La Norvège veut éradiquer IE6, Microsoft acquiesce

23 février 2009 à 15h54
0
00C8000000047842-photo-internet-explorer-6.jpg
Bête noire de nombreux développeurs du fait de son non respect des standards, le navigateur Internet Explorer 6 est, près de huit ans après sa sortie, toujours utilisé par une partie de la population des internautes. Parti de Norvège, un vent de fronde s'élève depuis quelques jours en ligne contre ce navigateur obsolète, à l'initiative notable de quelques grands sites locaux qui, vendredi, ont reçu un soutien relativement inattendu : celui de la branche locale de Microsoft.

Chez les grandes entreprises, la migration vers un nouveau logiciel - qu'il s'agisse d'IE7 ou d'une de ses alternatives - nécessite un chantier de grande ampleur, du fait d'éventuelles incompatibilités avec le système d'information. A ces parcs, souvent composés de milliers de machines, s'ajoutent les particuliers qui n'ont jamais cherché à aller plus loin qu'IE6, navigateur qui reste intégré par défaut à Windows XP, même depuis la sortie du SP3. Restent également les utilisateurs de Windows 2000, qui ne peuvent accéder aux versions ultérieures d'Internet Explorer.

Résultat des courses : selon les pays, de 10 à 20% des internautes utilisent encore IE6, bien que soit depuis sorti IE7, son successeur, sans oublier les premières versions de test de la génération suivante, IE8.

C'est le site finn.no, numéro un norvégien des petites annonces et de l'achat vente entre particuliers, qui ouvre le feu le 19 février, avec un communiqué (.pdf, anglais) dans lequel il explique que les principaux médias du pays inviteront maintenant sur leurs pages les internautes à mettre à jour IE6, dans la mesure où le navigateur ne gère pas parfaitement leurs fonctionnalités. Certains se contentent d'appeler à la mise à jour, tandis que d'autres en profitent pour faire la promotion d'autres navigateurs, Firefox ou Opera.

Microsoft lui-même s'est joint au mouvement. Dans un communiqué daté du 19 février, la branche norvégienne de l'éditeur explique ainsi que « de nombreux développements ont été faits sur le Web depuis qu'IE6 a été lancé », et invite les internautes à migrer vers IE7 ou vers l'actuelle version RC d'IE8, mais souligne tout de même que continuer à utiliser IE6 ne fait pas courir de risque particulier au niveau de la sécurité.

Sur la journée du 22 février, vous êtiez près de 10% parmi les lecteurs de Clubic à venir sur le site à l'aide d'Internet Explorer 6. A notre tour, nous vous invitons donc à découvrir des solutions comme Firefox, Opera et Safari, ou à vous tourner vers IE7, voire la version RC du futur IE8.

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page