Un nouveau malware pour Android un peu trop curieux

01 juin 2018 à 15h36
0
0064000003880596-photo-android-malware.jpg
Si le système Android enregistre une croissance époustouflante ces dernières années, il est également de plus en plus la cible de nouveaux malwares.

Android.Pjapp, Droid Dream Light ou encore GGTracker, les vers se multiplient sur la plateforme Android et le cabinet CA Technologies, spécialisé dans la sécurité, a repéré un nouveau cheval de Troie baptisé cette fois Golddream.A et capable d'enregistrer les conversations téléphoniques.

Selon un récent rapport du cabinet Mobile Lookout, depuis l'apparition du ver DroidDream, les détenteurs d'un smartphone Android auraient 2,5 fois plus de chance de rencontrer un malware car ce dernier se dissimule au sein d'applications tierces. Pour sa part Golddream.A s'active à chaque appel sortant ou entrant et enregistre sur la carte SD l'intégralité des conversations au format .amr. Le ver procède ensuite au téléchargement d'un petit fichier lui indiquant le serveur distant vers lequel il doit envoyer de cet enregistrement.

Les experts de CA Technologies ajoutent que ce ver « a d'autres fonctionnalités que nous avions précédemment observé sur les autres malwares ciblant la plateforme Android ». Depuis le serveur distant, le hacker serait en mesure de prendre le contrôle de l'appareil ou d'effectuer des appels surtaxés.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mars II : Asus officialise sa double GTX 580
Dans le monde un smartphone sur deux est équipé de l'OS Android
Wimm Labs dévoile une plateforme mobile multi-usage
Iomega dévoile le Mac Companion Hard Drive, pour les adeptes des produits Apple
Parts de marché processeur : 60% pour les modèles avec graphique intégré
CA Technologies s'offre un spécialiste du SaaS
Marché des OS : Windows XP passe sous la barre des 50%
Alapage.com pourrait fermer ses portes d'ici décembre
Un malware camouflé en plug-in Flash cible les utilisateurs de Mac
HomeOS : le prochain système de Microsoft pour la maison
Haut de page