Dark mode auto, lazy loading, paywalls : la liste des fonctionnalités de Chrome 76 s'allonge

17 juin 2019 à 13h29
0
Logo_Chrome

Avec ses 63% de parts de marché, difficile d'imaginer surfer sur le « World Wide Web » sans passer par Chrome, le navigateur Internet développé par Google. Depuis sa sortie en 2008, il a subi 75 mises à jour. La 76e est désormais disponible, en version bêta.

Et cette dernière apporte avec elle son lot de nouveautés. La première n'est autre que l'arrêt total du plugin de lecture automatique lancé par Adobe : Flash Player.

Bye bye Flash

Entre Google et Adobe, le torchon brûle depuis des années. Avec la version 55 de son navigateur, lancée en 2016, le géant de Mountain View avait officiellement déclaré la guerre à l'entreprise informatique. Y intégrant par défaut du HTML5, cette nouvelle mouture rendait alors impossible l'utilisation de Flash, devenant alors au fil des « upgrades » de plus en plus obsolète.

Il était cependant possible de l'activer via une fenêtre pop-up. Mais cette fameuse version 76 vient purement et simplement désactiver le plugin. Bon joueur, Google laisse toutefois la possibilité aux utilisateurs de revenir sur l'ancien mode de fonctionnement en modifiant les paramètres du navigateur. Un sursis pour la solution d'Adobe, qui compte arrêter définitivement de la mettre à jour d'ici 2020.

Flash Player

Un mode Incognito... incognito, et un nouveau dark mode

L'autre grosse nouveauté du navigateur concerne son mode Incognito. Si ce dernier n'a pas pour but de cacher totalement notre activité sur le net, il bénéficie cependant de quelques règles lui permettant de restreindre ce qu'un site peut savoir de nous. Certains sites, qui proposent un abonnement par exemple, étaient cependant capables de savoir via des scripts si la navigation privée était active ou non. Mais grâce à une correction de l'API FileSystem, cela sera désormais tout bonnement impossible.

Un possible coup dur pour la presse en ligne (elle est la plus grosse utilisatrice de « paywalls »), mais qui supprime la limite de « trois articles gratuits par jour » pour le plus grand plaisir des internautes. Pour contrecarrer cette pratique, des sites de presse tels que The Boston Guide ont pris les devants en bannissant purement et simplement le mode Incognito sur leurs pages.

Côté dark mode, si cette « feature » est apparue avec les mises à jour 73, 74 et 75, la mouture 76 apporte un véritable changement. En effet, les sites pourront désormais interroger le navigateur via une ligne de code et s'adapter à son mode clair/sombre.

Un mode « lazy-loading » disponible

Autre point qui devrait ravir tous les travailleurs web (mais également ceux qui dont la connexion Internet est aussi rapide qu'en 2003) : le lazy-loading sera désormais disponible en natif. Jusqu'ici, lorsque l'on consultait une page, cette dernière se chargeait entièrement, images comprises. Un fonctionnement peu optimal donc, puisqu'il consomme énormément de bande passante et ralentit la navigation.

Avec le lazy-loading, seules les images visibles se chargent - la vitesse de connexion devrait donc s'en ressentir.

Connu pour ses nombreux « easter eggs » et Doodles, Google a également profité de cette v76 pour en implanter de nouveaux dans son navigateur. Si, pour le moment, certains sont bien cachés, il y en a un qui est plutôt flagrant. Nommé #identity-disc, il ajoute notre photo de profil Google sur tout nouvel onglet ouvert. Une fois que l'on clique dessus, on accède à la page des paramètres de synchronisation de notre compte sur nos différents supports.

Lancement de la bêta test

C'est une phase de test d'un mois et demi que Google a lancé officiellement ce jeudi 13 juin. Cette période permettra aux bêta-testeurs de détecter les possibles bugs et de les porter à la connaissance de l'entreprise, qui fera les ajustements nécessaires jusqu'à la sortie d'une version stable, prévue le 30 juillet.



Sources : The Verge, Android Police.
Modifié le 17/06/2019 à 13h34
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top