Firefox : vers des pubs respectant la vie privée

Paul MALO
02 mai 2018 à 18h15
0
La fondation Mozilla va tester pour Firefox un nouveau modèle publicitaire à la fois plus efficace, rentable et respectueux de la vie privée de ses utilisateurs.

Des liens sponsorisés personnalisés

Afficher des contenus sponsorisés et personnalisés pour faire croître ses revenus, oui. Vendre les données personnelles des internautes, non. Alors que le bon vieux dicton « si c'est gratuit, c'est que vous êtes le produit » s'applique parfaitement à Google ou Facebook, le navigateur Firefox est toujours à la recherche d'un modèle publicitaire à la fois rémunérateur et respectueux de ses utilisateurs. La piste retenue : via agrégateur Pocket, proposer des liens sponsorisés vers des contenus Web de qualité, en fonction des centres d'intérêt des lecteurs. Un entre-deux, en quelque sorte, permettant d'augmenter ses revenus sans trahir ses idéaux...

Fin janvier dernier, la fondation Mozilla avait déjà annoncé un test d'affichage de contenus sponsorisés via Pocket et les onglets de Firefox. Pour mémoire, Pocket, qui permet aux internautes de sauvegarder des articles afin de les lire plus tard, a été racheté début 2017 par Mozilla. Dans un premier temps, quelques bétatesteurs américains pouvaient tester le service. Désormais, tous les utilisateurs de Firefox Nightly et Firefox Beta y auront accès.

02615332-photo-mozilla.jpg


Tester un modèle publicitaire différent

Tous les utilisateurs américains y auront ensuite droit avec la sortie de Firefox 60, le 9 mai prochain. Aucune date n'est pour l'instant précisée pour le reste du monde. Concrètement, pas de risque de collecte de données personnelles, tout se passe côté utilisateurs. Les contenus sponsorisés apparaîtront dans l'onglet « Recommandés par Pocket », et c'est l'internaute qui personnalisera ses choix, masquera les contenus qui ne l'intéressent pas, voire l'onglet entier. Les seuls éléments collectés par Mozilla seront l'affichage des contenus sponsorisés et les éventuelles interactions avec eux.

« Aujourd'hui, le modèle publicitaire est brisé. Il ne respecte pas la vie privée des internautes, n'est pas transparent, manque de contrôle, tout en commençant à nous orienter vers le piège à clics et le contenu de mauvaise qualité », explique Nate Weiner, CEO de Pocket, dans un billet publié le 30 avril. « Nous croyons qu'Internet peut faire mieux. » « On accepte comme un présupposé sur la publicité que les utilisateurs doivent vendre leur vie privée et leur données en échange d'expérience de qualité et personnalisées. Nos tests durant ces derniers mois ont prouvé que ce n'était pas vrai. Nous sommes capables des créer des contenues sponsorisés personnalisés qui apportent une vraie valeur ajoutée aux utilisateurs sans sacrifier leur vie privée. »



 
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top