Sécurité : Chrome adoptera BoringSSL, le fork d'OpenSSL crée par Google

25 juillet 2014 à 08h16
0
Google souhaite renforcer la sécurité de son navigateur Chrome et adoptera ses propres travaux pour remplacer le protocole OpenSSL.

00A5000004375038-photo-chromium-logo.jpg
Le mois dernier Google expliquait vouloir changer de stratégie pour la correction des bugs présents au sein du protocole de sécurité OpenSSL, la plus populaire implémentation du protocole TLS. La société ajoutait que la gestion des correctifs était devenue trop complexe. Pour mémoire, le protocole OpenSSL fut notamment à l'origine de la vulnérabilité Heartbleed.

Il faut dire que Google aurait développé 70 patchs au total, et ces travaux sur OpenSSL ne garantissent pas toujours une réelle compatibilité avec ses interfaces de programmation. Cela pouvait poser quelques problèmes de stabilité. Pour rectifier le tir, Google et Android devaient eux-mêmes embarquer quelques portions de ces patchs.

La firme de Mountain View a alors décidé de concevoir son propre fork baptisé BoringSSL. Ce dernier vient tout juste d'être adopté par les développeurs du projet Chromium. Cela signifie donc qu'il fera son apparition au sein d'une prochaine mise à jour de Google Chrome.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top