Hackers et malware : fermeture d'un FAI chypriote

18 septembre 2018 à 14h42
0
00B4000002700730-photo-worm-ver-malware-virus-cheval-troie-virus-logo-gb-sq.jpg
A Chypre, un fournisseur d'accès à Internet a été fermé. En effet, la société Riccom était connue pour permettre aux hackers malveillants de transiter différents types de malware et notamment le ver Kooface. Selon plusieurs experts en sécurité, comme l'équipe de hpHosts, aucun des domaines hébergés sur les serveurs de Riccom n'était légal. Retrouvez une liste de ces domaines ici.

Rappelons que Koobface ciblait principalement les utilisateurs du réseau communautaire Facebook et transitait par la messagerie du site avant de scanner la liste des contacts d'une victime. Une fois la machine d'un internaute infectée, celle-ci se transformait en PC zombie contrôlé par une ou plusieurs personnes malintentionnées cherchant à propager d'autre types de malware tels que de faux antivirus.

Ce n'est pas la première fois qu'un FAi est lié à des activités criminelles. En avril dernier, la Federal Trade Commission, chargée de contrôler les pratiques commerciales aux Etats-Unis, a fermé les serveurs du fournisseur d'accès à Internet Pricewert. Quelques semaines plus tard, le distributeur Marshal8e6, spécialisé dans la sécurité du courrier électronique, annonçait que le volume total de spam avait baissé de 15%.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Nexus One de Google nu à $530, $180 chez T-Mobile
HP dévoile à son tour son premier netbook Pine Trail
2010 : Google et HTML5 dans la ligne de mire de McAfee
Xbox LIVE s'invitera bien sur Windows Mobile
Marché en hausse, vers une pénurie de mémoire en 2010 ?
Le contenu de  Dragon Age : Origins  pour le 5 janvier
Samsung aussi prépare des netbooks Intel Pine Trail
Nine Inch Nails fait monter son concert par ses fans
492 millions de SMS seront envoyés au Nouvel An
Yahoo! fermera-t-il également MyBlogLog ?
Haut de page