Quand des hackers volent les rançons des ransomwares à d’autres hackers

30 janvier 2018 à 09h55
0
« Tel est pris qui croyait prendre » ; voilà un dicton qui s'applique parfaitement à la situation découverte dans le milieu des hackers par les experts en sécurité informatique de Proofpoint. Il semblerait que des hackers soient en train de voler d'autres hackers en redirigeant les paiements réalisés par les victimes de ransomwares.

Si l'ironie de la situation a de quoi faire sourire, le problème est réel et ce sont surtout les victimes de ransomwares qui en font les frais.

Les paiements des rançons détournées par les sites fournissant des proxys Tor



Les hackers à l'origine des ransomwares ne veulent pas se faire prendre et demandent donc à leurs victimes de payer les rançons en bitcoins ou autres cryptomonnaies. De même, ils conseillent voire demandent que le paiement soit réalisé en utilisant une adresse IP masquée par le biais du réseau Tor.

Seul souci : la majorité des victimes de ransomwares n'ont pas le logiciel Tor installé. Les pirates leurs conseillent alors d'utiliser des sites offrant gratuitement des proxys Tor et c'est là que le piège se referme. Selon les chercheurs de Proofpoint, certains administrateurs de ces sites ont commencé à changer la destination des paiements : grâce à leurs pouvoirs d'administrateur, ils ont en effet la possibilité de le faire.

Résultat : lorsque la victime du ransomware paye sa rançon, le paiement n'arrive pas dans le porte-monnaie virtuel du hacker ayant diffusé le logiciel malveillant mais se retrouve sur un autre compte.

01F4000008735650-photo-ransomware-clubic.jpg


Pas de rançon, pas de décryptage des fichiers



Le principal site de proxy concerné par ce problème serait, selon Proofpoint, le site onion.top et certains hackers responsables de la diffusion de ransomwares ont déjà commencé à prévenir leurs victimes de ne pas l'utiliser pour payer la somme demandée. En attendant, selon Proofpoint, près de 20.000 dollars en bitcoins auraient déjà été interceptés par les administrateurs de ce site.

Le problème est double : d'une part il s'agit, selon Proofpoint, de la première fois que des hackers s'en prennent de manière aussi directe aux revenus de leurs collègues ; d'autre part ce sont les victimes des ransomwares qui se retrouvent piégées : ces dernières ont bien payé la rançon demandée pour décrypter les fichiers mais la rançon n'étant pas arrivée dans le bon porte-feuille virtuel, c'est comme si elles n'avaient pas payé. Et dans la mesure où elles ne reçoivent pas la clé de décryptage, elles sont donc contraintes de payer une deuxième fois.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top