🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Guerre des navigateurs : cette animation retrace l'évolution des 28 dernières années

03 juin 2022 à 15h05
29
navigateurs web browser © n/c

En près de 25 ans, les utilisateurs ont souvent changé de navigateur web. Retour sur les différentes époques et les logiciels phares des années 90 à nos jours.

Les navigateurs se multiplient aujourd'hui et proposent chacun des fonctionnalités propres, comme par exemple une protection plus accrue des données personnelles ou un catalogue d'extensions plus riche.

Les années 90 marquées par la domination d'Internet Explorer

Lorsque le web s'est introduit dans les foyers et dans les entreprises durant les années 90, plusieurs logiciels, dont certains abandonnés depuis, ont été plébiscités par les utilisateurs afin de leur permettre de faire leurs premiers pas sur Internet.

Le créateur de contenus James Eagle s'est penché sur la question et propose une animation permettant de voir les tendances en matière de navigateur web depuis 1994 jusqu'à aujourd'hui.

Dans les premières heures du web, le marché se divisait en deux avec le navigateur Mosaic puis Netscape, qui en deux ans a conquis plus de 80 % de parts de marché sur un peu plus de 40 millions d'utilisateurs quotidiens se connectant au web.

Microsoft est ensuite entré dans la danse et a marqué son époque avec Internet Explorer. Proposé par défaut dans Windows 95, IE a tout simplement pulvérisé la concurrence et a pu grimper a 92,7 % de parts de marché en décembre 2002. Cette domination sans partage a d'ailleurs valu des ennuis judiciaires à Microsoft, empêtré durant plusieurs années dans une procédure anti-trust lancée par la justice américaine.

Microsoft est bien des années plus tard revenu dans la course avec Microsoft Edge mais son utilisation reste encore timide par rapport au succès passé de son grand frère.

Firefox roi incontesté des années 2000 avant d'être écrasé par Google Chrome

Au début de l'année 2004, un nouveau venu a fait une entrée fracassante dans l'univers des navigateurs internet. Mozilla Firefox a bénéficié rapidement d'un bouche-à-oreille très positif qui lui a permis de rapidement atteindre 47,9 % de parts de marché en juin 2009. À l'époque plus léger qu'Internet Explorer et plus stable, le logiciel est aussi devenu le premier navigateur en Europe.

En 2008, un nouvel entrant a enfin fait son apparition et pas n'importe lequel puisque Google a proposé avec Chrome son propre navigateur. Avec la promesse d'une intégration parfaite à son moteur de recherche, grâce à une barre d'adresses et de recherche appelée Omnibox, Chrome a rapidement pris l'ascendant durant la décennie passée.

Aujourd'hui Google Chrome est utilisé par 80 % des utilisateurs, à la fois sur PC mais aussi et surtout sur smartphone ou tablette. Le navigateur profite d'un parc d'appareils sous Android, où il est majoritairement installé par défaut avec les autres services Google.

