Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte

Par
Le 20 juillet 2010
 0

Internet Explorer 8


Chaque nouvelle version d'Internet Explorer appelle une question : est ce que Microsoft va enfin réussir à revenir au premier plan ? Malheureusement, force est d'admettre qu'Internet Explorer 8 n'a pas su redresser la barre malgré quelques bonnes idées... contrebalancées par de nombreux défauts, enfin corrigés... Avec IE9. Retour sur une version 8 dont les utilisateurs de Windows XP devront se contenter.

Interface


L'interface d'Internet Explorer 8 reprend l'interface de la version 7 mais propose tout de même quelques différences au niveau des onglets. Outre un look plus sobre, ceux-ci se colorent automatiquement en fonction des liens visités pour former des groupes d'onglets, assez pratiques pour isoler facilement les onglets liés à une même recherche. IE8 apporte également des améliorations à la page d'ouverture d'un nouvel onglet : contrairement à la version 7 qui ne faisait qu'expliquer les possibilités révolutionnaires des onglets (pour le public habitué à IE 6), la version 8 affiche des informations plus intéressantes telles qu'un accès aux onglets récemment fermés ou aux services web des accélérateurs ,que l'on pourra alors utiliser à partir du contenu copié dans le presse-papier. En revanche, il demeure impossible de désolidariser un onglet pour créer une nouvelle fenêtre ou de le déplacer d'une fenêtre vers une autre (ce qui est possible avec Internet Explorer 9).

0190000001913822-photo-internet-explorer-8-groupes-d-onglets.jpg


Malgré ces oublis, l'interface d'Internet Explorer 8 reste correcte. En plus des aperçus des onglets ouverts, déjà disponibles dans la version précédente, on appréciera la possibilité d'afficher les pages dans des vignettes depuis la barre des tâches. IE8 avait été pionnier sur l'intégration avec Windows 7 mais cela n'a plus d'importance aujourd'hui dans la mesure où rien ne plaide en sa faveur sur ce système, par rapport à un IE9 supérieur sur tous les points.

Fonctionnalités


L'amélioration principale apportée par Internet Explorer 8 résidait dans les accélérateurs. Derrière ce concept se cachent des liens connexes vers des services web qui apparaissent lorsqu'on sélectionne un texte ou un lien sur une page. Concrètement, vous pourrez par exemple sélectionner une adresse et lancer une recherche sur celle-ci dans Live Search Maps. La fonctionnalité est plutôt bien implémentée et n'est pas limitée aux services Windows Live : il est également possible d'utiliser d'autres services tels que ceux de Google. Néanmoins, ceux de Microsoft sont naturellement mieux intégrés. Au niveau de la recherche, on notera également que le champ de recherche permet de basculer facilement d'un moteur à l'autre, et peut afficher, pour certains sites, des suggestions détaillées accompagnées de photos.

000000c801916406-photo-internet-explorer-8-acc-l-rateurs-1.jpg
000000c802859904-photo-internet-explorer-8-recherche.jpg


La gestion des favoris d'Internet Explorer 8 reste très traditionnelle : le panneau d'organisation est toujours aussi peu pratique et la seule réelle différence avec IE7 réside dans l'adoption de signets dynamiques pour les flux RSS : comme pour Firefox depuis la version 1.5, il est possible d'afficher un flux RSS à la barre des signets et d'afficher les entrées dans un menu déroulant. Dans le même ordre d'idée, les « web slices » permettent d'être tenu au courant de l'actualité de certains sites via un « mini site » déroulant qui reprend le fil. Malheureusement, cette fonctionnalité nécessite que le site en question soit compatible. On aurait préféré l'approche employée par Safari sur Mac OS X, qui permet de découper une zone d'une page web pour l'afficher sous forme de widget.

0190000002859906-photo-internet-explorer-8-slice.jpg


Quid des téléchargements ? L'absence de gestionnaire de téléchargement intégré fait partie des gros défauts d'Internet Explorer 8 et caractérise son retard, renvoyant les utilisateurs vers des gestionnaires de téléchargement tiers. Pas de chance pour les utilisateurs d'XP : c'est encore une fois IE9 qui est le premier Internet Explorer à apporter cette fonctionnalité. Mieux vaut tard que jamais ?

Pour se consoler, on rappellera tout de même qu'Internet Explorer peut être personnalisé par des plug-ins. Ceux-ci sont sans doute moins nombreux et variés que du côté de Firefox, mais on peut tout de même citer l'excellente extension IE7pro qui ajoute de nombreuses fonctionnalités au navigateur, dont la correction orthographique et le gestionnaire de téléchargements manquant au navigateur. IE7 Pro gère également les mouvements de souris à la manière d'Opera et le filtrage des contenus publicitaires. Il n'en reste pas moins que de telles fonctionnalités ne devraient plus nécessiter de plug-in tiers.


Sécurité


Internet Explorer 8 propose un module anti site malveillant et anti phishing qui affiche, comme ses concurrents, une page spéciale lors de la découverte d'un site dangereux. On trouve également une fonctionnalité de navigation privée Tout comme Firefox 3.6, Internet Explorer 8 permet ainsi de surfer sans laisser de traces de navigation derrière soi. Souvent accusé de tous les maux en matière de faille de sécurité, le navigateur de Microsoft propose une protection renforcée contre les attaques de type XSS. On appréciera enfin la possibilité d'effacer ses traces sans toucher à celles des favoris, et il faut noter qu'Internet Explorer 8 est entièrement 64 bits sous Windows. Ce point peut être important au niveau de la sécurité.

Performances


Internet Explorer n'a jamais brillé par les performances de son moteur et ça se vérifie ici. Si l'affichage des pages est plutôt rapide, le navigateur traine la patte au niveau du javascript, restant très en retrait sur les tests SunSpider et V8. Le moteur de rendu est néanmoins plus fiable au niveau du respect des standards du web... Mais ceux d'hier ! En revanche, sur des standards plus récents, il parvient seulement à décrocher un petit 20/100 à l'Acid Test 3 ! Bien entendu, ne lui parlez même pas de tag audio/vidéo voire même de HTML 5 en général. Pour couronner le tout, l'approche de Microsoft vis-à-vis de ce moteur est assez bâtarde : si IE 8 amorçait un début de réconciliation avec les standards, il propose tout de même un mode de compatibilité pour les sites basés sur son ancien moteur propriétaire. On retrouve ici les travers qui ont freiné l'évolution de Windows pendant des années... Fort heureusement, Microsoft a réussi à faire voler cette réputation de mauvais élève en éclat avec un IE9 nettement plus performant et respectueux des standards « modernes », même si certains éditeurs réfutent ce terme. Au niveau des performances plus générales, la situation est également loin d'être glorieuse puisque l'occupation mémoire a tendance à gonfler outre mesure lorsque l'on ouvre une vingtaine d'onglets.

Notre avis :


A l'heure d'Internet Explorer 9, IE8 ne conserve pour lui que quelques fonctionnalités originales (à sa sortie) comme les accélérateurs, mais ces ajouts sont contrebalancés par des oublis flagrants. Ceux ci ont été corrigés avec Internet Explorer 9... Mais les utilisateurs de Windows XP encore nombreux n'en profiteront jamais !

Internet Explorer 8.0

Les plus
+ Quelques innovations (accélérateurs)
+ Gestion efficace des onglets
+ Sécurité renforcée
+ Prise en charge 64 bits
Les moins
- Pas de gestion des téléchargements
- Pas de correcteur orthographique
- Performances en retrait
- Gestion des standards perfectible
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Compatibilité
2


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top