Le navigateur Brave déploie une fonctionnalité inédite qui renforce le respect de la vie privée

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
20 avril 2022 à 08h47
8
Brave Clubic © Clubic.com
© Clubic

Voilà déjà six ans que Brave s'est lancé la mission d'opposer un véritable contre-pouvoir à Google. Et la nouvelle fonctionnalité attendue dans la version 1.38 du navigateur lui porte d'ailleurs une attaque frontale.

Déjà disponible sur les versions nightly et bêta de Brave, la fonction baptisée « De-AMP » fait exactement ce que son patronyme laisse entendre.

Restreindre le champ d'action de Google

Après avoir lancé son propre moteur de recherche, son outil de visioconférences, et dans sa lancée d'imaginer un Web plus juste en matière de rémunération des ayants droit, Brave souhaite pousser Google hors du champ de l'information.

L'AMP, pour Accelerated Mobile Pages, est une technologie open source soutenue par Google. Son rôle ? Proposer des versions optimisées pour mobile de certains articles du Web afin d'en accélérer le chargement — tout en se présentant dans une forme plus digeste pour de la lecture sur smartphone.

Seulement, la manœuvre étant automatique, cela ne plait pas à Brave. L'éditeur y voit un clou supplémentaire dans le cercueil de la vie privée sur Internet (Google affine vos préférences selon les liens AMP que vous consultez) ; une menace en termes de sécurité (AMP fait croire aux utilisateurs et utilisatrices qu'ils consultent le vrai site web et pas une version déclinée) ; mais aussi renforce le monopole de Google en ligne et ses protocoles.

Comment Brave souhaite-t-il mettre en place « De-AMP » ?

On l'a compris : Brave a maille à partir avec les pages AMP. Et il compte bien offrir à ses utilisateurs et utilisatrices une fonctionnalité permettant de s'en passer totalement.

Comment ? L'idée est assez simple. Partant du constat que l'AMP n'est au final qu'une redirection vers une URL se terminant par « .amp.html », le navigateur va lire les liens sur lesquels vous cliquez et vous rediriger automatiquement vers la page Web « normale » à laquelle vous vous attendez. Tout cela avant même que du code Google soit lu et exécuté, précise le communiqué de presse.

On comprend que le « De-AMP » sera une fonctionnalité activée par défaut sur les différentes versions du navigateur. Optionnelle, elle pourra toutefois être désactivée.

Brave de-amp © Brave
© Brave

En toute transparence, Clubic dispose de versions AMP de ses articles. Peut-être même que vous lisez présentement celui-ci via sa version AMP.

Le fait est que Google représente de très loin le canal d'acquisition majoritaire des sites web d'aujourd'hui. Et que se refuser à servir des versions AMP de ses articles peut porter préjudice à notre visibilité sur les moteurs de recherche.

En cela, Brave n'a pas tort lorsqu'il parle de monopole. Malheureusement, il semble que les règles de ce jeu soient pour le moment immuables. 

Brave
  • Accessible aux internautes peu expérimentés et adapté à un public plus exigeant
  • Sécurité des données privées irréprochable
  • Volonté de s'affranchir des monopoles existants (Brave Search, Talk, News, Ads)

Brave rivalise sérieusement avec les plus grands. Les développeurs se concentrent sur des fonctionnalités plus qu’importantes au regard de la gestion des données personnelles en ligne. De cette stratégie sont nés un moteur de recherche indépendant, un programme de partage équitable des revenus publicitaires respectueux de la vie privée, des outils de communication sécurisés et des fonctions de navigation innovantes.

Brave rivalise sérieusement avec les plus grands. Les développeurs se concentrent sur des fonctionnalités plus qu’importantes au regard de la gestion des données personnelles en ligne. De cette stratégie sont nés un moteur de recherche indépendant, un programme de partage équitable des revenus publicitaires respectueux de la vie privée, des outils de communication sécurisés et des fonctions de navigation innovantes.

Source : Brave

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
papem
On y croit …
Felaz
Chouette : plus besoin d’être redirigé depuis une page AMP sur webmobile pour commenter sur Cluclu
tux.le.vrai
Clubic.com – 8 Jun 20<br /> Brave : le navigateur, "surpris" à faire de l'affiliation sur des sites de...<br /> Si Brave<br /> rencontre autant de succès ces derniers temps, c’est surtout grâce à sa politique de confidentialité béton. Stupeur donc, quand le navigateur <br /> est surpris en train d’ajouter automatiquement ses propres codes d’affiliation dans certaines...<br /> PhonAndroid – 9 Jun 20<br /> Brave : le navigateur pris la main dans le sac à faire de l’affiliation vers...<br /> Brave, le navigateur open source et indépendant, est au cœur d’une polémique. Un internaute a en effet remarqué que le logiciel ajoutait des liens d’affiliation à l’insu de l’utilisateurs.<br /> Donc, non, merci, je n’utiliserai pas ce navigateur.<br /> (je préfère pour l’instant Firefox)
Morak
Viva Brave!
pinkfloyd
@tuxlevrai<br /> quitte a remonter des news de 2020 :<br /> lesnumeriques.com<br /> Firefox : toujours trop dépendant de Google, Mozilla va licencier 70 salariés<br /> Mozilla se débat encore et toujours avec sa dépendance à Google. Alors que l’entreprise espérait diversifier ses sources de revenus en 2019, il n’en a rien été. Résultat, une partie de la main-d’œuvre va être mise à pied.<br />
Zimt
Trop lent + accords commerciaux planqués.
Necron
C’est vrai que Brave est totalement indépendant de Google avec Chromonium
DuxBellorum
Brave toujours en avance sur la sécurité et la protection de la vie privée, avec notamment le support natif d’IPFS et de Tor.<br /> Adopté depuis des années sur tous mes devices.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le spyware Predator a infecté des smartphones Android en exploitant une faille 0-day
3 bons plans VPN pour assurer votre sécurité en ligne
Ces deux failles critiques ont été exploitées par des hackers d'État
Pwn2Own : Windows 11 et Microsoft Teams hackés, plusieurs fois
Google dépose le bilan en Russie
Ce nouveau hack permet de récupérer vos informations bancaires
Surfshark VPN s'offre enfin une interface sous Linux
Ces 200 applications Android vous espionnent et volent vos données, supprimez-les d'urgence !
Une nouvelle arnaque bancaire par téléphone signalée par la DGCCRF
Ransomware : ce groupe de hackers russes est considéré comme le plus dangereux
Haut de page