Le ransomware SamSam coûte 11 millions de dollars à la ville d'Atlanta

13 juin 2018 à 19h03
0
Non, les ransomwares ne sont pas morts et c'est même l'inverse. Comme l'indique Check Points, un éditeur de logiciels dédiés à la sécurité, une attaque de ce type a frappé la ville d'Atlanta avec de nombreuses conséquences.

Disparition de bandes vidéo prises par les véhicules de la police et programmes neutralisés ne sont qu'une partie des dégâts effectués par SamSam en une dizaine de jours. Pour un coût total de plus de 11 millions de dollars...

Quand un ransomware s'attaque à une ville

Depuis WannaCry, on sait que les ransomwares peuvent s'attaquer à des hôpitaux et y faire de gros dégâts. Mais que se passerait-il si la cible était une ville ? Depuis que SamSam s'est attaqué à la ville d'Atlanta, on peut répondre à cette question.

Le 22 mars dernier, la ville d'Atlanta se réveille avec un léger problème : un ransomware commence à s'attaquer aux ordinateurs de la ville, bloquant de nombreux services. Les forces de l'ordre ont ainsi dû repasser au papier et au crayon, si on en croit un rapport de MalwareBytes. Plus gênant : des bandes vidéo, issues des caméras placées sur toutes les voitures de police, ont même disparu.

L'attaque ayant touché de nombreux autres services de la ville, des dates de comparution au Tribunal ont dû être repoussées, les offres d'emplois gelées. 30% des programmes touchés par le ransomware étaient en fait « critiques », si on en croit le rapport de Check Points.




Il faut dire que ce ransomware n'en était pas à son coup d'essai : avant d'infecter les ordinateurs d'Atlanta, le malware s'était tourné vers la ville de Farmington NM, puis vers les hôpitaux Adams Memorial et Hancock Health. Dans ce dernier cas, l'hôpital avait cédé et accepté de payer 47 000$ pour débloquer ses fichiers, expliquant dans un communiqué de presse qu'ils étaient « dans une situation très précaire quand l'attaque a eu lieu » à cause d'une tempête et de la grippe et qu'ils avaient avant tout voulu « rétablir les systèmes de la façon la plus rapide possible ».

SamSam coûtera plus de 11 millions de dollars à Atlanta

Forts de leur succès (plus de 850 000 dollars en tout), les auteurs s'étaient donc tournés vers la ville d'Atlanta avec des dégâts considérables... pour un coût dont se souviendra longtemps la ville américaine. Alors que les premières estimations pariaient sur 2 millions de dollars, ce sont finalement 11,5 millions de dollars qui seront nécessaires aux services de la ville pour revenir à la normale.

Dire que cette attaque aurait pu être évitée : selon Check Points, SamSam n'a réussi que grâce à une « vulnérabilité non corrigée sur un serveur ». Une raison de plus de vous rappeler qu'il est important de garder ses ordinateurs, mais aussi ses serveurs, à jour de tous les correctifs possibles.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le CEO d’Uber veut que l’on taxe ses services pour aider les taxis
L'iPhone pourrait passer au USB-C en 2019
Assassin's Creed Odyssey : vos choix auront de vrais impacts
Microsoft patche une grosse brèche de sécurité liée à Cortana
AMA : l'Europe vous invite à lui poser vos questions sur la blockchain
Asus ROG Phone : des specs jamais vues sur un Android, d'après Geekbench
Google Traduction et son IA peuvent fonctionner en mode hors-ligne
La version Preview d’Office 2019 pour macOS est disponible
Pas rentable, Tesla va se séparer de 9% de ses effectifs dans le monde
La balance connectée Xiaomi à 36,50 euros
Haut de page