Chrome 50 est disponible, avec de nombreuses corrections

01 juin 2018 à 15h36
0
Google a mis en ligne la version 50 de son navigateur Chrome, avec au programme de nombreuses corrections de faille (et la traditionnelle distribution de récompenses qu'elles accompagnent), et quelques améliorations.

Après une dernière mouture 49 de son navigateur (voir Chrome 49 : encore une faille, et donc une mise à jour), Google passe à la version 50 de Chrome avec à la clé une vingtaine de failles corrigées. Parmi ces dernières, deux se voient attribuer un niveau de dangerosité élevé et ont coûté 12 500 euros au géant de Mountain View, soit une bonne partie des 17 500 euros que la firme a reversé dans le cadre de son programme de récompenses.

En plus de ces corrections, Google a introduit dans Chrome 50 la version 5.0 du moteur de rendu JavaScript V8. Google annonce également des améliorations au niveau de la gestion des notifications en évitant les allers et retours entre le serveur et le client, selon un système identique à ce qui existant déjà sous Firefox. Les notifications intègrent désormais le payload, ce qui permet de charger toute l'information dans la notification.

Autre nouveauté : Chrome prend désormais en charge la déclaration préalable de preload, qui permet de préciser au navigateur les éléments à afficher en priorité.

08413004-photo-google-chrome-maj.jpg

La liste complète des modifications et améliorations apportées par Google à Chrome peut être consultée sur cette page.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook planche sur une alternative à la fibre optique (et ce n'est pas le câble)
Pour son nouveau navigateur Mozilla n'exclut pas d'opter pour Chromium
Windows 10 : Cortana propose désormais la traduction depuis le français
Google lance un concurrent de Pocket et Instapaper
PNR : les passagers d'avion sous la loupe des renseignements européens
Kindle Oasis : Amazon lance une liseuse haut de gamme
Baisse de prix sur les Lumia 950 et 950 XL
Facebook : Messenger et WhatsApp, trois fois plus forts que les SMS
Infos US de la nuit : Facebook embauche un dirigeant de Google pour son département Hardware
Qu'est-ce qu'un chatbot ?
Haut de page