Etude : 1,6% des terminaux sous Symbian seraient infectés d'un malware

01 juin 2018 à 15h36
0
006E000001842624-photo-sms-virus-phone.jpg
Une étude menée par le cabinet SMobile Systems - également éditeur de solutions de sécurité mobiles - rapporte que les smartphones tournant sous le système de Symbian OS seraient particulièrement touchés par les problèmes de spyware, de virus, de vers et autres chevaux de Troie. Les analystes estiment qu'environ 1 de ces téléphones sur 63 accueillerait l'un de ces malware, le plus souvent à l'insu des utilisateurs.

Sur ces millions de terminaux contaminés, SMobile Systems explique que beaucoup de ces logiciels malveillants proviendraient d'applications gratuites téléchargeables sur certains kiosques dédiés au système Symbian S60. Neil Book, président du groupe, explique : « alors que de plus en plus de personnes achètent des smartphones, cet environnement de plus en plus riche devient une cible tentante pour les hackers, les spammers et les criminels recherchant des informations critiques sur ces terminaux ». M. Book ajoute également que la fréquence des attaques par Blutooth, SMS, MMS ou email aurait fortement augmenté.

Pour SMobile Systems il s'agit bien entendu de promouvoir ses solutions de sécurité. En effet, beaucoup éditeurs, qui jusqu'alors concentraient le développement de leurs produits à destination des PC, s'attaquent au marché de la téléphonie mobile ; c'est par exemple le cas de Symantec ou McAfee.

02332656-photo-menace-mobile.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

eBay vs. Skype : le logiciel sera-t-il remplacé ?
Restez connectés en vacances avec Clubic.com
Firefox dépasse le milliard de téléchargements
Vers des GPU à 5000 cœurs chez NVIDIA en 2015 ?
Les internautes français rêvent de vacances à bas prix
Galaxy VS HTC Magic : deux Android sur le ring !
iPhone : SFR décode désormais Canal+ et CanalSat en version mobile
WSJ Connect : bientôt un concurrent pour LinkedIn ?
Intel remet les pendules à l'heure concernant l'Atom
Haut de page