Kaspersky dévoile une version 2011 pour Mac

le 15 novembre 2010 à 18h10
0
L'éditeur russe de sécurité annonce la version 2011 de sa suite pour l'environnement Mac. Déjà bien garni en solutions pour Windows, le panier de Kaspersky s'étoffe donc d'une nouvelle mouture pour les mangeurs de pommes. Blague à part, l'éditeur tente d'expliquer que les attaques de Mac sont plus courantes.

00FA000003736702-photo-kaspersky-mac-2011.jpg
Selon un communiqué de l'éditeur, « 300 des 35 000 virus détectés quotidiennement par Kaspersky Lab visent les Mac, le reste s'attaquant aux PC ». Outre ce constat, le risque d'infection réside dans le fait que de nombreux utilisateurs « travaillent ou communiquent avec des utilisateurs de PC, échangeant des données via un réseau commun ». L'e-mail ou les supports de stockage peuvent alors être de bons vecteurs d'infections.

Kaspersky Anti-Virus 2011 pour Mac promet donc de nouvelles méthodes de détection des signatures de malwares (basées sur un moteur heuristique). Elle intègre également un « Conseiller Kaspersky » (URL Advisor) qui avertit les utilisateurs, depuis leur navigateur, des éventuels risques infectieux d'un lien. Enfin, le logiciel promet également un « fonctionnement économe en ressources ».

Cette version Mac sera disponible dès le 30 novembre prochain. Elle est compatible avec Mac OS X 10.5 et les versions ultérieures que ce soit en mode 32 ou 64 bits.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Kaspersky
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Pour Musk, les structures spatiales O'Neil envisagées par Jeff Bezos sont vouées à l'échec
Une IA arrive à animer des personnages sur des photos ou des peintures
Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
COMPUTEX 2019 - NVIDIA : comment suivre la conférence en direct ?
Groupy arrive sur Steam, pour grouper vos logiciels par onglets
En France, un quart des internautes regarderaient la TV en direct via un service illégal
Amazon a le soutien de ses actionnaires pour vendre sa reconnaissance faciale à l’État
Énergies du futur : la Chine commence à parier sur l'hydrogène
COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
scroll top