Un premier disque dur externe USB 3.0 chez Freecom

Par
Le 28 septembre 2009
 0
Publiées fin 2008, les spécifications de l'USB 3.0 sont progressivement adoptées par l'industrie. Après NEC, qui revendiquait le premier contrôleur du marché, c'est Freecom qui se lance avec l'annonce d'un disque dur externe adoptant cette nouvelle interface, le Hard Drive XS 3.0. Au format 3,5 pouces celui-ci sera décliné en capacités de 1, 1,5 et 2 To. Il devrait selon le fabricant offrir des débits réels allant jusqu'à 130 Mo/s, encore bien éloignés des 500 Mo/s théoriques de l'USB 3.0, mais déjà considérablement supérieurs à ceux qu'autorise l'USB 2.0.

La comparaison avec l'eSATA, de plus en plus répandue, est moins avantageuse, mais Freecom compte sur un argument de poids : la prévisible démocratisation de l'USB 3.0 comme connectique des PC de demain. Le fabricant avance d'ailleurs les chiffres d'une étude In-Stats, indiquant que 70% des disques durs externes devraient faire appel à cette interface dès 2012.

02446418-photo-freecom-hard-drive-xs-3-0-usb-3-0.jpg

Pour profiter pleinement de l'USB 3.0, Freecom se devait d'accompagner son Hard Drive XS 3.0 de périphériques compatibles destinés à prendre place dans nos ordinateurs. Ce sera chose faite dès le lancement avec une carte PCI-Express pour les ordinateurs de bureau et une Express Card pour les portables. Rappelons en effet qu'un disque USB 3.0 fonctionnera parfaitement avec un ordinateur en USB 2.0, mais les taux de transfert se cantonneront logiquement aux capacités de la révision la plus ancienne.

Notons que le débit maximal évoqué par Freecom - 130 Mo/s, qu'il faudra bien sûr vérifier - correspond peu ou prou aux performances moyennes (et non en pointe) d'un disque dur SATA à 7200 tours par minute. Ici, la limite vient donc peut-être plus du disque que de l'interface utilisée, qui demandera deux supports en RAID ou des modèles SSD pour délivrer son plein potentiel.

Reste la question du prix, annoncé à 119 euros pour un disque 1 To, auquel il faudra ajouter 25 ou 30 euros pour une carte contrôleur USB 3.0. D'autres fabricants devraient rapidement emboiter le pas à Freecom. Certains ont d'ailleurs profité du récent IDF 2009 pour faire la démonstration de leurs produits.
Modifié le 18/09/2018 à 15h12

Les dernières actualités

scroll top