Vivaldi.net, une alternative à My Opera fondée par l'ex-PDG Jon S. von Tetzchner

Co-fondateur et anciennement PDG d'Opera Software, Jon S. von Tetzchner regrette les récents choix de la société et lance Vivaldi.net, une alternative à la communauté My Opera.

Est-il encore possible de lancer un réseau communautaire en 2014 ? C'est en tout ce que pense Jon S. von Tetzchner avec son nouveau service baptisé Vivadi.net. Avec cette plateforme, l'homme a un objectif précis : remplacer My Opera. Au mois d'octobre, nous apprenions en effet qu'Opera Software allait fermer le portail My Opera au 1er mars prochain. Toutefois, M. Tetzchner voit cette initiative d'un mauvais oeil.

01C2000007106066-photo-vivaldi-net.jpg


« Nous avons décidé qu'il n'était pas possible d'abandonner les utilisateurs de cette manière, ces gens qui nous ont aidé à développer Opera », explique-t-il dans un entretien recueilli par nos confrères américains de Cnet.com. Il a personnellement investi au sein de Vivaldi.net, un portail répliquant presqu'à l'identique les fonctionnalités de My Opera.

Vivaldi se présente ainsi sous la forme d'une plateforme dotée de forums, d'un service de blog, d'un service de messagerie instantané, d'un webmail basé sur RoundCube et d'une galerie photo. Le service ne dispose d'aucune publicité mais Vivaldi pourrait proposer des services premium à l'avenir. Reste qu'à l'ère du Web communautaire ce nouveau réseau pourrait avoir du mal à trouver sa place.

01C2000007106068-photo-vivaldi-net.jpg


La fermeture de My Opera n'est d'ailleurs pas la seule source de désaccords avec le conseil de direction actuel d'Opera Software. M. Tetzchner regrette que la société ait choisi d'abandonner le moteur Presto et Carakan au profit de Chromium. Selon lui, les technologies internes auraient dû bénéficier d'investissements plus importants au lieu de miser sur la publicité mobile ou sur l'acquisition de la technologie de compression vidéo SkyFire.

Selon lui, le moteur de rendu Presto a été plus ou moins abandonné durant les quatre dernières années de son existence avec de moins en moins de nouvelles fonctionnalités. Hakon Wium Lie, directeur technique d'Opera voit les choses autrement et affirme que Presto avait perdu ses avantages compétitifs. La migration vers le projet open source Chromium aurait en outre permis une forte réduction des coûts en interne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Faut-il décharger complètement sa batterie avant de la recharger ?
Sosh + Livebox : TV en option pour baisser les prix et VDSL2 avec modem Livebox Play
Recommandations de contenus : AOL s’offre Gravity
Stripe lève 80 millions de dollars pour simplifier le paiement
LeFrenchMobile : une offre intéressante pour saisonniers et vacanciers
Pour le pape François, Internet est un
eBay refuse de rendre Paypal plus indépendant via un spin-off
Téléphones pour séniors : Thomson concurrence Doro avec le Serea 65
Enregistrement TV : Tivo licencie ses ingénieurs et se tourne vers le cloud
AMD tire le plus gros de ses résultats des puces graphiques
Haut de page