Brevets Android / Chrome : Microsoft signe avec Quanta

01 juin 2018 à 15h36
0
00CD000002716348-photo-logo-microsoft.jpg
Microsoft continue de tirer parti de la popularité des systèmes de Google et annonce avoir signé un accord avec Quanta Computer.

Après avoir annoncé le mois dernier la signature d'un partenariat avec Samsung, Microsoft se rapproche désormais de Quanta Computer. La firme de Redmond estime en effet que les fabricants faisant usage du système Android sont en violation de certaines de ses propriétés intellectuelles. Plutôt que de saisir la cour de justice et d'empêcher l'importation des smartphones et des tablettes incriminés aux Etats-Unis, Microsoft a décidé de forcer ces constructeurs à payer des droits de licence.

Après HTC et Samsung, c'est donc Quanta Computer qui reversera à la firme de Redmond quelques dollars sur chacun de ses appareils commercialisés. Notons par ailleurs, qu'outre les terminaux de Quanta Computer embarquant Android, Microsoft fait mention de la « la plateforme Chrome ». Il semblerait donc que les fabricants embarquant ChromeOS enfreignent indirectement certains brevets déposés par l'éditeur.

Dans un communiqué officiel Microsoft annonce avoir signé plus de 700 partenariats pour monnayer des droits de licence. Selon les analystes du cabinet Goldman Sach les revenus de Microsoft relatifs au système Android devraient générer 444 millions de dollars entre le 1er juillet 2011 et le 30 juin 2012.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cdiscount ouvre une boutique physique à Paris
LibreOffice : bientôt une version en ligne et des applications pour smartphones
Le lecteur PDF Adobe Reader s'invite sur iOS
Dropbox lève 250 millions de dollars pour effectuer des acquisitions
Canon EOS-1D X : le reflex professionnel de tous les superlatifs
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page