J'ai testé pour vous : l'arnaque sur Internet

23 février 2012 à 16h41
0

Faites sauter la banque

Pour me parler des « frais » - le mot « argent » n'est pas employé, jamais - Maitre Leonide insiste pour m'avoir au téléphone... mais j'oublie souvent mon second mobile chez moi et rate ses deux appels. Il me laisse des messages où il m'explique le caractère urgent de ce qu'il a à me dire. Je lui envoie un mail en lui expliquant qu'il est plus facile pour moi de parler sur MSN, pour être discrète.

Leonide dit :
  • revenons à notre affaire proprement dite: pour l'établissement, l'enregistrement au tribunal et au service des domaine, le courrier express, nous devons assumer les frais. Nous avons donc partagé les responsabilités: 35% chacun pour Mr Kilabongo et moi et vous 30%
Audrey dit :
  • d'accord
  • avez-vous une idée de la somme ?
Leonide dit :
  • on a fait le compte ensemble hier : 2500EUR TTC ce qui amène votre part de responsabilité à 750EUR.
Une somme qui, selon mon avocat préféré, englobe 4 « documents primordiaux » et des timbres fiscaux. Quant au paiement, il est à effectuer d'une manière assez étonnante pour un avocat :
Leonide dit :
  • étant donné que c'est une petite le versement est fait à notre service comptable par mandat cash: western union ou moneygram. Nous ne recevons que les sommes supérieures à 5000EUR par virement bancaire
Nous y voilà : le paiement par Western Union, grand classique chez les escrocs du Net, est l'un de leurs signes distinctifs. Réaliser une transaction par le biais de ce service ne nécessite aucune coordonnée bancaire, puisqu'elle consiste à transférer directement de l'argent liquide par le biais d'un mandat, en indiquant seulement les coordonnées de l'expéditeur : il ne s'agit pas d'un paiement, mais d'un transfert. Ca ne laisse pas de trace, il n'y a donc pas de preuve et il est impossible d'en demander l'annulation, à l'inverse d'un quelconque virement bancaire. Une preuve supplémentaire que je me trouve les deux pieds dans une charmante escroquerie.

Face à un point crucial dans mon histoire - car je ne compte bien évidemment pas payer - je décide de me jouer de mon ami du Bénin, pour voir ce qu'il est prêt à faire pour toucher son argent. Je lui explique donc que, de mon côté, je n'ai aucun souci pour payer, mais qu'étant donné la somme, je dois absolument en parler à mon mari. Une décision qui ne plait pas vraiment à mon interlocuteur : « Concernant le fait que vous manifestiez le désir d'en parler à votre mari, je ne suis pas du tout contre seulement il ne faudrait pas qu'il vienne tout gâcher en arguant avec des explications qui ne tiendront pas la route car nous ne recherchons pas quelqu'un qui va nous mettre des bâtons dans les roues mais plutôt celui qui nous aidera à réussir cette affaire et c'est d'ailleurs pour cela que nous avons choisi une femme car les femmes sont réputées plus dignes de confiance dans les affaires que les hommes. »

Je lui explique néanmoins que je ne peux pas retirer autant d'argent sans le dire à mon mari et que j'ai donc besoin de son consentement. Je sollicite donc l'aide de mon interlocuteur, en lui demandant de m'apporter des preuves concrètes de l'existence de l'affaire, mais également de l'existence de ses acteurs, à savoir lui-même et Franck Kilabongo.

Quand je lui demande de m'envoyer par email des copies des documents fournis à la Dexia, Leonide panique. « N'oubliez pas qu'on vient de démarrer » me précise-t-il, m'expliquant ensuite que l'absence de documents à mon nom vient du fait qu'il a « directement transmis la copie de CIN et coordonnées ». En insistant un peu, il accepte de rédiger un document : « Si vous voulez je vous délivre une attestation certifiant que je vous ai délégué pour nous représenter ». Je lui dis que ça fera l'affaire, mais je lui réserve déjà un autre rebondissement. De son côté, il me demande de lui envoyer une copie d'un justificatif de domicile : je lui envoie une facture EDF allégrement trafiquée qui concorde avec les coordonnées présentes sur ma fausse carte d'identité.

