Mozilla Google : un accord à 900 millions $ sur trois ans

23 décembre 2011 à 15h55
0
Mozilla et Google ont annoncé le renouvellement de l'accord qui porte autour du moteur de recherche proposé par défaut en page d'accueil de Firefox, en se gardant bien d'en révéler le montant. D'après AllThingsD, il prévoirait un minimum garanti de près de 300 millions de dollars par an.

D'après AllThingsD, qui cite une source proche du dossier, le nouvel accord conclu entre la fondation et Mozilla pour les trois ans à venir aurait été établi sur des bases nettement plus avantageuses pour l'éditeur de Firefox que le précédent. Il évoque en effet un minimum garanti annuel de près de 300 millions de dollars, ce qui signifie que Mozilla devrait recevoir au moins 900 millions de dollars sur les trois ans à venir.

Le précédent accord avait permis à Mozilla de dégager 84% de ses 123 millions de dollars de recettes en 2010. Pourquoi une telle revalorisation à la hausse ? Pour AllThingsD, c'est l'intérêt manifesté par Microsoft et Yahoo qui est à mettre en cause. Les deux géants auraient en effet tenté de ravir la place à Google, qui se serait donc vu contraint d'allonger l'addition pour conserver sa place de moteur de recherche par défaut au sein de Firefox.

Rappelons que selon les termes de ce partenariat, le navigateur Firefox s'ouvre par défaut sur la page d'accueil du moteur de recherche qui, en échange, reverse à Mozilla une partie des recettes publicitaires générées par son intermédiaire.

01577760-photo-google-firefox.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top