McAfee, Microsoft et d'autres entreprises unissent leurs forces pour lutter contre les ransomwares

24 décembre 2020 à 14h40
2

Voici venir la « Ransomware Task Force » : un consortium de 19 entreprises, réunissant notamment Microsoft et McAfee, qui va chercher à créer un cadre standardisé pour répondre aux attaques de ransomwares , identifier les lacunes de l'industrie et travailler main dans la main.

Ils partent du constat que les ransomwares mettent de plus en plus en
péril les infrastructures et le patrimoine informationnel. Une cybercriminalité « sans contrôle », « économiquement destructrice » et qui conduit à des « conséquences dangereuses ».

Créer un cadre d'actions commun

C'est probablement la coalition d'acteurs de la cybersécurité la plus vaste jamais créée. Sous l'impulsion de l'Institute for security and technology , un organisme américain, 19 acteurs de la cybersécurité se sont réunis pour lutter contre la menace des rançongiciels. La « Ransomware Task Force » sera lancée officiellement en 2021 et regroupe des entreprises connues du secteur comme Microsoft et McAfee, mais aussi des organismes gouvernementaux et des ONG. La liste complète des adhérents actuels est disponible sur la page dédiée à la task force .

Le groupe, qui devrait être dirigé par les deux entreprises citées plus haut, aura pour objectif de répondre concrètement aux enjeux actuels des ransomwares et leur évolution, d'identifier les failles dans le milieu de cybersécurité, et de proposer une approche cohérente et commune aux enjeux du secteur. Les actions concrètes sont encore à définir, mais la « RTF » promet se lancer dans un « sprint » de trois mois avec les experts de l'industrie pour créer un cadre d'action standardisé.

La menace grandissante des ransomwares

L'IST explique sur son site être parti du constat que les menaces des
ransomwares sont « trop étendues » pour être traitées par une seule et même entreprise :

« (…) Les incidents liés aux rançongiciels se multiplient sans contrôle, et cette cybercriminalité économiquement destructrice débouche de plus en plus sur des conséquences dangereuses y compris dans l’univers physique. Les hôpitaux, les entités scolaires et universitaires, les municipalités et d’autres organismes ont vu leurs réseaux être pris en otage par des acteurs malveillants cherchant à obtenir des fonds. Ce crime transcende les secteurs et exige que toutes les parties concernées soient présentes à table pour synthétiser un cadre clair de solutions applicables ».

Plus de détails sur la Ransomware Tak Force seront annoncés le mois
prochain, comme la liste complète des membres définitifs et l'agenda. Un site sera également mis en ligne en janvier.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pourquoi Apple est-elle impuissante face à des logiciels tels que Pegasus ?
Cyberattaque : la France est dans le viseur de hackers chinois
Profitez des offres VPN à prix bradé du moment
Sauvegarde et anticipation : les clés pour se protéger des ransomwares cet été (Vidéo)
Projet Pegasus : pour Edward Snowden, il faut bannir tous les logiciels d'espionnage
Vous pouvez vérifier si votre mobile a été infecté par le logiciel Pegasus, voici comment !
Projet Pegasus : un logiciel espion israélien
Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Le VPN CyberGhost frappe fort avec sa nouvelle offre à 1,99€/mois pendant 15 mois !
Avast et NortonLifeLock seraient en pourparlers pour envisager une fusion
Haut de page