Test Thrustmaster TCA Quadrant et Addon Airbus Edition : le kit du parfait pilote de ligne

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
18 janvier 2021 à 12h12
7

Choses promises, choses dues, quelques semaines après la commercialisation du TCA Sidestick Airbus Edition, Thrustmaster distribue les deux modèles « accessoires » destinés à compléter ce très bon joystick. L’idée est bien sûr d’aboutir à un cockpit aussi complet que possible, capable de mimer le poste de pilotage d’un A320. Nous avons profité des longues soirées d’hiver de fêtes de fin d’année bien tranquilles pour tester la chose.

Test Thrustmaster TCA Quadrant Airbus Edition
  • Biréacteur plus vrai que nature
  • Poignées précises et agréables
  • Technologie H.E.A.R.T.
  • Léger mais bien stable
  • Mise en place simplissime
  • Prêt à l'emploi sur Flight Sim
  • Il en faut deux pour un 747 !
  • Plastiques peu prestigieux
  • Certains boutons font 'cheap'
  • Plus cher que le TCA Sidestick

En prélude à la sortie de Flight Simulator, Thrustmaster avait été en mesure de distribuer son joystick « civil » pour parfaire le côté simulation de l’ensemble. Souvenez-vous, nous avions loué les qualités d’un accessoire pour lequel le fabricant avait conservé un prix « tout doux ». Le TCA Sidestick ne pouvait évidemment se comparer avec les meilleurs périphériques signés Honeycomb par exemple, mais ce n’était pas l’objectif. Thrustmaster conserve des ambitions assez similaires avec les deux modules additionnels, le TCA Quadrant et le TCA Addon.

Fiche technique des Thrustmaster TCA Quadrant et TCA Addon Airbus Edition

À l’heure actuelle, Thrustmaster ne semble pas commercialiser de « pack complet » regroupant les TCA Sidestick, Quadrant et Addon. En revanche, il distribue bien un officer pack intégrant les deux premiers. Le TCA Addon se pense comme une solution complémentaire dont on peut plus aisément se passer. Nous allons d’ailleurs voir qu’il porte bien son nom, venant se greffer sur le TCA Quadrant.

Le Quadrant est avant tout une « grosse manette des gaz » © Thrustmaster

Le Thrustmaster TCA Quadrant Airbus Edition, c’est :

  • Connexion : filaire (USB-A), câble de 3 mètres
  • Orientation ludique : simulations de vol civil
  • Nombre de boutons : 16 boutons et interrupteurs
  • Manette : 2 leviers distincts (réacteurs 1 et 2)
  • Palonnier : non, en option
  • Vibrations / Retour de force : non
  • Dimensions : 309 x 235 x 160 mm
  • Poids : 1,08 kg
  • Compatibilité : conçu pour accompagner le TCA Sidestick
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à 99,99 €
L'Addon se focalise sur les volets, les freins et le train d’atterrissage © Thrustmaster

Le Thrustmaster TCA Addon Airbus Edition, c’est :

  • Connexion : à relier au TCA Quadrant
  • Orientation ludique : simulations de vol civil
  • Nombre de boutons : 15 boutons et interrupteurs
  • Manette : 2 leviers distincts (volets, train)
  • Palonnier : non, en option
  • Vibrations / Retour de force : non
  • Dimensions : 309 x 235 x 145 mm
  • Poids : 1,02 kg
  • Compatibilité : conçu pour accompagner le TCA Sidestick
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à 89,99 €

Vous l’aurez remarqué, acquérir la gamme complète – à laquelle peut s’ajouter un palonnier – fait vite grimper la petite note. Reste que Thrustmaster pense sa gamme comme une solution évolutive : il imagine que les utilisateurs achèteront d’abord le TCA Sidestick pour vérifier leur intérêt sur le long terme pour un jeu comme Flight Simulator et, ensuite seulement, ils réfléchiront à l’acquisition du TCA Quadrant puis du TCA Addon. C’est aussi comme cela que nous voyons les choses.

De belles poignées, ergonomiques et confortables © Nerces pour Clubic

Un Airbus A320 « à la maison »

Nous l’avons dit, mais il est important de bien insister, les TCA Quadrant et TCA Addon se pensent comme des modules additionnels pour le TCA Sidestick. Il nous semble délicat de les associer à un autre manche. Au sortir de leur carton respectif, le design des deux modules est d’ailleurs à l’image de celui du stick de Thrustmaster. Ils reprennent l’esthétique empruntée aux instruments de l’Airbus A320 et s’il n’est pas plus question de répliques exactes, un coup d’œil à des photos de cockpit suffit pour voir une évidente proximité.

