Internet Explorer : 340 millions d'internautes utiliseront bientôt une version obsolète

05 janvier 2016 à 09h36
0
Dans une semaine, Microsoft stoppera le support des anciennes versions de son navigateur Internet Explorer.

Au mois de novembre, Microsoft rappelait que les entreprises ont jusqu'au 12 janvier 2016 pour installer la version la plus récente d'Internet Explorer ; ce sera d'ailleurs la seule prise en charge par Microsoft. Les sociétés utilisant toujours Windows 7 doivent donc dès maintenant migrer vers IE en version 11 pour pouvoir bénéficier d'un support officiel et de mises à jour.

En fin d'année dernière, sans doute pour convaincre les entreprises d'effectuer cette transition, la firme de Redmond annonçait plusieurs nouveautés et notamment un « mode entreprise » capable d'afficher un document initialement conçu pour IE5, IE7, IE8, IE9, IE10, et IE11. En effet, les sites internes, comme les modules de l'intranet, nécessitent le plus souvent une ancienne version du navigateur pour s'afficher correctement.

Au 12 janvier, Microsoft publiera les derniers correctifs pour IE7, IE8, IE9 et IE10. Seul IE9 sur Windows Vista et Windows Server 2008 et IE10 sur Windows Server 2012 seront encore pris en charge. Tous les autres devront avoir installé IE11.

035C000008254884-photo-ie-11-ban.jpg


A en juger par les chiffres de Net Application portant sur le mois de décembre, 42,5% des utilisateurs actuels d'Internet Explorer utilisent aujourd'hui une version du navigateur qui sera donc obsolète la semaine prochaine. Selon les calculs de Computerworld, cela représenterait plus exactement près de 339,2 millions d'internautes.

Télécharger Internet Explorer 9 pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top