00FA000004912754-photo-arnaque-benin-document.jpg
Je lui demande également des détails sur la transaction Western Union : il m'explique que son comptable fera l'intermédiaire. Pour gagner du temps, je lui demande de me fournir ses coordonnées : il refuse. « Croyez-vous pas qu'il faudra attendre que votre mari accepte d'abord?? » me lance-t-il sur MSN, tout en me demandant « quand allez-vous pouvoir me dire la décision de votre mari? ». Leonide est de plus en plus pressé d'en finir, et ne veut pas me donner d'informations sur son comptable avant d'être certain : et pour cause, il ne pourra alors pas mentir sur le nom et l'adresse du destinataire de la transaction.

Je reçois quelques heures après mon document par mail. Incohérent et riche en fautes (ci-contre), il témoigne de l'empressement que mon interlocuteur ne parvient plus à dissimuler et me délivre une petite victoire : je fais ramer mon escroc. Mais ce n'est pas encore l'objectif que je désire atteindre avant d'en finir.

Mon trophée

Je réponds alors rapidement à Leonide : mon mari est convaincu par l'affaire, mais veut des preuves concernant l'existence de l'avocat et de Franck Kilabongo. Je propose donc à Leonide de se faire prendre en photo avec Franck dans son bureau pour prouver son existence. Et pour m'assurer qu'il s'agit bien d'eux, je demande à ce qu'ils portent un écriteau sur lequel est marqué « Poney Club HIC » - jeu de mots pour « Poney Clubic ».

Mon objectif est ici d'obtenir ce que les « piégeurs d'escrocs » considèrent comme un trophée : sur Internet, des communautés rassemblées sur des forums se sont en effet fait un passe-temps de l'arnaque d'arnaqueurs. L'un des objectifs est, lorsque l'escroc est prêt à tout pour obtenir son argent, de lui demander une photo de lui dans une situation rocambolesque. Le site 419eater en recense des centaines, dont certaines sont particulièrement hallucinantes... ma demande à moi est particulièrement soft... ce qui ne m'empêche pas de recevoir un mail incendiaire de la part de Leonide.

01F4000004912758-photo-arnaque-benin-document.jpg
Leonide voit rouge !

« Qui ne risque rien n'a rien » : voilà de quelle façon on peut résumer cette soufflante de la part de mon interlocuteur, qui me reproche clairement d'avoir été honnête avec mon mari. Néanmoins, même s'il semble énervé et qu'il le souhaite pas se prêter au jeu, il va demander à son associé de le faire : une situation qui tend à confirmer mes soupçons quant au fait qu'il n'y a qu'une seule personne qui joue tous les personnages. Même piégé, Me Leonide trouve encore une pirouette pour justifier qu'un seul des deux associés se prêtera au jeu. Petit bonus : le post-scriptum en rouge, où le ton autoritaire tranche avec le « je vous prie » judicieusement placé, qui me rappelle un peu mes lointaines parties de Bioshock...

Reste que, quelques jours après, j'ai reçu ça :

01F4000004912786-photo-arnaque-benin-poney-clubic-hic.jpg
Actor Studio, sort de ce corps !

Tout y est : l'écriteau « Poney Club HIC » fabriqué à la hâte, le globe terrestre en plastique, ce cher Franck surpris par l'appareil photo alors qu'il est en pleine rédaction sur son ordinateur dont l'écran est éteint... Et voilà, je l'ai, mon trophée.

Dans mon entourage, les gens m'encouragent à aller plus loin... mais impossible sans payer mon escroc. A ce stade, je comprends que c'est la seule façon de continuer, mais c'est un engrenage dans lequel je refuse de mettre le doigt, pour d'évidentes raisons.

En cherchant sur Internet, il est très simple de découvrir des témoignages de gens s'étant fait avoir via des méthodes similaires, parfois ruinés après avoir répondu à un mail ou encore via un site de petites annonces. Pas vraiment besoin d'aller plus loin pour mettre en avant la mécanique utilisée dans ce genre d'arnaque : je décide donc d'arrêter là avec Leonide. Pour ce faire, je lui explique que mon mari refuse de poursuivre s'il ne reçoit pas également une photo de l'avocat. Visiblement au pied du mur - et attendant sans doute un revirement de ma part - Leonide décide de mettre fin à notre « partenariat »... et se trompe une fois encore dans sa signature :
01F4000004912800-photo-arnaque-benin-document.jpg

Non sans une certain tristesse, j'en déduis que, non, je ne deviendrai pas millionnaire en 2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top