Commençons si vous le voulez bien – si vous ne le voulez pas non plus cela dit – par le TCA Quadrant. Il prend la forme d’un bloc relativement imposant d’un tout petit peu plus de 30 centimètres de long. En revanche, le poids très légèrement supérieur au kilogramme est étonnant et en tapotant sur la structure, ça sonne creux. Ce « problème », on le retrouvait sur le stick : la gamme TCA n’emploie pas de matériaux « nobles », Thrustmaster a généralisé l’usage du plastique afin de réduire nettement les coûts. Un choix qui se défend tout à fait.

La perfection n'étant pas de ce monde, soulignons le manque de fermeté du frein de parking © Nerces pour Clubic

Il ne faut par ailleurs pas exagérer le côté cheap du produit et ses deux poignées principales tiennent bien dans la main alors que leur tige est en métal. La base du produit semble plutôt robuste et si l’on s’en tient à la longévité de notre TCA Sidestick, nous avons plutôt confiance. On pourrait d’ailleurs faire plus ou moins les mêmes remarques au TCA Addon : les poignées sont là encore exemptes de tout reproche… mais les boutons ont tendance à jurer, encore que cela puisse dépendre pas mal de quel(s) bouton(s) nous parlons.

Ceux du TCA Quadrant font un peu toc, mais rien de trop gênant. Ceux du TCA Addon posent plus de problèmes, en particulier la commande dédiée aux aérofreins et au frein de parking : en plus de l’aspect « plastoc » qu’ils peuvent revêtir, on est gêné par leur manque de résistance, il nous est ainsi arrivé de les actionner par mégarde en particulier lors de nos premières heures de jeu avec le cockpit intégralement en place. Vous vous en doutez, on finit par prendre le pli et on évite les manipulations qui pourraient poser problème.

Oui, vous avez l'oeil, j'ai installé les modules n'importe comment ! © Nerces pour Clubic

Richesse fonctionnelle et simplicité d’usage

Avant toutefois de décrire plus avant notre ressenti, il est important de préciser que l’installation et la configuration de « tout ce bazar » est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Le TCA Quadrant se connecte le plus simplement du monde en USB au PC. Le TCA Addon est composé de deux modules que l’on place de part et d’autre du Quadrant. Il suffit d’utiliser les 4 fixations et les vis fournies par Thrustmaster pour assembler tout ça et de ne pas oublier les deux câbles « SATA » pour faire passer les données vers le PC. Au final, on dispose alors d’un gros module de plus de 2 kg.

Un système de fixation bien pensé, des patins qui ne dérapent pas © Nerces pour Clubic

Nous n’avons pas testé la chose, mais Thrustmaster indique que l’on peut ajouter un second TCA Quadrant pour simuler un quadriréacteur. Cela dit, peu importe le nombre de modules, au final, un seul câble part du Quadrant / Addon pour se connecter au PC. Pratique. Un seul câble même si vous achetez un palonnier : il se branche alors sur le TCA Quadrant. Re-pratique. Évoquons encore un accessoire, le TM Flying Clamp. C’est un support qui se fixe sur le bureau et où l’on place les TCA Quadrant et TCA Addon de sorte que les poignées sont à bonne hauteur. Plus réaliste et plus confortable aussi.

Bien sûr, ce qu’il y a de bien avec la gamme TCA Airbus Edition, c’est le nombre de commandes que Thrustmaster nous permet d’avoir à portée de main. On peut régler la poussée de deux réacteurs, activer les volets, gérer le frein de parking, utiliser les aérofreins, gérer le trim, rentrer ou sortir le train d’atterrissage… j’en passe et des meilleurs. Ce qu’il y a d’encore mieux avec la gamme TCA, c’est que même si elle fonctionne bien sur d'autres simulations, elle est parfaitement reconnue sous Flight Simulator, jeu pour lequel elle a été pensée. De fait, une fois l’ensemble branché… il n’y a rien à faire !

