Hackers et malware : fermeture d'un FAI chypriote

00B4000002700730-photo-worm-ver-malware-virus-cheval-troie-virus-logo-gb-sq.jpg
A Chypre, un fournisseur d'accès à Internet a été fermé. En effet, la société Riccom était connue pour permettre aux hackers malveillants de transiter différents types de malware et notamment le ver Kooface. Selon plusieurs experts en sécurité, comme l'équipe de hpHosts, aucun des domaines hébergés sur les serveurs de Riccom n'était légal. Retrouvez une liste de ces domaines ici.

Rappelons que Koobface ciblait principalement les utilisateurs du réseau communautaire Facebook et transitait par la messagerie du site avant de scanner la liste des contacts d'une victime. Une fois la machine d'un internaute infectée, celle-ci se transformait en PC zombie contrôlé par une ou plusieurs personnes malintentionnées cherchant à propager d'autre types de malware tels que de faux antivirus.

Ce n'est pas la première fois qu'un FAi est lié à des activités criminelles. En avril dernier, la Federal Trade Commission, chargée de contrôler les pratiques commerciales aux Etats-Unis, a fermé les serveurs du fournisseur d'accès à Internet Pricewert. Quelques semaines plus tard, le distributeur Marshal8e6, spécialisé dans la sécurité du courrier électronique, annonçait que le volume total de spam avait baissé de 15%.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
LiveWire sera la marque officielle des motos électriques Harley-Davidson
Sans faute ! La Chine réussit à poser le petit rover Zhurong à la surface de Mars
Test JBL Live 660NC : un milieu de gamme simple et robuste, pour titiller les autres grandes marques
Test du POCO F3 : l'étoffe des très grands, à petit prix
Escale à Yokohama : la douce torpeur d'après la fin du monde
Haut de page