de prendre le contrôle des ordinateurs infectés à l'insu de l'utilisateur, et notamment de prendre des photos grâce à la webcam qui y est connectée. Mais ce n'est pas tout, puisque le logiciel malveillant peut également chiffrer des dossiers et récupérer des données présentes sur la machine.

Le communiqué publié par Europol explique que les autorités des différents pays ont « perquisitionné 359 habitations et confisqué plus de 1100 dispositifs de stockage de données, dont des ordinateurs, des téléphones, des routeurs, des disques durs externes et des clés USB. » De l'argent, de la drogue et des armes à feu non enregistrées ont également été trouvés dans certains cas.

Les Pays-Bas, la Belgique, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Finlande, l'Autriche, l'Estonie, le Danemark, les USA, le Canada, le Chili, l'Italie, la Moldavie et la Suisse font partie des pays ciblés par le coup de filet. En France, une cinquantaine de perquisitions ont mené à la mise en garde à vue de 26 personnes, dont deux adolescents dans le sud du pays. Parmi les Français placés en garde à vue, 7 ont reconnu utiliser le logiciel à des fins malveillantes, et 8 ont admis s'en servir pour attaquer des plateformes de jeux en ligne. Aux Pays-Bas, un homme de 18 ans est accusé d'être à l'origine de l'infection de 2000 machines et d'avoir piraté des webcams pour prendre des photos de femmes à leur insu.

Vendu sur Internet au tarif de 40 dollars, le malware BlackShade aurait, selon le FBI, rapporté plus de 350 000 dollars à ses créateurs entre septembre 2010 et avril 2014. Plusieurs personnes soupçonnées d'être à l'origine du logiciel et d'en faire commerce ont également été arrêtées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top