Sécurité : Chrome adoptera BoringSSL, le fork d'OpenSSL crée par Google

01 juin 2018 à 15h36
0
Google souhaite renforcer la sécurité de son navigateur Chrome et adoptera ses propres travaux pour remplacer le protocole OpenSSL.

00A5000004375038-photo-chromium-logo.jpg
Le mois dernier Google expliquait vouloir changer de stratégie pour la correction des bugs présents au sein du protocole de sécurité OpenSSL, la plus populaire implémentation du protocole TLS. La société ajoutait que la gestion des correctifs était devenue trop complexe. Pour mémoire, le protocole OpenSSL fut notamment à l'origine de la vulnérabilité Heartbleed.

Il faut dire que Google aurait développé 70 patchs au total, et ces travaux sur OpenSSL ne garantissent pas toujours une réelle compatibilité avec ses interfaces de programmation. Cela pouvait poser quelques problèmes de stabilité. Pour rectifier le tir, Google et Android devaient eux-mêmes embarquer quelques portions de ces patchs.

La firme de Mountain View a alors décidé de concevoir son propre fork baptisé BoringSSL. Ce dernier vient tout juste d'être adopté par les développeurs du projet Chromium. Cela signifie donc qu'il fera son apparition au sein d'une prochaine mise à jour de Google Chrome.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Chromecast fête son premier anniversaire et récompense ses utilisateurs
Amazon : les investissements plombent les résultats financiers
La bêta d'OS X Yosemite ouverte au public : comment l'installer
Baseline : Google lance son projet de recherche médicale
Google : nouvelle bêta de Chrome sur Android et mise à jour de Gmail sur iOS
Infos US de la nuit : Amazon dans le rouge, Google s’écrase face au ‘droit à l’oubli’ européen
MailPoet, un plugin Wordpress responsable de la vulnérabilité de milliers de sites
Panne du réseau SFR : l'opérateur annonce la fin de l'incident (màj)
Un nouveau responsable quitte le projet de service musical sur YouTube
Lenovo cherche à séduire de nouveaux partenaires et présente un prototype de lunettes connectées
Haut de page