La gamme TCA fonctionne aussi bien sur Flight Simulator que Xplane © Nerces pour Clubic

Tout est reconnu d’emblée par le logiciel et les instructions à l’écran s’adaptent parfaitement à notre nouvelle installation. De base, c’est évidemment l’A320 qui est visé par Thrustmaster, mais comme on n’achète pas un tel accessoire pour piloter un seul avion, il n’y a aucun problème pour piloter d’autres appareils et aucun problème non plus pour tout reconfigurer. Reste que certains éléments – comme les volets – sont malgré tout pensés pour l’A320 avec quelques marques sur le module qui ne correspondent pas forcément à un autre appareil.

Thrustmaster est malin. Ainsi, sur les manettes des gaz, il a placé des crans comme sur l’A320. Il a cependant pensé aux autres avions et autorise le déverrouillage des poignées qui permet d’avoir une progression fluide sur toute la course, sans aucun cran. De manière plus générale, nous avons adoré nos sessions de vol avec l’ensemble de la gamme TCA. L’aspect un peu « toc » des structures s’oublie rapidement et on ne garde plus en tête que le côté immersif. Il est d’ailleurs très difficile de revenir à un vol avec un moins d’instruments quand on y a goûté quelques dizaines d’heures durant.

Prêt pour le décollage ? © Thrustmaster

Thrustmaster TCA Quadrant et Addon Airbus Edition : l'avis de Clubic

Les TCA Quadrant et TCA Addon complètent de belle manière le TCA Sidestick que nous avions bien apprécié pour son rapport qualité / prix. Au catalogue de Thrustmaster, on trouve des produits haut de gamme à des tarifs exorbitants comme le Warthog. Ce n’est pas la philosophie de la gamme TCA : le stick est à 70€ et nos modules du jour se négocient 90€ et 100€. Même avec la « totale », ça reste raisonnable et tout l’intérêt de la chose est de construire son cockpit progressivement. Dès lors que tout est complet, on profite d’une immersion rarement atteinte en matière de simulation de vol… et jamais à ce niveau de prix, c’est une certitude.

Thrustmaster TCA Quadrant Airbus Edition

8

Le Quadrant permet de se prendre encore un peu plus au jeu du pilotage d'avions de ligne dans Flight Simulator. L'addition augmente sensiblement, mais reste raisonnable, Thrustmaster ayant privilégié des matériaux peu couteux… mais pas très nobles non plus ce qui se ressent surtout au niveau des boutons et interrupteurs, un peu décevants.

Les plus

  • Biréacteur plus vrai que nature
  • Poignées précises et agréables
  • Technologie H.E.A.R.T.
  • Léger mais bien stable
  • Mise en place simplissime
  • Prêt à l'emploi sur Flight Sim

Les moins

  • Il en faut deux pour un 747 !
  • Plastiques peu prestigieux
  • Certains boutons font 'cheap'
  • Plus cher que le TCA Sidestick

Thrustmaster TCA Addon Airbus Edition

7

En plus du Quadrant, Thrustmaster distribue l'Addon qui vient encore ajouter deux axes pour gérer les volets et le train. La précision de ces poignées et l'immersion qu'elles proposent est remarquable compte tenu du prix de l'ensemble, mais les boutons sont encore trop en retrait, le frein de parking en particulier.

Les plus

  • Gestion des volets et du train
  • Technologie H.E.A.R.T.
  • Commandes faciles à identifier
  • Complète bien le Quadrant
  • Stable et simple à installer
  • Prêt à l'emploi sur Flight Sim

Les moins

  • Toujours très « plastoc »
  • Des boutons en retrait
  • Frein de parking que l'on actionne sans le vouloir
  • Encore 90 € au budget
Modifié le 18/01/2021 à 16h48
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test MSI Clutch GM41 Lightweight : une souris ultra-légère et confortable
Prises connectées : notre comparatif 2021 pour contrôler à distance sa consommation énergétique
Space Sweepers : une aventure à mille à l'heure chez les ferrailleurs de l'espace
Travail ou jeu vidéo, nos conseils pour passer du temps devant l'écran... sans malmener son corps
Train, car, voiture, avion : que vaut le comparateur de mobilité de la SNCF ?
Comment optimiser la batterie de son Apple Watch ?
ARTE : découvrez le premier numéro de l'émission Twitch dédiée au jeu vidéo
-50 % sur Bitdefender Total Security : une protection antivirus primée pour tous vos achats en ligne
Lupin : découvrez le trailer de la partie 2, attendue cet été sur Netflix
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page