Source : Twitter

Quel est le meilleur navigateur internet ? Qu'il s'agisse de consulter ses emails, de lire les actualités, de regarder des vidéos en streaming ou simplement d'effectuer une recherche en ligne, le navigateur est aujourd'hui l'application la plus utilisée sur nos machines.  Initialement mené par Netscape dès 1994, le marché des navigateurs Web a ensuite été dominé par Microsoft et Internet Explorer. Mais depuis une dizaine d'années, c'est Google qui mène la danse avec Chrome adopté par près de deux tiers des internautes. 
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
29
26
FortyTwo
Quelle tristesse de voir Firefox aussi bas, 3,26% de part tous supports confondus selon StatCounter. Je suis tout aussi triste (et furieux) de voir Chrome et ses 64,95% de part de marché. Quitte à utiliser un navigateur sous Chromium, en lieu et place de Chrome il existe Brave, Vivaldi, Chromium, Opera…les alternatives plus respectueuses sont nombreuses, il faut en profiter.<br /> Tout l’monde s’inquiète pour ses données personnelles, mais ce même monde ne fait rien pour se protéger. C’est comme les cookies, près de 70% des internautes français les accepte pour « gagner du temps » sans prendre le temps de chercher le bouton de refus ou décocher les cases le cas échéant. D’ailleurs, sur ce sujet Google s’est pris une amende de la CNIL pour le non respect de la procédure d’acceptation/refus des cookies, ils ont enfin ajouter un foutu bouton « Tout refuser » car dans le même temps il y a le bouton « Tout accepter ».
fredmc
Je serais curieux de savoir les parts de marchés en excluant le mobile.<br /> Parce qu’à mon avis chrome comme safari sont boostés par les mobiles.
octokitty
En fait, la plupart des gens s’en moquent de la protection de la vie privée tant que ces personnes ne sont pas exposées d’une certaine manière. Que ça soit pratique, familier et rapide sont les critères les plus importants.<br /> A l’époque IE était imparfait , ne suivait pas les normes W3C et a eu des spécificités windowsiennes. Maintenant Chrome et Google dictent les règles du W3C.<br /> Blink est déjà en situation de quasi monopole avec ses dérivés détenus par d’autres géants de la tech.<br /> On finira par croire que la concurrence est néfaste pour le progrès et favorise la fragmentation, et que pour le bien commun (pas seulement dans la tech) il faut que tout le monde aille dans la même direction, sans réfléchir. Et l’on dira que c’est la faute des éditeurs tiers qui disparaissent par eux-mêmes car ils n’ont pas les moyens pour suivre les normes de plus près ou il fallait juste adopter Blink (ou tout standard de facto par le monopole).<br /> En 2030 ou 2040 l’humanité sera habitué à des monopoles sur certains secteurs et personne ne sera là pour se plaindre.
nrik_1584
octokitty:<br /> En fait, la plupart des gens s’en moquent de la protection de la vie privée tant que ces personnes ne sont pas exposées d’une certaine manière.<br /> Beaucoup sous-estiment aussi énormément les possibilités de croisement de données et déductions qu’il est possible de faire avec des données qu’ils pensent secondaires et / ou parcellaires.
baazul
Oui, c’est triste de voir ça. On peut dire aussi que le marketing joue aussi car autour de moi les personnes ne connaissent que Chrome, Edge et un peu Firefox. Au travail tout le monde passe par Chrome qui est installé par défaut (que j’ai dégagé direct)
Bombing_Basta
Mozilla + Firefox forever !<br /> Enfin pour le moment c’est Morph chez moi, un chromium, car je n’ai pas le choix…<br /> Mais au taf c’est firefox only, il y a edge et chrome, quand je tombe sur un post qui m’ouvre un de ceux-là par défaut, je fous FF à la place.
Keorl
Ah, ces animations pour réseaux sociaux. … bon celle-ci est déjà moins pire que celle en diagramme barre.<br /> Il n’en reste pas moins qu’un graphique est 1000 fois plus lisible pour représenter ce genre de données (évolution de plusieurs valeurs au cours du temps) !!
ar-s
