Norton 360 5.0 et Cybercrime Index : Symantec met à jour son offre grand public

Stéphane Ruscher Contributeur
18 février 2011 à 11h19
0
Comme tous les ans à la même période, Symantec met à jour Norton 360, sa solution de sécurité « tout en un » destinée au grand public. La sortie de la suite est également l'occasion pour Symantec de proposer un nouvel outil gratuit, le Cybercrime Index, permettant de rester informé sur le niveau de sécurité du web et sur les dernières menaces.

Pas de surprise avec la version 5.0 de Norton 360, la formule restant la même que pour les versions précédentes, à savoir rapatrier toutes les nouveautés du Norton Internet Security actuel. On retrouve donc la version 2 de la technologie d'analyse comportementale SONAR, l'extension du système de réputation de fichiers à tous les protocoles et non plus limité aux téléchargement via un navigateur web, ou encore les alertes d'impact sur les performances d'une application.

012C000004019458-photo-norton-360-5-0-interface.jpg
012C000004019460-photo-norton-360-5-0-performances.jpg


Quid des autres nouveautés ? Symantec, par la voix de Dan Nadir, annonce des améliorations de performances : « Nous avons réduit l'impact sur le démarrage de Windows, et sur la partie sauvegarde en ligne, réduit la durée des sauvegardes de 15% et la durée des restaurations de 10% ». La partie sauvegarde bénéficie également d'une nouvelle interface et de la possibilité de récupérer ses fichiers via une interface web, mais on notera l'absence de nouveautés sur la partie optimisation du système, en dehors des alertes de performances qui figurent également dans Norton Internet Security 2011.

01F4000004019462-photo-norton-360-5-0-backup.jpg


Le logiciel est toujours commercialisé à un prix un peu élevé de 79 euros vu la cible grand public du logiciel, même si on note une petite baisse de 10 euros. Ce positionnement tarifaire qui ne semble pas être amené à bouger : « peut être qu'à terme, nous serons tenté de repositionner notre gamme, nous y réfléchissons régulièrement, mais pour le moment, nous pensons que le prix proposé est le bon ».

Et le Mac ? Symantec y pense toujours, l'éditeur étant en train de travailler sur de nouvelles versions de ses produits pour Mac OS X, sans plus de confirmation, et sans savoir s'ils seront proposés sur le Mac App Store. Symantec réfléchit néanmoins à la question : « Le problème actuel est notre nécessité de proposer un produit basé sur un abonnement, ce qui est impossible pour le moment avec le Mac App Store ».

Norton 360 est disponible dès maintenant en ligne, au prix de 79 euros pour un an et 3 PC, et devrait atteindre les magasins en version boite au début du mois de mars. La version Premier est également disponible au prix de 99 euros, pour les mêmes conditions d'utilisation, mais avec un espace de stockage en ligne de 25 Go, contre 2 Go dans la version standard. La version d'évaluation, limitée à 30 jours d'utilisation, peut être téléchargée sur notre .




Cybercrime Index : outil unique ou opération de communication ?

Parallèlement à Norton 360 5.0, Symantec annonce la sortie du Norton Cybercrime Index, une « première mondiale » selon l'éditeur : un indice de la cybercriminalité dans le monde. Problème : Symantec propose déjà un indice via sa technologie Threatcon. Laura Garcia, responsable marketing du projet, s'explique « L'indice Threatcon ne donne qu'un niveau. Avec le Cybercrime Index, nous voulons offrir plus de granularité, avec un chiffre précis, calculé à partir de nos sources, mais aussi deux sources externes : ID Analytics qui analyse la fraude en ligne, et l'Open Security Foundation. L'indice se focalise sur les malwares, la fraude en ligne, le vol d'identité et le spam, et utilise un algorithme créé par Symantec et vérifié par l'Université du Texas ».

01F4000004019464-photo-norton-cybercrime-index-1.jpg


Concrètement, le Cybercrime Index propose, en plus de l'indice mis à jour quotidiennement, des actualités, des conseils d'utilisation, ou encore des données présentées sous la forme de graphiques ou de top 5 (menaces les plus actives, sites les plus dangereux etc...). Bref, une sorte de fil d'actualité sur la cybercriminalité, qui pourrait être intéressant si les données ne concernaient pas essentiellement le public américain pour le moment. Laura Garcia nous assure que la localisation du Cybercrime Index est en cours, et que la France est « au sommet de la liste », sans pouvoir donner de date.

01F4000004019466-photo-norton-cybercrime-index-2.jpg


Symantec réfléchit également sur la manière d'utiliser les données de l'indice dans ses futurs produits, mais préfère se donner le temps d'analyser l'évolution de l'indice pour le moment. Néanmoins, on reste dubitatif sur l'intérêt du service en soi pour le moment... Les utilisateurs grand public, visés ici, vont-ils vraiment prendre le temps de consulter ces informations ? Le Cybercrime Index est disponible sous la forme d'un site web, de sites mobiles, ou d'un gadget téléchargeable pour Windows Vista et 7. Le tout peut être consulté depuis le site Norton Cybercrime Index.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top