Chrome va bientôt permettre de bloquer tous les cookies... enfin, sauf ceux de Google

Mathieu Grumiaux Contributeur
08 mai 2019 à 17h07
0
Google chrome

L'entreprise proposerait des dispositifs de blocage des cookies et des traceurs publicitaires implémentés dans Chrome. Google se créerait tout de même un passe-droit pour ne pas impacter son business.

La décision n'a pas été facile à prendre et a suscité près de six années de débat dans les équipes dirigeantes de Google. L'éditeur du navigateur Chrome va finalement intégrer dans les prochaines semaines des systèmes de sécurité bloquant les cookies publicitaires et les outils de suivi de la navigation.

Google protège à la fois la vie privée et sa source de revenus


Soucieux de préserver la confidentialité de ses utilisateurs après le scandale Cambridge Analytica qui a touché Facebook en 2018, Google ne devrait pas pour autant oublier son business publicitaire qui lui assure la quasi-totalité de son chiffre d'affaires.

Chrome bénéficierait d'une liste blanche, composée des outils de tracking développés par l'entreprise afin de continuer à proposer des annonces personnalisées à ses clients. Les annonceurs ne devraient pas être très heureux de cet avantage concurrentiel que s'octroie Google dans son navigateur, de plus leader mondial du secteur.




Source : Android Police
Modifié le 13/06/2019 à 12h08
15 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top