EMI prêt à vendre sa musique en direct sur le Web

19 décembre 2008 à 17h49
0
00C8000001688914-photo-logo-emi-marg.jpg
La maison de disques EMI procèdera prochainement au lancement d'un nouveau portail, EMI.com, au travers duquel elle ambitionne de s'adresser directement aux internautes, et recueillir leurs retours sur les artistes promus par ses soins. Au programme : morceaux en écoute à la demande, création de listes de lecture, contenus éditoriaux, galeries photo et bientôt, possibilité d'acheter en direct des titres par l'intermédiaire d'une plateforme de téléchargement.

Le portail EMI veut aller plus loin que le ferait un média consacré à la musique ou un site vitrine destiné à la simple promotion, en intégrant notamment des fonctions communautaires, à la façon d'un last.fm. Les internautes devraient donc pouvoir partager leurs coups de coeur, et se voir proposer des morceaux en rapport avec leurs goûts musicaux à partir des sélections effectuées par le reste du réseau.

Etablir le dialogue avec les internautes tout en éliminant les intermédiaires ? Officiellement, le portail EMI n'a pas vocation à venir concurrencer les actuels ténors que sont iTunes ou Last.fm. La maison de disques préfère parler de « laboratoire » en ligne, lui permettant de mieux comprendre quelles sont les attentes des consommateurs de musique à l'heure du tout numérique. Dans un premier temps, l'accès sera restreint aux internautes en provenance des Etats-Unis et du Royaume-Uni.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Entrée dans la VOD pour le Figaro qui s'offre Vodeo.tv
  Dawn Of War II  , Orcs, Tyranides et Eldars en vidéo
Des captures pour  Company Of Heroes : Tales Of Valor
Web et OS : le système d'exploitation de demain
Premiers pas de la riposte graduée aux États-Unis ?
Palm  : 600 000 smartphones sur le trimestre, confirme l'arrivée de Nova
L'Apple TV attaqué pour violation de brevets
ThePhoneHouse promet un iPhone 3G chez SFR et Bouygues dès la semaine prochaine
Obélix débouté par Mobilix, une marque d'Orange
RIM : 6,7 millions de smartphones BlackBerry écoulés au troisième trimestre
Haut de page