Microsoft Security Essentials 2.0 passe en bêta 2

15 novembre 2010 à 17h15
0
La firme de Redmond vient d'annoncer que la seconde bêta de la version 2 de son logiciel de sécurité était disponible. Cette nouvelle mouture ne propose pas une nouvelle interface mais une pelletée de mises à jour. Détails.

00A0000003035284-photo-microsoft-security-essentials.jpg
Essentials en V2 ouvre donc vers une intégration de la protection contre les attaques Web sous Internet Explorer (seulement...) et s'intègre au pare-feu Windows. Précisément, Essentials va vérifier si le firewall est en fonctionnement et propose de l'activer, si besoin. De même, cette seconde bêta comprend également un « nouveau moteur de protection, avec une analyse et un nettoyage plus efficaces », indique Microsoft.

Enfin, on notera que cette bêta est incompatible avec Windows Home Server. Selon Microsoft, il n'y a pas de solution pour contourner cette incompatibilité pour le moment alors que dans sa version finale Microsoft Security Essentials 2.0 devrait être compatible avec les systèmes Windows Home Server v2.

Des versions 32 et 64 bits sont proposées pour Vista et Windows 7. Par contre, Security Essentials 2.0 est, pour l'instant, seulement disponible en anglais. L'accès à la bêta se fait via une connexion sur Microsoft Connect. Grâce à un compte Live ID, une page dédiée au logiciel est disponible et donne droit au téléchargement.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top