WB Games : un avenir en suspend dans le cadre de la fusion entre Warner Media et Discovery

19 mai 2021 à 14h25
1
Warner Bros. Games logo © Warner Bros. Games

La société AT&T vient d’officialiser la fusion entre Warner Media et Discovery, et par la même occasion la scission de Warner Bros. Games. Tandis qu’une partie de la branche jeux vidéo restera au sein de la maison mère, l’autre moitié sera vendue.

Ce n’est pas une première pour AT&T qui avait déjà tenté, l’an dernier, de vendre sa division jeux vidéo pour la somme de 4 milliards de dollars dans le but d’éponger une partie de ses dettes. Toutefois, la société est revenue sur sa décision, un mois plus tard, malgré le positionnement de Microsoft, Take-Two, EA et Activision Blizzard.

Un démantèlement qui reste à préciser

Pour le moment, la répartition des studios détenus par WB Games n’est pas connue. Mais il semble logique d’envisager que les franchises possédées par la société, notamment Batman : Arkham sous la houlette de Rocksteady, resteront dans le giron de Warner Bros.

Dans son annonce, AT&T ne fait aucunement mention de WB Games. Néanmoins, la société a déclaré qu’elle comptait se séparer d’une partie de Warner Bros. Interactive Entertainment, sans toutefois préciser laquelle. Cette filiale rassemble pas moins de 11 studios de développement, parmi lesquels les biens connus Rocksteady, NetherRealm, Monolith ou encore Avalanche Software, en charge du développement de Hogwarts Legacy.

La société profite également du communiqué pour détailler l’objectif de cette fusion. L’intérêt derrière celle-ci est d’ériger une société mondiale de divertissement qui puisse concurrencer les géants Disney et Netflix, et ainsi devenir un acteur de premier plan dans le marché de la vente directe aux consommateurs. Cette stratégie se repose, entre autres, sur le service Discovery+ et HBO Max.

La transaction, qui ne sera conclue qu’à la moitié de l’année 2022, permettra à AT&T d’empocher 43 milliards de dollars de liquidités grâce à Discovery, tandis que ses actionnaires détiendront 71 % de cette fusion.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
molotofmezcal
Ils ne savent décidément pas quoi en faire de leur filiale jeux vidéos.<br /> Même s’ils ont besoin de liquidités et veulent se recentrer, je ne sais pas si c’est très judicieux pour l’avenir, ou je vois enfin une convergence de plus en plus grande entre les différents divertissements (films, séries, animés, jeux vidéos).
cirdan
Dans le titre il faudrait plutôt écrire "en suspens" (la suspense)
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Aux antipodes du NFT, il y a cette expo virtuelle sur Game Boy
La sortie du casque de réalité augmentée d'Apple serait repoussée
Diablo et Call of Duty bientôt exclusifs à Xbox ? Microsoft se paye Activision Blizzard
Le metaverse est à la mode, et Second Life veut en profiter
La Steam Deck en bonne voie pour arriver en février (mais croisez les doigts quand même)
Steam Deck : la batterie durerait 2 heures à 5 heures environ
AYANEO évoque une console portable à base de Ryzen 6000 pour la fin de l'année
Fallout : la série trouve ses showrunners et entrera bientôt en production
CES 2022 : Alienware dévoile Nyx, un serveur de jeu pour tous vos écrans
Rainbow Six Extraction et Genshin Impact ajoutés au catalogue GeForce Now en janvier
Haut de page