Opera Software n'exclut pas de publier le moteur Presto en open source

15 février 2013 à 08h24
0
Alors qu'Opera Software amorce une transition des technologies sous-jacentes de ses navigateurs, la société pourrait publier ses précédents travaux en open source.

00EB000003348008-photo-operalogo.jpg
En début de semaine nous rapportions que l'éditeur norvégien Opera Software avait finalement décidé d'articuler ses navigateurs mobiles et desktop autour du projet Chromium initié par Google en septembre 2008. Concrètement, la société souhaite donc faire usage du moteur de rendu WebKit, également utilisé par Safari et Chrome, mais aussi du moteur d'exécution JavaScript V8. Les regards se tournent désormais du côté des précédentes technologies développées par la société.

Qu'adviendra-t-il du moteur d'affichage Presto et la partie JavaScript jusqu'alors effectuée par Carakan ? Pour certains, la société devrait rendre ces derniers disponibles en open source. Jusqu'à présent, l'éditeur a toujours refusé l'idée d'ouvrir ses technologies. Interrogé par nos soins en mai 2011, Jon von Tetzchner, fondateur et ex-PDG d'Opera Software, expliquait que les logiciels ayant donné naissance à des projets open source n'existent quasiment plus. En revenant sur l'historique de Mozilla et WebKit il affirmait : « le projet Firefox... et où est Netscape aujourd'hui ? Webkit... où sont les développeurs de KHTML, gagnent-ils de l'argent ? ».

Cependant la situation a radicalement changé et, comme l'a repéré l'un de nos lecteurs, au sein de la liste de diffusion officielle de WebKit, Håkon Wium Lie, directeur technique d'Opera Software, n'exclut pas totalement l'idée de distribuer le moteur Presto en open source. « Il est possible que le code de Presto soit publié mais pour l'instant nous réunissons tous nos efforts pour assurer la transition. Et jusqu'à présent cela se passe plutôt bien :) », déclare-t-il.

Reste à connaître les intentions de l'éditeur. Rappelons qu'en 2010, la société avait publié son premier projet open source Opera Dragonfly, un outil de développement et de résolution de bug.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top