Les grande majorité des utilisateurs n’ont pas conscience de ce qu’ils font. Par ignorance, fainéantise et inconscience… Et comme Chrome marche relativement bien et surtout a été de nombreuses années imposée sauce malware dans de très très nombreux logiciels tiers/pilotes matériel, évidement qu’ils ont gagnés le marché. Cependant j’aimerai bien avoir les stats françaises. Dans de nombreux endroits, le libre est mis en avant (Firefox, Libre office…).
Keorl
Chrome est le nouveau IE. Au lieu d’être poussé directement par l’OS, il est poussé par le moteur de recherche. Ses parts de marché deviennent dommageables au web, avec de plus en plus de développeurs qui optimisent (voir testent) seulement pour Chrome ce qui, malgré un meilleur respect des standards qu’à l’époque où IE était le problème, est loin de toujours suffire.<br /> FF (tout comme Opéra et Vivaldi je suppose, bien que je connaisse moins bien ces navigateurs) mérite BEAUCOUP mieux que ça. Et il est meilleur que Chrome sur un tas d’aspects. Là où chrome est une sorte de jouet figé avec des options à la ramasse, Firefox propose une grande latitude de choix à la fois dans son UI d’options mais aussi via about:config qui permet vraiment un réglage fin et de choisir un comportement quand l’éditeur (en l’occurrence Mozilla) en décide d’un autre. Pour les développeurs, Firefox reconnait et affiche correctement le json, que ça soit dans la fenêtre principale (appel manuel d’une api) ou dans les trames de l’onglet réseau (requête ou réponse) pendant que chrome, version après version, année après année, affiche désespérément du texte plein. Firefox reconnait un flux binaire qui n’est pas accompagné des bonnes entêtes http, par exemple si un site retourne un pdf, FF affiche un PDF (Chrome affichera ça comme si on ouvrait le pdf avec un éditeur de texte). FF, bien que ça ne soit plus l’option par défaut, permet de séparer les barres de recherche et d’adresse, chacune étant alors bien plus puissante que le mélange à la chrome. FF permet de choisir son proxy (avec toutes les options : url, script …) là où chrome se base obligatoirement sur celui du système.<br /> Et je dois en oublier : sur mon pc du boulot, j’ai une liste d’environ 10 points de cet acabit.
toast
Dans les années 2000, il y avait exactement les mêmes discours avec IE6 où on pensait que Microsoft avait dicté les règles du net. Bon en même temps, le W3C n’était pas non plus super réactif. Le passage à xhtml puis html5/css3 ne s’est pas faite en 3 semaines malheureusement. Sauf que firefox a bousculé la donne à un moment et Chrome a tout dépassé.<br /> Ça peut tout à fait se reproduire, et c’est justement quand il y a eu trop de concentration que les gens ont naturellement utilisé des alternatives.<br /> Ce ne sont que des cycles et les concentrations sont tout autant utiles que les fragmentations dans l’évolution des technologies.
Nymoi
De l’époque connexion gratuite sur M6 (que je renouvelais gratos en supprimant un simple fichier *.ini dans lequel il était écrit que j’avais usé ma gratuité… WHARF !) j’avais donc un modem 33.6K je ne vous dis pas la vitesse, j’adorais OPERA qui proposait d’avoir des images de moins bonne qualité pour surfer plus vite sur les pages HTML, et aussi sa fonction TURBO qui compressait les pages et les recevait plus vite, etc. Enfin bon… c’était aussi l’époque de Outlook express… des souris avec une boule qui s’encrassait…
StephaneGotcha
Je connais pas du tout Mosaic.<br /> Par contre à mes débuts je faisais tout dans le soft AOL! Du coup je pense que c’est noté en Netscape.
Peggy10Huitres
A quand le Stablecoin Opera ?
DrGeekill
Si Chrome s’est rapidement imposé c’est peut-être aussi un tout petit peu parceque la moindre application gratuite type Avira à l’époque installait le navigateur sans consentement et le mettait par défaut. On pouvait choisir de ne pas installer tout un tas de trucs mais hop, on avait Chrome quand-même… Les utilisateurs pour qui un navigateur ou un autre n’a pas d’importance ne s’embétaient pas à le virer. Et ensuite s’y sont habitués
Mel92
Stats desktop worldwide May 2022 :<br /> Chrome : 66.16%<br /> Edge : 10.12%<br /> Safari : 9.14%<br /> Firefox : 7.66%<br /> Opera : 2.8%<br /> reste : 4.12%<br /> Donc effectivement, le mobile avantage Chrome.
