La Apple Card n'acceptera pas les transactions en cryptomonnaies

Mathieu Grumiaux Contributeur
05 août 2019 à 18h54
0
Apple Card

Si Apple n'a pas encore dévoilé tous les détails du lancement de son offre bancaire, Goldman Sachs a déjà publié les conditions générales d'Apple Card : les cryptomonnaies, comme les iPhone « jailbreakés » (ou « débloqués ») ne seront pas compatibles avec le service.

Dans quelques jours seulement, les fans américains de la Pomme pourront souscrire à Apple Card, la carte de crédit lancée par la marque en association avec Goldman Sachs, et le compte bancaire qui y est associé. La solution sera entièrement intégrée à l'iPhone, évidemment compatible avec Apple Pay, et proposera une interface dédiée pour gérer au mieux ses dépenses et consulter son solde.

Les cryptomonnaies ne sont pas admises par Apple

Si Tim Cook a confirmé une disponibilité durant le mois d'août, sans donner de date précise, la banque Goldman Sachs, partenaire d'Apple pour ce service, a déjà publié ses conditions d'utilisation sur son site internet.

On y apprend d'ores et déjà que les détenteurs de bitcoins et autres cryptomonnaies ne pourront pas utiliser ces dernières avec leur compte Apple Card. Goldman Sachs n'acceptera que des devises traditionnelles. Les adeptes des monnaies dématérialisées ne pourront pas non plus en acheter depuis leur compte.

La banque stipule en outre qu'Apple Card ne permettra pas d'acheter des billets de loterie ou des jetons de casino. Si la pratique peut surprendre de notre côté de l'Atlantique, on retrouve des mesures similaires dans de nombreux établissements bancaires aux États-Unis.

Les iPhone « jailbreakés » sont également bannis d'Apple Card

Goldman Sachs stipule également que les appareils débloqués ne pourront pas souscrire à l'offre Apple Card. Ils se verront automatiquement refuser l'utilisation de la carte de crédit si elle a été préalablement enregistrée dans le smartphone.

Si cette interdiction peut être due au fait qu'Apple interdit le « jailbreak » de ses appareils, on imagine aussi qu'un appareil débloqué peut engendrer un risque pour la sécurité des informations bancaires stockées dans le téléphone.

Enfin, le contrat indique qu'un seul identifiant Apple pourra être associé à une Apple Card, ce qui empêche de fait le partage d'un seul et unique moyen de paiement, pour un couple par exemple. Chaque membre du foyer devra donc posséder sa propre Apple Card, ce qui fera plaisir à Tim Cook, déterminé à transformer Apple en véritable société de services.

Source : The Verge
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top