Navigateurs : Yandex tente d'innover sur l'interface utilisateur

Par
Le 28 novembre 2014
 0
Yandex, le géant du Web en Russie, annonce avoir déployé une nouvelle version expérimentale de son navigateur, qui introduit une interface utilisateur plutôt originale.

A l'instar d'Opera, SRWare Iron, Torch ou Titan Browser, le navigateur de Yandex s'articule sur le projet open source Chromium proposé par Google. Chacun de ces éditeurs tente de se démarquer de Chrome par leurs fonctionnalités, tantôt axées sur la vie privée, tantôt tournées vers les réseaux communautaire. De son côté, Yandex entend apporter une toute nouvelle ergonomie.

La nouvelle version alpha de Yandex se veut d'apparence très minimaliste, sans pour autant faire l'impasse sur les fonctionnalités de base. A l'ouverture, nous retrouvons une interface avec des composants de fenêtre discrets, et une image de fond dynamique, personnalisable. Un champ texte permet de saisir une requête sur le moteur par défaut (Google, et non Yandex en France) ou une URL. Une sélection de sites pré-configurés pour le pays de l'internaute apparaissent sous forme de tuiles.

012c000007782081-photo-yandex.jpg
012c000007782083-photo-yandex.jpg


Yandex a pris le parti de repositionner les onglets ouverts en bas de page. Ces derniers sont présentés dans une barre semi-opaque, dont la teinte change en fonction de la page en cours de lecture. L'idée est de retrouver la même ergonomie que Windows, en transformant chaque site Internet en application Web. Lorsque deux onglets sont rattachés au même domaine, il seront automatiquement placés côte-à-côte et disposeront de la même couleur de fond. Lorsqu'ils sont inactifs, ces onglets seront regroupés.

Il n'y a pas de barre d'adresse apparente, il faudra cliquer sur le titre de la page en cours de consultation, qui est également placé sur un fond translucide afin d'obtenir une impression de plein écran. Au sein d'un volet dynamique également semi-opaque, l'internaute pourra saisir sa requête ou son URL, ou choisir l'une des options disponibles pour la page (imprimer, partager, rechercher, ajouter à l'écran d'accueil) ainsi que les vignettes de raccourcis.

01f4000007782087-photo-yandex.jpg


Yandex dispose de son propre répertoire de téléchargement d'extensions, mais le navigateur peut également installer celles publiées pour Opera.

Pour tester cette version alpha et juger de l'interface utilisateur, rendez-vous sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Navigateur Internet

scroll top