Orezzo
IE a été boosté pendant des années par M$soft<br /> Chrome est bossté par G$$gle en ce moment<br /> ce que prévoit Google pour maintenir son empire de collecte de données avec Chrome fait peur<br /> se nourrir , surfer c’est un combat , sortez du troupeau
toto1234
Oula j’étais dans ma bulle, je n’avais pas vu que Firefox était aussi bas !!<br /> J’utilise Edge sur PC en navigateur secondaire pour son excellente synthèse vocale. Il n’y a pas à dire, ils ont bien bossé pour faire un navigateur épuré mais bon je reste sous Firefox.
fredmc
Oui et c’est encore biaisé car les macs ont safari et les chromebook chrome mais ca confirme ce que je pensais.<br /> Merci
tux.le.vrai
surpris du score de Firefox,<br /> autour de moi, pas mal l’utilisent.<br /> et moi le premier.
Bombing_Basta
La France reste l’un de plus gros utilisateurs de Firefox.
Highmac
Pour moi c’est Safari et Firefox.
Palou
J’aime bien Tabarly et Kersauzon, mais c’est un autre domaine --&gt;[ ]
Pierre771
C’est peut-être parce que les gens lui trouvent des défauts, non ?
Orezzo
le monde devient superficiel (voir les influenceurs)<br /> a force de dire " chrome est trés rapide " les gens le pense de plus en plus<br /> Google fait tout pour ralentir ses produits sur Firefox<br /> donc forcément
HAL1
Les critiques contre Google Chrome me font gentiment sourire. Nul doute qu’il s’est en partie imposé du fait des initiatives du géant de la recherche pour le mettre en avant, mais la réalité est que c’est un navigateur avec beaucoup de qualités, et qui répond très bien aux besoins et du grand public et des développeurs Web.<br /> Mozilla Firefox est devenu populaire il y a 15 ans grâce à ses atouts face à Internet Explorer, mais force est de constater que Google a fait du très bon travail et que le Panda Roux Renardisé n’a pas su rester suffisamment compétitif. Personnellement je le regrette car j’aime beaucoup la philosophie du produit, mais les personnes qui s’imaginent que Chrome a pris l’ascendant uniquement parce que Google le suggérait sur sa page d’accueil ou qu’il était inclus avec certaines applications se bercent de douces illusions.
tfpsly
fredmc:<br /> Je serais curieux de savoir les parts de marchés en excluant le mobile.<br /> La source est un tweet dont la source est W3Schools pour la période récente.<br /> Ils ont des stats globales et des OS mobiles (15% du total), mais pas par browser sur desktop ou mobile uniquement.
ChoucrouteGarnie
J’ai longtemps utilisé Opera du temps de Presto, mais quand ils sont passés du Côté Obscur, j’ai basculé sur Firefox, et je n’ai plus jamais changé.<br /> Je reste sur une Dev Edition qui fonctionne super-bien, est au moins aussi rapide que Chrome sur la plupart des sites, parfois au prix de quelques optimisations, et je n’ai pas le sentiment d’être suivi à la trace comme avec cette cochonceté de Chrome…
keyplus
dans ie il y avait une balise qui permettait de faire defiler le texte c etait la belle epoque
cowbaye
Depuis les gens se s sont littéralement fait laver le cerveau par Google.<br /> Quand je dis aux jeunes (dont la moitié était parano sur le Covid, voire carrément anti vax) du bureau de désinstaller cette m*****, en leur expliquant que je ne comprenais pas comment ils pouvaient s’inventer autant d 'arguments débiles contre la vaccination tout en acceptant aussi bêtement les conditions d’usage des services Google…encore pire sur Gmail.<br /> Bref, vraiment, les services lavage de cerveau (pardon…marketing) de Google et d’Apple on vraiment fait un travail FOR-MI-DABLE !!
HAL1
cowbaye:<br /> Depuis les gens se s sont littéralement fait laver le cerveau par Google.<br /> Ah bon, Google leur a ouvert la boîte crânienne, a sorti leur cerveau et l’a lavé ?
Palou
HAL1:<br /> cowbaye:<br /> Depuis les gens se s sont littéralement fait laver le cerveau par Google.<br /> Ah bon, Google leur a ouvert la boîte crânienne, a sorti leur cerveau et l’a lavé ?<br /> Pass besoin d’ouvrir la boite crânienne s’il n’y a qu’un seul neurone
MattS32
