Une mise à jour de l'antivirus Symantec fait planter certains PC

16 juillet 2012 à 10h23
0
00FA000004277306-photo-symantec-logo-new.jpg
Un bug dans la dernière mise à jour en date de certains logiciels de Symantec a posé des problèmes sur certaines machines équipées de Windows XP. Une situation qui a compliqué le fonctionnement de certaines sociétés et d'ordinateurs de particuliers en fin de semaine dernière.

Si Symantec a résolution le problème depuis son apparition la semaine dernière, ce dernier a tout de même beaucoup fait parler de lui ces derniers jours : suite à une mise à jour du logiciel antivirus Endpoint Protection 12.1, de Norton 2010, 2011 et 2012 ainsi que de Norton 360 versions 4, 5 et 6, certaines machines équipées de Windows XP ont subi des écrans bleus et des plantages à répétition.

Alerté par la situation dès le 11 juillet, l'éditeur en sécurité, qui venait d'opérer une mise à jour des bases de définition de ses logiciels, s'est rapidement penché sur la question. Après avoir communiqué pour la première fois le 12 juillet, expliquant alors chercher la source du probèle, Symantec est revenue à la charge le 14 juillet pour donner plus de détails.

« Après une évaluation complète et une analyse des causes du problème, nous avons déterminé que ce dernier était restreint aux machines exécutant à la fois Windows XP, la dernière version de la technologie SONAR (Symantec Online Network for Advanced Response) , la révision 11 des signatures SONAR déployées le 11 juillet, et certains logiciels tiers » a ainsi expliqué l'éditeur.

La technologie SONAR, destinée à optimiser la détection des logiciels malveillants récents en se basant sur une série de comportements prédéfinis, était donc au cœur du problème puisqu'elle provoquait un conflit avec pilotes de Windows XP.

Si Symantec a depuis publié un correctif, la situation a entraîné une large vague de mécontentement auprès des utilisateurs des solutions touchées. Reuters rapporte de nombreux témoignages de clients qualifiant le support de l'éditeur de « farce » : « le contrôle de la qualité est une plaisanterie, et le logiciel n'est pas beaucoup mieux » explique un utilisateur, tandis qu'un autre décrit le support téléphonique comme étant « le début de l'enfer. » De nombreux utilisateurs bloqués par la situation ont dû gérer le problème eux-mêmes, principalement en désinstallant les logiciels sur les machines touchées.

Face à la situation, Symantec semble avoir décidé de travailler sur un programme d'indemnisation selon un client qui a eu vent de cette information en contactant le service client. L'éditeur n'a, pour l'heure, pas officiellement communiqué à ce sujet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top