Pourquoi et comment vous « séparer » de Safari sur macOS

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
19 septembre 2022 à 16h54
17
Safari © Apple
© Apple

Implanté profondément dans les différents OS d'Apple, Safari peut tout à fait ne pas être utilisé… mais on pense rarement à s'en séparer. Voici comment procéder pour tourner la page de Safari sur macOS, et pourquoi cela pourrait même être une bonne chose pour certains utilisateurs.

Si l'idée vous a déjà traversé l'esprit, vous savez sûrement que se séparer de Safari sur macOS n'est pas chose aisée. Pratiquement impossible à l'heure actuelle, la suppression du navigateur par défaut de votre Mac revient à le séparer d'un outil central. S'en séparer (dans une certaine mesure) peut toutefois être une bonne idée pour les utilisateurs les plus soucieux de leur vie privée.

Pourquoi oublier Safari ?

Supprimer Safari de macOS n'est, à vrai dire, pas recommandé du tout. De nombreuses fonctionnalités du système tirent en effet parti du navigateur fétiche d'Apple. Pour autant, ce dernier collecte un nombre important d'informations et de données sur vous, à la manière de ce que fait Google avec son navigateur Chrome. Apple et Google sont d'ailleurs partenaires : Google paye en effet chaque année des milliards de dollars à Apple pour que son moteur de recherche soit celui employé par défaut sur Safari.

Autre raison de se passer de Safari : sa nature fermée. Logiciel Apple oblige, Safari est loin de s'approcher d'un modèle open-source. Si cette approche fermée a aussi ses vertus, elle empêche le grand public et les chercheurs en sécurité de farfouiller facilement (et librement) dans le code de Safari pour y trouver d'éventuelles failles insoupçonnées. Apple s'appuie sur ses ingénieurs pour rendre Safari le plus sûr possible, mais il existe des navigateurs plus fiables… y compris en termes de respect de la vie privée. On pense notamment à Brave (basé sur Chromium, comme Edge et Chrome), Tor Browser ou encore Firefox, qui a pour sa part le mérite d'être open-source.

Supprimer Safari de macOS ? Une idée périlleuse…

S'il est possible de désactiver Safari sur iOS (en s'enfonçant dans les réglages), désinstaller le navigateur de macOS est une opération périlleuse que nous ne pouvons pas vraiment recommander. Sur le Mac, Safari est en effet protégé par le SIP (System Integrity Protection) qui évite que le code de macOS et de ses principales applications ne soit manipulé sans autorisation. À moins d'être un utilisateur expert, qui connaît les entrailles du système comme le fond de sa poche, la suppression de Safari sur macOS (à l'aide de l'outil Console ou d'un utilitaire tiers) peut conduire à endommager des portions de code au point de rendre l'OS inutilisable.

Pour ne plus utiliser Safari et s'assurer qu'il ne collecte plus d'informations sur vous, une solution moins risquée (mais plus rudimentaire) existe. Il suffit dans un premier temps de retirer son icône du Dock de macOS par un glisser/déposer. Les occasions d'employer Safari seront alors bien moins fréquentes. Supprimer proprement votre historique de navigation avant de passer sur un autre navigateur est enfin recommandé.

Sur macOS, la chose se fait en trois étapes :

  • Ouvrez une dernière fois Safari pour aller dans le menu « Historique » dans la barre des menus.
  • Allez tout en bas du menu accordéon pour trouver l'onglet « Effacer l'historique… »
  • Sélectionnez « Effacer : tout l'historique » puis cliquez sur « Effacer l'historique » en bas de la fenêtre.