tfpsly:<br /> La source est un tweet dont la source est W3Schools pour la période récente.<br /> Attention quand même avec les stats de W3Schools qui sont profondément biaisées : elles se basent uniquement sur les visites du site W3Schoools.<br /> Certes, c’est un site très visité, qui donne du coup un volume significatif pour des stats, mais c’est aussi un site très spécialisé, ciblant les développeurs web, donc un échantillon pas du tout représentatif de la population.<br /> Il y a quelques années, j’hébergeais sur mon serveurs trois sites ciblant des publics très différents, l’un était le site d’une équipe de foot, un autre était dédié au sport auto, le 3ème était un blog technique principalement Web/Python/PHP/Linux. Les trois avaient des audiences comparables, de l’ordre de 2 à 5 000 visites/jour. Niveau navigateurs, les trois avaient des profils très différents.<br /> Du fait qu’il ciblait plutôt des développeurs, le blog avait une part de Firefox bien plus élevée. Le site de sport auto était celui où elle était la plus faible, et avec un écart vraiment significatif (du genre 60% sur le blog, 30% sur le site auto…). Celui de l’équipe de foot était entre les deux, mais plus proche du site auto que du blog (je suppose que la différence avec le site auto venait du fait que c’était un site « local », donc avec une mauvaise représentativité géographique, je vois pas d’autres raisons pour expliquer qu’un site de foot ait une part Firefox significativement différente de celle d’un site de sport auto).<br /> HAL1:<br /> mais les personnes qui s’imaginent que Chrome a pris l’ascendant uniquement parce que Google le suggérait sur sa page d’accueil ou qu’il était inclus avec certaines applications se bercent de douces illusions<br /> +1. On a d’ailleurs justement vu avec l’ascension de Firefox face à IE que les gens étaient bel et bien capables de choisir un navigateur plutôt que de juste s’en faire imposer un par une boîte puissante…<br /> Mais il est quand même indéniable que la position dominante de Google sur la recherche, mais aussi sa capacité à payer pour faire « bundler » Chrome avec pas mal d’autres logiciels, a joué un rôle majeur dans le succès de Chrome.
FortyTwo
En entreprise, dans le privé, c’est effectivement Chrome et Edge qui son principalement utilisés. Chrome à coup de marketing lors d’une recherche Google, et ailleurs, et Edge car installé et sélectionné comme navigateur web par défaut, je regrette que les utilisateurs n’aillent pas chercher plus loin.<br /> Je regrette davantage que la commission européenne n’oblige pas (enfin) Microsoft, à intégrer un processus permettant de choisir son navigateur par défaut lors de l’installation ou l’initialisation de Windows.<br /> Firefox est principalement utilisé dans les services informatiques, et en particulier dans l’administration publique, c’est là où il concentre le plus grand nombre d’utilisateurs.
FortyTwo
Il n’est pas parfait, j’en conviens. Mais il s’est beaucoup amélioré au fil du temps, et à l’avantage d’être plus éthique que d’autres, même si ces derniers temps les orientations de la fondation Mozilla ne sont pas très éthiques pour certains.<br /> Et il reste le dernier navigateur à utiliser son propre moteur de rendu, Gecko. Tous les autres utilisent Chromium.
MattS32
FortyTwo:<br /> Et il reste le dernier navigateur à utiliser son propre moteur de rendu, Gecko. Tous les autres utilisent Chromium.<br /> Petite précision : Chromium n’est pas un moteur, c’est un navigateur complet. Le moteur de Chromium, c’est V8 pour le JS et Blink pour le rendu (fork de WebCore, qui est le composant rendu de WebKit).<br /> Les navigateurs utilisant Blink utilisent souvent un Chromium complet (c’est pour ça que beaucoup ont l’air presque identiques), mais pas toujours. Par exemple Opera et Vivaldi se contentent de Blink, et ont leur propre interface par-dessus. Et Edge, même s’il utilise Chromium, en a pas mal divergé sur la partie UI.<br /> Et il existe encore au moins trois autres navigateurs qui n’utilisent pas Blink : Pale Moon, qui utilise un fork de Goanna (fork de Gecko sans Quantum et la réécriture en Rust) pour le rendu et SeaMonkey pour le JS (le moteur JS de Firefox) et qui est disponible sur différentes plateformes, Safari sur Mac/iOS, qui utilise WebKit pour le rendu et le JS, et Flow qui utilise SeaMonkey et un moteur de rendu propriétaire, mais dispo pour l’instant uniquement sous Linux pour RPi (la boîte qui le développe est spécialisée dans l’embarqué, et son but c’est d efaire un navigateur bien plus rapide que ce qui existe sur RPi).
