Firefox 48 apportera enfin le multi-processus avec Electrolysis... mais pas pour tout le monde

08 juin 2016 à 09h49
0
Alors que Mozilla vient de publier la version 47 finale de son navigateur Firefox, la prochaine mouture est déjà disponible en bêta avec l'intégration d'Electrolysis.

Voilà plusieurs années que le projet Electrolysis est en développement chez Mozilla. Plus précisément, ce dernier a vu le jour au sein de la version 3.7 de Firefox. L'objectif : dissocier le chargement de la page et son contenu tout en isolant le navigateur du reste du système. Ainsi, si le plugin d'une page Web ne charge pas, le reste du navigateur doit toujours être fonctionnel.

Mais ces travaux n'ont cependant pas été achevés alors que la concurrence, elle, a déjà implémenté un mode de sandboxing pour chacun des onglets ouverts. Sur son blog personnel, Asa Dotzler, développeur de la fondation Mozilla, explique que la technologie sera implémentée au sein de Firefox 48, actuellement disponible au téléchargement en bêta. Il ajoute que cela devrait augmenter les performances générales : « Avec la scission entre l'interface utilisateur et le contenu, si une page web dévore toute la puissance de calcul du processeur, vos onglets, vos boutons et vos menus ne seront pas figés ».

Electrolysis est également un moyen de renforcer la sécurité du navigateur. Le développeur Benjamin Smedberg affirmait en 2009 alors : « Si le système d'exploitation doit exécuter un processus nécessitant des droits d'administration, le navigateur peut isoler les pages web du reste de l'ordinateur, rendant la tâche plus difficile pour un hacker souhaitant infecter la machine ».

035C000008077150-photo-firefox-banner.jpg


Mozilla teste Electrolysis depuis le mois de décembre 2015 sur une portion des testeurs et sur la moitié d'entre eux depuis 6 semaines. Les ingénieurs estiment que la technologie est de plus en plus stable. Toutefois pour la version finale de Firefox 48, tous ne disposeront pas d'Electrolysis.

La technologie n'est pas encore optimale pour les utilisateurs sur Windows XP, ceux qui font usage d'un lecteur d'écran, mais surtout ceux qui installent des extensions... Finalement, environ 1% des utilisateurs disposeront d'Electrolysis (soit environ le nombre de testeurs de la version bêta) ; la plateforme sera progressivement activée pour les autres au cours des semaines suivantes.

En attendant, il est toujours possible de récupérer Firefox 47 publié hier :

A lire également : Un Firefox bien plus rapide en 2017 avec Quantum ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Google admet écouter certaines de vos requêtes vocales pour améliorer ses services
scroll top