McAfee attaqué pour vente abusive de services tiers

09 avril 2010 à 11h41
0
03090248-photo-arpu.jpg
L'éditeur de solutions de sécurité McAfee abuse-t-il de la confiance de ses clients en les poussant à acheter des services tiers ? Une action de groupe fédérale, partie de San Francisco aux Etats-Unis, accuse en tous cas McAfee d'afficher une pop-up sur son site, qui propose d'autres achats avant même que le téléchargement de son antivirus démarre.

« La pop-up, imitant le design des autres pages du site de McAfee, remercie le client d'avoir acheté le logiciel antivirus, et l'incite à cliquer sur un bouton rouge Essayez maintenant », selon la plainte. « La fenêtre ne contient aucun indice visuel ou textuel qui indiquerait qu'il s'agit d'une publicité pour un autre produit, ou que le fait de cliquer sur le bouton ne lancera pas le téléchargement de McAfee, mais commandera un tout autre produit. »

McAfee et Symantec, l'éditeur de Norton antivirus, sont déjà sous le coup d'une plainte fédérale dans l'Etat de New-York pour pratiques déloyales. Les deux entreprises sont accusées de renouveler automatiquement les abonnements à leurs services, sans autorisation du client.

Autre point contesté par la plainte : le service tiers proposé. Il ne s'agit pas d'un simple module à ajouter à McAfee, par exemple, mais d'Arpu, une agence qui permet aux utilisateurs d'acheter depuis une publicité en ligne en un clic, en utilisant les données de carte bancaire conservées par Arpu. L'agence ne cache pas ses intentions : son nom vient de l'acronyme Average revenue per user (revenu moyen par utilisateur). Mais le problème n'est pas là, selon la plainte. « Les consommateurs sont trompés par la pop-up de McAfee et Arpu, et pensent qu'ils remplissent simplement une étape obligatoire pour le téléchargement de leur antivirus ».

Les plaignants réclament des dommages et intérêts pour un montant non spécifié. L'achat d'un nouveau produit sans le consentement de l'utilisateur, et l'enregistrement de ses données bancaires par la même occasion, ne serait pas assez signalés. Un texte gris de taille 6, « presque illisible », n'est pas suffisante selon les plaignants, pas plus que celui en bleu de taille 8, « tout aussi illisible sur le fond bleu », qui informe du prix du service d'Arpu : 4,95 dollars.

McAfee a annoncé avoir tout juste pris connaissance de la plainte, et ne pas encore être en mesure de la commenter.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple développerait un service de paiement P2P
Microsoft corrigera 25 failles pour son Patch Tuesday
Gmail : nouvelle architecture de libellés imbriqués
Développer pour iPhone : oui, mais pas avec les outils d'Adobe
Finalement Canonical conservera le moteur Google par défaut
Le moteur WebKit2 sera multi-processus par défaut
Modern Warfare 2 entre promo, week-end gratuit et DLC
Le LG GT350, un mobile très sociable
Vertex 2, Agility 2, OCZ renouvelle ses SSD performance
IPhone OS 4.0 : la keynote en live
Haut de page