FortyTwo
Merci pour ces précisions fortes intéressantes.<br /> Je faisais allusion à Chromium quant à son code source notamment utilisé par Brave, Vivaldi, etc. C’est en effet également un navigateur web dépourvu de toutes les connexions dans le code.
FortyTwo
Chrome et Safari profitent respectivement du parc mobile Android pour le 1er, et iOS / macOS pour le 2nd. Là encore, il y a un gros problème de concurrence car à l’initialisation de l’appareil, peu de personnes (si ce n’est les avertis) prennent le temps de faire des manips pour modifier le navigateur par défaut (en particulier sur mobile), c’est fort dommage.
HAL1
FortyTwo:<br /> Chrome et Safari profitent respectivement du parc mobile Android pour le 1er, et iOS / macOS pour le 2nd.<br /> Le plus gros vendeur d’appareils Android au monde, Samsung, propose son propre navigateur Web et ne pré-installe pas Google Chrome.
MattS32
HAL1:<br /> Le plus gros vendeur d’appareils Android au monde, Samsung, propose son propre navigateur Web et ne pré-installe pas Google Chrome.<br /> Oui, mais visiblement les gens installent quand même Chrome sur Android, même sur les Samsung (et c’est notamment ce qui arrive sans doute par défaut quand on migre d’un ancien téléphone non Samsung vers un Samsung, puisque ça va automatiquement réinstaller toutes les applications venant du Play Store et qui étaient présentes sur l’ancien téléphone).<br /> Parce que sur W3Counter par exemple, Android représente plus de 51% des OS tandis que la version la plus fréquente du navigateur Samsung est à peine à 1.3%.
HAL1
Oui, mais là où Safari est clairement avantagé sur iOS, vu qu’il est pré-installe sur l’ensemble des iPhone vendus, que tous les navigateurs Web sur cette plate-forme doivent utiliser son moteur de rendu et que dans certaines situations il se lance même lorsqu’il n’est pas défini comme navigateur par défaut, la situation n’est pas identique avec Chrome sur Android, comme l’affirmait @FortyTwo.
FortyTwo
Oui, c’est vrai, et le navigateur web Samsung a grapillé moins de 3% de part sur les mobiles Android, c’est dingue !!!
FortyTwo
Chrome est pré-installé sur les appareils Android, je ne sais pas ce qu’il en est sur les appareils Samsung et leur couche constructeur qui y est ajoutée mais l’idée est la même. Quant au choix du navigateur par défaut, mon appareil iOS lance toujours mon navigateur par défaut, Firefox sur mon iPhone ! Le problème que tu décris a sans doute été corrigé.
HAL1
FortyTwo:<br /> Chrome est pré-installé sur les appareils Android […]<br /> Non, justement pas sur tous, comme par exemple pas sur les Samsung.<br /> FortyTwo:<br /> […] je ne sais pas ce qu’il en est sur les appareils Samsung et leur couche constructeur qui y est ajoutée mais l’idée est la même.<br /> Il ne l’est pas. Ça fait donc toute la différence.
FortyTwo
Merci pour ces infos « l’ami » !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Windows : les téléchargements du fichier ISO bloqués en Russie
Quand Google fait la pluie et le beau temps sur le Web avec ses Core Updates
Le moteur Brave Search sort de bêta et vous laisse personnaliser les résultats
Le chiffrement du Cloud MEGA mis à mal par des chercheurs
Google Chrome 103 est disponible, découvrez les nouveautés
Attention, vos extensions Google Chrome permettent de vous traquer en ligne
Vie privée : bientôt des gestionnaires dédiés dans Windows et ChromeOS
Erreur serveur chez Cloudflare : Feedly, Discord et d'autres ne répondent plus
Pourquoi les entreprises ne migreront pas tout de suite vers Windows 11
Microsoft Defender débarque sur Windows, macOS, Android et iOS
Haut de page