Source : CyberGhostVPN

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
11
ezechielxae
Pourquoi vouloir se separer d’un Navigateur puissant, rapide avec un affichage parfait.<br /> Ce n’est pas un IE qui ne respecte aucun standard, un Edge qui vante avoir le moteur de Chrome mais continu dans le déni, un utilisateur Mac utilise Safari, qui va en plus gere mes historique de navigation et mot de passes sur toutes les plateformes Apple que je possède (iPhone, iPad).<br /> Il est tres agreable de commencé a lire sur le mac et continuer sur son mobile ou viceversa; alors non, je ne comprend pas cette soudaine envie de couper safari, autant pas acheter de mac
Orezzo
Safari est l’internet explorer de l’époque de Windows 95/XP, une verrue .<br /> Safari est le papier peint il y aura toujours Webkit pour surfer mème avec Firefox
ld9474
ezechielxae:<br /> Pourquoi vouloir se separer d’un Navigateur puissant, rapide avec un affichage parfait.<br /> Au prix d’un effort de devleloppement conséquent. Désolé mais tous les standards ne sont pas respectés loin de là ! Que j’en ai marre quand on fait un site web de passer 50% du temps à adapter pour iOs !! Ca devient tellement lourdingue que je conseille d’installer chrome. Au moins ca marche !
ultrabill
ezechielxae:<br /> Pourquoi vouloir se separer d’un Navigateur puissant, rapide avec un affichage parfait.<br /> Parce qu’on est en droit de pouvoir le faire. Je me suis contenté de le virer du dock comme la poussière glissé sous le tapis, quoi.<br /> ezechielxae:<br /> Il est tres agreable de commencé a lire sur le mac et continuer sur son mobile ou viceversa; alors non, je ne comprend pas cette soudaine envie de couper safari, autant pas acheter de mac<br /> Ce que font également d’autres navigateurs, avec en prime des standards tenus à jour.<br /> ld9474:<br /> Au prix d’un effort de devleloppement conséquent.<br /> Nous on a laissé tomber.
ultrabill
Résumé de l’article : alors oui on peut mais bon faut connaître et on ne vous dit rien. Fin.
Proutie66
Euh… Comparer Safari 2022 à IE, c’est fort …<br /> Safari est utilisable 99.9% du temps et n’a pas grand chose de mauvais…<br /> Pour tester les 3 sur M1, Edge, Safari, Chrome, je trouve que :<br /> Chrome bug. AVIS PERSO.<br /> Edge est convenable.<br /> Safari a moins de fonctionnalité mais se rattrape avec une meilleure gestion de la baterie.<br /> Je ne sais pas pourquoi chez moi Chrome a quelques loupés, je sais bien que Edge et Chrome sont basé sur chromium… mais en tant qu’utilisateur final, qu’importe.
ld9474
ultrabill:<br /> Nous on a laissé tomber.<br /> Pas les clients malheureusement
Zosobk
Je ne pense pas que Safari puisse être comparé à Internet explorer. Alors à une verrue… je m’abstiens de commenter.<br /> Safari n’a pas le monopole qu’avait IE, Safari respecte les standards du web, et surtout les sites web d’aujourd’hui ne sont pas optimisés uniquement pour webkit comme c’était le cas avec IE à l’époque, ce qui compliquaient la tâche des concurrents comme firefox par exemple.<br /> Si il y a un navigateur comparable à IE, ce serait plutôt Chrome/Chromium. Avec son monopole et certains développeurs web qui optimisent uniquement pour.
Zosobk
Je trouve que tu as n’a pas un bon état d’esprit pour un développeur web. Aujourd’hui les différences entre navigateurs sont minimes comparé à l’époque IE.
HAL1
Heureusement Safari n’a pas la même position qu’avait Internet Explorer à l’époque ! Mais il y a quand même un parallèle à tirer entre les deux : les manœuvres d’Apple aujourd’hui pour l’imposer aux utilisateurs d’iOS sont similaires à celles de Microsoft il y a 20 ans pour forcer les usagers de Windows à se servir d’Internet Explorer.
RobinPrieur
Comment se séparer de Safari… le titre vas bien « A part être expert c’est impossible ». Pourquoi se séparer de Safari qui est quand même plus soucieux de la vie privée avec 10x moins d’infos que Google ?
Zosobk
Ils n’imposent pas vraiment Safari mais leur API web, c’est pas tout à fait pareil. Les Firefox, Edge, Chrome etc rajoutent ensuite leurs fonctionnalités. Ça fait tout de même des navigateurs différents. Mais bien sûr c’est pas terrible comme pratique, ça oblige à tout revoir ,voir décourage les concurrents à porter leurs app sur iOS.
Francis7
J’utilise FireFox sur macOS parce que Safari ne faisait pas bien le taf : et vous savez pour quel site ? Clubic. Il m’affichait les PDF au lieu des articles + Forum de discussion.<br /> Ce n’est pas pour autant que je vais vouloir hacker le système pour virer Safari de macOS.<br /> Pourquoi autant de haine ?
HAL1
Zosobk:<br /> Ils n’imposent pas vraiment Safari mais leur API web, c’est pas tout à fait pareil.<br /> En effet, et c’est probablement pire. Car Microsoft n’empêchait pas les autres navigateurs d’exister sous Windows, et d’avoir leur propre moteur de rendu (même si, clairement, l’entreprise tentait de les asphyxier). Ce qu’Apple fait, c’est en apparence autoriser les navigateurs alternatifs, mais en réalité imposer WebKit, ce qui en termes de contrôle est bien plus dangereux.
ultrabill
Ne demande jamais le numéro de mois ou de semaine à un champs datetime. Et ne t’attend pas au même comportement entre Safari iOS et Safari macOS, l’un a un datepicker l’autre non.<br /> Oui oui y’a des lib qui font ça très bien. Et y’a les autres navigateurs qui font ça nativement en suivant les standards.<br /> Du coup on fini par offrir aucune garantie de fonctionnement sous Safari.
Zosobk
Firefox n’a pas non plus rajouté la prise en charge pour les types week et months
Arcetnathon
Pourquoi ne pas supprimer Safari ? Parce que Chrome suce les batteries trop vite ?<br /> Chrome c’est génial, mais vu sa conso, c’est sur secteur uniquement.
ultrabill
Ah non mais lui ça fait longtemps qu’il est au placard.
ld9474
A une époque il n’y avait que IE et c’était très bien
Zosobk
Lol… en France Firefox c’est 15% et safari 10% sur desktop mais bon t’as raison 25% des utilisateurs français on s’en fout
ultrabill
Pour un site institutionnel c’est important. S’agissant d’une appli métier, les dirigeants / décisionnaire sont plus préoccupés par leur société (prospection, facturation, paie, compta) que par leur navigateur. Donc ouais on peut dire qu’on s’en fout
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Retournement de situation : M6 n'est plus à vendre. Que s'est-il passé ?
Êtes-vous prêts pour le bracelet de paiement ? Le français Fyve se lance en couleurs
Pourquoi les joueurs préfèrent les cartes graphiques milieu et bas de gamme ?
Mort de Stadia : Google aurait annulé une suite de Death Stranding
Samsung : découvrez les rendus du futur Galaxy A14
Airbnb va donner de l'argent aux hôtes qui font des travaux de rénovation énergétique
Crypto et influenceurs : pourquoi Kim Kardashian risque-t-elle 1,26 million de dollars d'amende ?
Là où meurent les Autolib... un cimetière découvert en pleine campagne
Profitez d'une belle remise sur le Samsung Galaxy S20 FE
Non, l'iPhone 15 n'aura pas Touch ID (ni les iPhone suivants)
Haut de page